15/03/2012 - Astuces pour gagner ou perdre du gras

Le Blog du Team Fitadium > Gagner de la graisse ou en perdre ?

Gagner de la graisse ou en perdre ?

Quel que soit votre objectif, ces choses sont bonnes à savoir pour contrôler votre alimentation au quotidien dans un sens ou dans l’autre !

Il s’agit sans doutes de règles diététiques que vous connaissez, mais peut-être pas toutes ?
En voici 9 pour vous mettre sur la bonne voie, que vous souhaitiez augmenter votre volume ou réduire votre masse grasse.

1) Mangez et mettez-vous tout de suite au lit !
Tout ce que vous avalez juste avant de dormir peut se stocker plus facilement. Mais attention, il ne s’agit pas simplement de manger lourd ou léger avant de se coucher. C’est uniquement si vous avez absorbé beaucoup d’aliments riches au cours de la journée et que vous en ajoutez encore au dîner, que vous allez faire du gras. Toutes les calories en trop que vous ne dépenserez pas seront propices à vous faire gagner du poids.

2) Privez-vous tout le temps !
Jeûner un peu ne vous fera pas de mal. Si vous vous privez trop sur une longue période par contre, votre métabolisme va ralentir, donc évitez les régimes trop stricts et trop longs. Accordez-vous un jour off pour manger avec plaisir, même en période de régime. Cela vous évitera, pris d’une faim incontrôlable, de vous jeter sur la nourriture (de préférence, la pire, riche en sucres et graisses) après avoir jeûné trop longtemps.

3) Buvez du soda
Le soda, même light, vous fera prendre du gras. Les édulcorants et le gout sucré suffisent à provoquer une hausse d’insuline, même s’il n’y a pas de glucides dans la boisson. Si, en plus, vous associez nourriture de fast food (riche en graisses) et soda, comme c’est souvent le cas, vous obtiendrez une prise de graisse record ! Pour minimiser ces effets, buvez au moins de l’eau si vous consommez des aliments gras et sucrés.

4) Choisissez des aliments très sucrés
Trop de calories, d’éléments riches en sucres, donc d’énergie arrivant régulièrement pour nourrir votre corps à chaque repas, empêchera celui-ci de puiser dans ses réserves. Il faut le rationner pour qu’il trouve ailleurs de quoi se fournir en énergie, et notamment dans les graisses de réserve. Au contraire, toute cette énergie non utilisée sera stockée sous forme de calories et donc de graisse !

5) Stressez-vous tout le temps
Dans les embouteillages, avant un examen, avant une grosse réunion de travail ou une convocation de votre patron.  Mettez-vous la pression et vous produirez un maximum de cortisol, qui a le don de détruire le muscle et faire stocker les graisses. Juste après ce stress, affalez-vous dans le canapé avec une bonne bière et vous aurez toutes les chances de faire du gras en abondance.
Par contre si, juste après ce stress, vous allez courir ou faire une partie de squash, vous ferez monter en flèche votre GH et éliminerez cet excès de cortisol si néfaste.

6) Perdez du poids trop vite
Plus vous avez de masse musculaire, plus votre métabolisme consomme de  calories. En faisant un régime strict, vous vous exposez à perdre essentiellement vos muscles, et donc le poids que vous gagnerez par la suite sera de la graisse, du fait du ralentissement de votre chaudière à combustion des graisses ! Au contraire, suivre un régime à base de protéines qui préserve vos muscles est bénéfique pour brûler les graisses en excès.

7) Buvez des jus de fruits le soir
Le sucre des jus de fruits est souvent oublié dans la consommation quotidienne de calories et pourtant il peut faire pencher la balance du mauvais côté en apportant un excédent de 150 calories par verre, qui va être stocké au lieu de brûlé. Surtout que le fructose se transforme mieux en graisse (triglycérides) que n’importe quel autre sucre. La solution : boire votre jus de fruits plutôt le matin pour s’assurer que ces réserves seront consommées plus tard dans la journée. Une autre solution consiste également à lire les étiquettes des jus de fruits, des compotes, desserts, confitures, biscuits et pâtisseries à base de sirop de maïs.

8) Prenez l’apéro !
On savait que l’alcool faisait grossir car il produit des calories inutiles (7 kcal/gr), qui ne se transforment pas en énergie. Mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est qu’il empêche les enzymes brûle-graisses et les hormones qui favorisent le muscle de faire leur travail, même plusieurs heures après la consommation ! De plus, l’alcool est souvent consommé le soir, à un moment où on n’a pas besoin de calories en excès. L’alcool se stocke de préférence sous forme de graisses et est très facile à convertir. De plus, il vous ouvre l’appétit, vous fait manger plus, et vous fatigue malgré son effet euphorisant.
A l’inverse, modérer votre consommation évitera des gains de gras indésirables.

9) Accumulez les toxines
Celles-ci s’éliminent normalement par le foie et les reins, mais s’ils n’y arrivent plus, ils les emprisonnent dans les graisses pour bloquer leur action. Le corps est obligé de fabriquer de la graisse pour bloquer les toxines.
Lorsqu’une arrivée massive de toxines se libère, cela génère maux de tête et divers maux. Non seulement, il faut éviter d’en ajouter à vos repas en consommant des aliments sains, soigneusement lavés, ou éviter les aliments à risque ou les médicaments.  Pour éviter cela, buvez beaucoup d’eau, sélectionnez vos aliments et faites-vous aider par un détoxicant du foie comme le Liver Aid.

Ces astuces peuvent vous aider à gagner quelques calories manquantes ou en éliminer quelques autres, cachées, que vous aviez oublié de compter. Mais pour réussir votre prise de masse ou votre perte de gras, mieux vaut vous en remettre aux programmes Fitadium.



Source Fitstep


=> Retour au Blog

Commentaires (ajouter le vôtre)

Ajouter un commentaire


Commentaire
pseudo:
 
e-mail*
 
Poster une photo/une vidéo :  
 

 
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site internet