Musculation rime avec méditation?

Méditer pour mieux se muscler

Musculation et méditation ne semblent pas très compatibles à la base. Comment se poser et se recentrer lorsqu’on ne pense qu’à aller pousser comme un barjot ? Pourtant il n’y a que des avantages à méditer quand on pratique un sport, même s’il s’agit de la musculation.

A un certain stade de stress, tout ce qui peut faire redescendre un peu les niveaux est appréciable. On n’est pas seulement sursollicité dans sa vie sportive, mais aussi dans sa vie privée, ou sa vie professionnelle. Et le cumul est souvent fatal à la performance.

C’est pourquoi bon nombre d’athlètes se tournent vers la relaxation avant les compétitions, en complément de leur pratique sportive habituelle. Souvenez-vous des séances de respiration de Jacques Mayol avant ses descentes en apnée… Beaucoup d’autres champions avouent avoir recours à la sophrologie, la relaxation, le yoga ou la méditation pour faire retomber la pression avant les épreuves. Mais ce n’est pas le seul bénéfice de ces séances.

Parfois les enjeux d’un match ou d’une compétition sont énormes et il peut être difficile de rester concentré ou de ne pas perdre ses moyens. Or, on sait bien qu’au niveau du sport de compétition, le mental est essentiel, surtout quand tout se joue en quelques minutes.

Les tennismen se concentrent et s’isolent pour oublier le bruit des tribunes au moment où ils frappent la balle. Le pilote de Solar Impulse qui a fait le tour du monde en avion solaire a également eu recours à des séances de méditation pour tenir le coup.

Côté sommeil et baisse de cortisol, aussi on récupère des points, ce qui permet de retrouver la sérénité et de lever les blocages.

Limiter le cortisol grâce aux BCAA

  • BCAA XTREME (252 caps)

    Super Formule spécifique de BCAA. La qualité Superset Nutrition habituelle avec efficacité renforcée par Elite System (Rhodiola Rosea)Super efficace pour tout type d'entrainements intenses. Un must !

    Superset Nutrition

    BCAA boosté par Rhodiola Rosea

    L'avis du Team Fitadium

    Super Formule spécifique de BCAA. La qualité Superset Nutrition habituelle avec efficacité renforcée par Elite System (Rhodiola Rosea)
    Super efficace pour tout type d'entrainements intenses. Un must !

    29,90 €

    34,90 €

Réduire le stress en précompétition cela marche aussi pour la musculation. Voici ce qu’on y gagne:

Plus d’intensité à l’entrainement

Une plus grande concentration permet un entrainement plus intense avec une connexion muscles cerveau, il est plus facile de rester « focus » sur l’action qu’on est en train de faire. On est tout entier à ce qu’on fait, au moment même où on le fait. On garde l’attention sur le mouvement qu’on est en train de faire du début à la fin de celui-ci. On ne pense pas à autre chose, du genre « tiens, elle est jolie cette fille à droite » ou « est-ce que j’ai bien fermé ma voiture » ?

Moins de blessures

En étant bien présent et attentif à son corps, on ressent mieux les blocages, les petites gênes et douleurs et on ne forcera pas au-delà de ce qu’il est possible. On garde une posture parfaite, une amplitude idéale, le corps gainé et parfaitement aligné sans compenser d’un côté ou de l’autre. Avec une technique d’exécution parfaite on contrôle le mouvement

Moins d’envies compulsives de grignoter

Lorsqu’on médite, on réduit le stress et donc on peut diminuer sa prise alimentaire. C’est prouvé: lorsqu’on est contrarié ou fatigué on a tendance à compenser en se jetant sur des nourritures plus riches à des moments où on n’est pas censé manger. Cela peut être utile en cas de sèche. Qui dit méditation dit meilleure gestion de l’appétit et contrôle des périodes de boulimie.

Un taux de cortisol plus bas

Moins de stress réduit le cortisol, or le cortisol est une hormone qui empêche une prise de muscle optimale car elle bloque l’hormone de croissance et la testostérone. L’effet de la méditation aurait un impact très positif sur le taux de testostérone et de GH, boostant l’anabolisme et la prise de muscle.

Un meilleur sommeil et récupération

La récupération est également favorisée avec la méditation. Un repos complet est indispensable à la construction musculaire, or on ne trouve pas le repos si on est stressé ou surentrainé. Il est nécessaire de passer une bonne nuit de sommeil et aussi d’arriver à se détendre vraiment en période de repos, 24h à 48h pour que le système hormonal fasse son job. Cela passe aussi par quelques instants de détente au cours de la journée .

Comment on fait ?

Juste avant une compétition, si la pression monte, il suffit de se concentrer sur sa respiration quelques minutes, pour faire le vide, faire redescendre d’un cran la pression et aborder l’événement avec plus de confiance. Mais, ne commencez pas le jour J, il est nécessaire de pratiquer régulièrement la méditation quelques minutes chaque jour pour créer une habitude et pourvoir profiter de ce relâchement à la carte au moment où vous en avez besoin. Une fois que vous aurez commencé, vous ne pourrez plus vous en passer.

Sources : Intensive Meditation Training Improves Perceptual Discrimination and Sustained Attention, Katherine A. MacLean, and al. Psychological Science, May 11, 2010. Katterman, S. N., Kleinman, B. M., Hood, M. M., Nackers, L. M., & Corsica, J. A. (2014). Mindfulness meditation as an intervention for binge eating, emotional eating, and weight loss: a systematic review. Eating Behaviors, 15(2), 197-204. MacLean CR, and al. Effects of the Transcendental Meditation program on adaptive mechanisms: changes in hormone levels and responses to stress after 4 months of practice. Psychoneuroendocrinology. 1997 May;22(4):277-95. Effect of meditation on stress-induced changes in cognitive functions. Mohan A1, Sharma R, Bijlani RL. Influence of mindfulness practice on cortisol and sleep in long-term and short-term meditators. Brand S1, Holsboer-Trachsler E, Naranjo JR, Schmidt S. Photo Shutterstock.com/evgeniykleymenov.

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5, 00/5)
Loading...Loading...

Ecrire un commentaire