Un tour des tendances fitness de 2018

Quelles seront les tendances de l'année 2018 en fitness?

Quelles seront les tendances de 2018 en matière de fitness ? On s’est tournés vers les USA pour voir ce qui allait arriver chez nous. Globalement pas de surprise. On assiste même au grand retour de certaines pratiques : musculation, yoga, HIIT , l’entrainement en groupe… d’après le sondage annuel de l’American College of Sports Medicine (ACSM) publié dans le Health & Fitness Journal.

Les nouvelles tendances, elles, sont plus virtuelles : cours en ligne, tracking d’activité et d’alimentation, réalité augmentée… et rejoignent le bon sens, un coaching plus règlementé et plus sérieux.

Les valeurs sûres

On garde le yoga avec ses variantes, le piloxing, un mélange de pilates et de boxe. La boxe et le kickboxing attirent de plus en plus de monde, surtout les moins de 30 ans. Mais ces pratiques n’ont toutefois pas réussi à détrôner les disciplines vedettes.

La musculation

Depuis des années qu’elle est présente au premier plan, ça ne va pas s’arrêter de sitôt. L’avantage, tout le monde peut en faire, même chez soi au poids de corps ou avec peu de matériel. Ce n’est pas forcément coûteux et ne nécessite pas un abonnement à la salle, pour commencer en tout cas. Et pas question de s’arrêter en déplacement ou pendant les vacances. La musculation c’est la base ! Il y a plein de programmes d’entrainement gratuits disponibles.

Soulever des poids renforce les os, le coeur et construit du muscle sans graisse. Mais on note tout de même un retour des exercices au poids de corps avec une infinité de variantes, sans équipement et sans jamais s’ennuyer.

Le HIIT

Il reste parmi les principales tendances de l’année, même si ce n’est pas une innovation. Comme la musculation, c’est une valeur sûre mais son principe de s’entrainer à haute intensité pendant un laps de temps assez court (20 à 30 mn) le rend accessible à tous ou presque. Il s’agit d’alterner de courts exercices de 15 à 30 sec suivis de 45 à 60 sec de récup. Pas d’excuse du manque de temps, mais attention aux blessures.  Une nouvelle tendance se dessine pour ceux qui sont moins entrainés c’est le LIIT, un entrainement par intervalles de faible intensité qui demandera plus de temps pour obtenir les mêmes résultats, car les intervalles de 5 mn (au lieu d’1 mn) seront moins intenses.

Le training fonctionnel

Rester en forme jusqu’à la fin de sa vie est une tendance majeure avec l’augmentation de l’espérance de vie. Il faut pouvoir continuer à porter les sacs de course, monter les escaliers, ramasser les objets lourds et déplacer les meubles, bref faire en sorte que ces activités quotidiennes ne soient pas un calvaire. Pour cela il faut garder des muscles en forme et améliorer endurance, souplesse, équilibre, force… Un peu comme le crossfit qui assure d’être en forme sur tous les plans et pouvoir se sortir de n’importe quelle situation. Cela signifie être capable de réaliser des soulevés de terre, des tractions… la plupart des mouvements utiles dans la vie quotidienne. Les adultes âgés sont les prochains clients du fitness ! Et ils vont chercher des programmes adaptés.

Les autres tendances

Le cerveau aussi

Ce type d’entrainement met l’accent sur la qualité du mouvement par rapport à la charge et à l’intensité. Le but étant de se concentrer sur le mouvement effectué de façon consciente. Les chercheurs ont observé que mieux absorbé et complètement concentré sur une activité, le bénéfice était meilleur et les résultats plus remarquables. Imitant les comportements de champions qui intègrent une part d’entrainement mental à leur préparation, comme de la méditation, de la visualisation positive, le fitness compte désormais avec le mental. Et même plus, après avoir entrainé le cerveau pour améliorer le corps on va désormais entrainer le corps pour améliorer le cerveau ! La pratique de l’exercice est hautement positive pour faire reculer les maladies cognitives, améliorer la mémoire et la concentration. Donc l’exercice est une thérapie anti-fatigue et anti-vieillissement du cerveau. Pour booster le cerveau, on entraine les muscles. On n’a jamais été aussi près d’un esprit sain dans un corps sain.

Les cours en groupe

Le coaching personnel a laissé place au coaching en petits groupes. Quand on débute, on a besoin d’émulation, d’où le succès de ces groupes d’entrainement comme les bootcamp, le crossfit, les sessions en extérieur, les sorties vélo… où l’on se retrouve avec ses semblables. Entre 5 et 8 personnes, le coach s’occupe de chacun personnellement, corrige les postures et connait personnellement ses élèves. Le groupe reçoit de l’attention et chacun se soutient mutuellement. C’est le nouveau cours collectif en petit groupe, comme une bande de potes.

Les cours en ligne se démocratisent

Il suffit de s’abonner pour une somme modérée et on a accès à des tonnes de contenu totalement libre. Ces cours ont remplacé les fameuses cassettes vidéo de l’époque. On est libre de choisir sa séance ou son horaire. La prochaine étape est d’assister à des cours en live à des heures précises offrant aux internautes une communication en temps réel. Cela engage les membres et c’est amusant tout en étant efficace. Faire partie d’un groupe qu’il soit virtuel ou réel motive.

Le coaching se professionnalise , le sport devient un mode de vie

Il n’y a plus de place pour les amateurs, le coach doit pouvoir apporter un suivi global et préconiser un comportement sain dans son approche. Le coaching va au-delà de l’accompagnement à l’intérieur de la salle de gym, mais s’étend au dehors. Leur approche est celle de la santé globale, d’un changement de mode de vie incluant la nutrition, l’entrainement et la psychologie. La prise en compte de tous les facteurs est nécessaire pour ne pas rechuter… Cela donne à ces coachs une légitimité qui augmente et le rôle qu’ils jouent est essentiel dans la société, en complément des médecins. Les principes de la forme physique s’appliquent à la vie. Les compagnies d’assurance accorderont un bonus ceux qui ont une activité physique soutenue, gage de bonne santé. Les médecins prescriront demain du sport sur ordonnance au lieu de médicaments…

Côté technologie

Applications de suivi

L’essor des smartwatches, des bracelets connectés et de tous les outils intelligents continue.  Le but étant d’améliorer l’entrainement et le suivi des objectifs. Nous sommes obsédés et fascinés par les données collectées par ces appareils qui savent tout de nous !

Un nutritionniste de poche ne ferait pas mieux. Les trackers scannent votre assiette, l’analysent, calculent vos calories proportionnellement à vos données rentrées au préalable. Ces assistants de nutrition sont très habiles pour nous montrer où nous nous trompons et si on est honnête, on voit vite où on a exagéré et ce qu’on a oublié de comptabiliser. Les petits excès mis bout à bout font les kilos en trop, d’où l’intérêt de ce suivi de proximité.

Certaines applis très récentes aux US vont plus loin et partent carrément de votre ADN pour vous proposer un suivi totalement personnalisé. Vous ne pouvez plus tricher !

Entraînements de réalité virtuelle

Après la WII qui a fait rentrer le sport dans vos jeux vidéo, c’est désormais le tour des jeux de rentrer dans votre sport. Imaginez que vous êtes en train de courir après des méchants dans un monde vituel et qu’en réalité vous dépensez des calories sur un mini tapis roulant connecté qui capte chacun de vos mouvements. La réalité virtuelle ou augmentée offre des possibilités immenses en termes de forme physique. De la même façon, pratiquer un sport de manière immersive va être un must. Ramer dans une salle de sport face à un miroir n’a rien à voir avec se retrouver sur une rivière, en pleine nature, observer le paysage et ressentir la force de l’eau.  C’est le ressenti que vous aurez avec des appareils de fitness connectés à la réalité augmentée. L’heure de cours va certainement passer beaucoup plus vite ! Et il n’y a plus de limites.

Récupération intelligente

Les étirements et le rouleau en mousse sont désormais incontournables pour éviter les blessures. On sait maintenant que ce n’est pas une perte de temps. La récupération fait partie de la séance et permet de repousser les limites sans rupture, en restant à l’écoute de son corps.  La récupération passe aussi par la technologie, en utilisant le froid ou chaleur. Les saunas à infra-rouges ou la cryothérapie ont chacun leur propre objectif. L’infra-rouge nettoie et détoxifie en chauffant le corps de l’intérieur. Le bénéfice est moins de stress, une évacuation des toxines, parfois une perte de poids et un système immunitaire renforcé. Au contraire, se plonger dans le froid intense permet de diminuer la douleur et l’inflammation en mettant les cellules au repos quelques minutes.

Mieux récupérer avec les compléments

  • GLUTA MAX (252 caps)

    Gluta Max est le plus anti-catabolique de tous les produits à base de glutamine. Il évite la fuite musculaire des acides aminés et permet ainsi d'augmenter et de préserver la masse musculaire.

    Superset Nutrition

    L-Glutamine et Vitamine B5 en gélules

    L'avis du Team Fitadium

    Gluta Max est le plus anti-catabolique de tous les produits à base de glutamine. Il évite la fuite musculaire des acides aminés et permet ainsi d'augmenter et de préserver la masse musculaire.

    24,90 €

    34,90 €

Les tendances du fitness sont différentes des modes qui sont changeantes. La musculation et le HIIT restent aux premières loges, comme des valeurs sûres.  Toutefois, la technologie et le virtuel vont sûrement continuer à révolutionner le monde du fitness. Et les retraités seront les fitness addicts de demain ! D’où certainement cet engouement pour plus de bon sens dans la pratique sportive.

Sources : edition.cnn.com, acefitness.org, menshealth.com, ffmag.com. Photo Shutterstock.com

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire