Le ginkgo stimule le cerveau mais aussi les performances physiques

Le ginkgo et la performance physique

On connait déjà les effets du Ginkgo sur la santé du cerveau mais ce qu’on sait moins c’est qu’il améliore aussi les performances physiques, d’après une étude polonaise à petite échelle, c’est désormais prouvé.

Les extraits de feuilles de Ginkgo biloba, source naturelle de flavonoïdes et de composés polyphénoliques, sont utilisés dans le but d’améliorer les performances cognitives et physiologiques.

Ce sont des extraits standardisés de feuille de Ginkgo Biloba (160 mg) qui ont été administrés au hasard à des hommes jeunes et actifs, les autres recevant un placebo, durant 6 semaines. Il a été observé par les scientifiques de la Jerzy Kukuczka Academy of Physical Education et la Poznan University of Physical Education, des effets bénéfiques non seulement au niveau du cerveau mais également au niveau physique.

Intensifiez vos séances grâce au ginkgo

  • GINKGO BILOBA (100 Caps)

    Tonique général de l’organisme, le Ginkgo Biloba a de nombreuses vertus. Il permet notamment d’améliorer la circulation sanguine et permet donc de lutter efficacement contre la cellulite et de détoxifier l’organisme.

    Scitec Nutrition

    Diminue la fatigue et augmente la...

    L'avis du Team Fitadium

    Tonique général de l’organisme, le Ginkgo Biloba a de nombreuses vertus. Il permet notamment d’améliorer la circulation sanguine et permet donc de lutter efficacement contre la cellulite et de détoxifier l’organisme.

    8,90 €

Même si la VO2max a augmenté dans les deux groupes testés, de plus fortes augmentations ont été notées dans le groupe prenant le Ginkgo. De plus les niveaux de BDNF ont augmenté significativement pendant l’exercice, dans le groupe sous ginkgo. Les doses habituelles auxquelles l’effet du ginkgo est sensible sont de l’ordre de 40 à 60 mg, 3 à 4 fois par jour, mais l’étude s’est contentée d’une seule dose de 160 mg chaque jour.

Le pouvoir du ginkgo biloba lui vient sans doute de ses composés polyphénoliques qui lui procurent des effets antioxydants. Mais c’est certain, six semaines avec supplémentation en extrait standardisé de Ginkgo biloba apporte des améliorations de leur performance d’endurance par la mesure de la VO2max et du taux de biomarqueurs d’antioxydants sanguins, tout en protégeant les neurones via le facteur BDNF.

Le Brain-Derived Neurotrophic Factor, BDNF ou facteur neurotrophique issu du cerveau a vu sa production augmenter en présence de ginkgo. Cette protéine fait partie des facteurs de croissance qui agissent sur la survie des neurones, y compris les neurones moteurs mais est présente dans de nombreux tissus. On pense que ces facteurs neurotrophiques auraient la capacité de faire « repousser » les neurones endommagés. Et on sait combien les neurones sont impliqués dans l’entrainement physique. Par ailleurs d’après des mesures, la VO2Max a également été améliorée ainsi que la capacité anti-oxydante du sang. La VO2max qui mesure le débit d’oxygène maximal que l’organisme est capable de fournir pour subvenir à ses besoins lors d’un effort physique est un excellent indicateur de la performance sportive. C’est d’autant plus troublant qu’on soupçonne aussi ce facteur BDNF d’être activé par l’exercice physique. Une expérience a déjà été menée en ce sens chez les rongeurs et rien n’empêche que ce soit aussi le cas chez l’homme.

Source: Nutrients. 2017, 9(8), 803; doi:10.3390/nu9080803 Effects of Six-Week Ginkgo biloba Supplementation on Aerobic Performance, Blood Pro/Antioxidant Balance, and Serum Brain-Derived Neurotrophic Factor in Physically Active Men. Authors: E. Sadowska-Krepa et al. Photo Pixabay.com

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5, 00/5)
Loading...Loading...

Ecrire un commentaire