Les femmes plus athlétiques que les hommes

Qui des hommes ou des femmes est le plus athlétique?
Qui c’est les meilleures ? Dans la guerre des sexes, les hommes se classent bien souvent devant les femmes au point de vue athlétique. D’ailleurs, on a toujours pensé que les hommes étaient supérieurs aux femmes en matière de performances sportives. Eh bien c’est peut-être la fin d’un mythe.

Des recherches faites sur un petit groupe de 18 personnes d’hommes et de femmes par les chercheurs de l’Université de Waterloo au Canada ont montré que les femmes étaient capables de traiter plus rapidement l’oxygène arrivant dans leur sang. Qu’est-ce que cela veut dire ? Concrètement, le système aérobique des femmes serait supérieur à celui des hommes.

Selon des études plus anciennes, il est avéré que la consommation d’oxygène est plus élevée chez les représentants du sexe masculin que chez les femmes. Toutefois, l’étude n’avait pas encore été faite avec des jeunes adultes en bonne condition physique. L’hypothèse selon laquelle les jeunes hommes auraient un système aérobie plus élevé comparativement aux femmes s’est révélée fausse.

Toutes les constantes de temps chez les femmes sont plus brèves pour arriver au même résultat. Même si le débit cardiaque n’est pas fondamentalement différent, la dynamique de  VO2 mesurée semble plus lente chez les hommes. Ce qui laisse penser que celle des femmes est quant à elle, bien plus rapide et ce, dès le début de l’exercice, d’après les mesures effectuées.

Or l’absorption rapide d’oxygène est une preuve de forme physique et réduit le risque de fatigue musculaire.

Les femmes plus rapides ?

Lors d’exercices effectués sur un tapis de course, les femmes ont constamment surpassé les hommes avec une rapidité de traitement de l’oxygène 30% plus rapide.

Ce traitement de l’oxygène plus rapide se traduit chez les femmes par moins de pression sur les cellules de notre corps et probablement moins d’accumulation d’acide lactique, c’est-à-dire une moindre fatigue musculaire, une perception de l’effort plus modérée et une meilleure performance athlétique.

Les athlètes étaient tous âgés de 20 ans et ont dû marcher sur un tapis roulant. En comparant la  consommation d’oxygène des deux sexes, les femmes ont été plus efficaces de 30%.

L’exercice physique améliore notre capacité à utiliser l’oxygène. Cet oxygène passe dans nos poumons pour nous donner de l’énergie et éliminer le dioxyde de carbone, qui est gaspillé. L’oxygène arrive également dans nos muscles par le coeur et le sang.

Les femmes, plus performantes et plus endurantes

Même si on savait déjà que les femmes pouvaient être plus endurantes, en étant capables de soutenir un effort prolongé sur le long terme, cette étude montre aussi que la supériorité féminine s’exprime dès le début de l’effort.

Dans bien des cas, incontestablement la puissance musculaire des hommes l’emporte, mais désormais les femmes occupent largement le terrain de la performance en étant capable de cumuler force et durée.

L’entrainement homme/femme doit donc être mené différemment puisque les hommes et les femmes n’ont pas la même fatigabilité.

Sources : Thomas Beltrame, Rodrigo Villar, Richard L. Hughson. Sex differences in the oxygen delivery, extraction, and uptake during moderate-walking exercise transition. Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism, 2017; 42 (9): 994 DOI: 10.1139/apnm-2017-0097. University of Waterloo. « Women are naturally more fit than men, study shows. » ScienceDaily. ScienceDaily, 4 December 2017. <www.sciencedaily.com/releases/2017/12/171204091140.htm>.

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire