Janvier au (régime) sec

Un régime d'un mois sans alcool bénéfique pour l'organisme

C’est une mode qui sévit actuellement chez nos voisins outre manche et tombe à pic. Après les excès des fêtes, où vous avez peut-être abusé de vins, champagnes et autres apéritifs -et parce que cela finit par nous sembler naturel- il est temps de faire une détox du foie en éliminant l’alcool. Chez les Anglais, ce mois sans alcool est une tradition et cela s’appelle le Dry January. En gros, on arrête les excès et on reste au « sec » pour nettoyer le foie et le mettre au repos. C’est une première étape indispensable avant la véritable détox du printemps.

Boire régulièrement de l’alcool a des conséquences

En effet la consommation d’alcool, pas forcément à haute dose mais régulière, peut avoir des répercussions sur votre santé. Cela peut aller de simples problèmes de poids, de difficultés à dormir jusqu’à l‘augmentation des risques de cancer ou de maladies cardio-vasculaires. La consommation d’alcool doit être modérée selon les recommandations officielles et ne pas dépasser 2 verres par jour. Ceci correspond à 21 unités d’alcool par semaine chez l’homme et 14 chez la femme mais dans tous les cas, la régularité n’est pas une bonne chose.

Cesser de boire (de l’alcool!), pendant tout un mois, a des avantages immédiats sur la santé d’après une étude de Rajiv Jalan de l’Institut du Foie et de la Santé Digestive à l’University College de Londres parue en 2014.

Le foie est en effet un organe sensible et très important qui joue un rôle dans divers processus de digestion, de détoxification mais aussi au niveau de l’équilibre hormonal.

Mettre le foie au repos

Chez eux qui ont joué le jeu et mis leur consommation entre parenthèses on a constaté une réduction moyenne de 15% ( et parfois même jusqu’à 20%) de la graisse présente dans leur foie. Or il faut savoir que cette accumulation de graisses précède les dommages au foie. Autre surprise, le taux de sucre sanguin a considérablement baissé, réactivant la sensibilité à l’insuline, ainsi que le taux de cholestérol. On a également noté une amélioration du sommeil d’environ 10% et de la concentration (+18%) et surtout, une perte de poids d’environ 1,5 kg sans régime (autre que la suppression d’alcool).

Restaurez votre foie

L’acool, 7kcal pour 1 g et des sucres indésirables

L’alcool, ce sont des calories vides ( des calories qui n’apportent aucun nutriment)  qui représentent 7 kCal pour 1 g et des sucres indésirables qu’on ne maîtrise pas toujours. Ces calories cumulées chaque jour font vite un excédent dont votre corps aura du mal à se débarrasser et qui empêchent la perte de graisse.

Il faut savoir que ceux qui boivent modérément et occasionnellement ont plus de facilités à se passer d’alcool pendant un mois entier alors que pour d’autres, ce sera plus difficile. Mais même si vous craquez pour un verre de temps en temps le weekend, si vous parvenez à réduire votre consommation,c’est déjà gagné, vous en tirerez des bénéfices certains.

Il faut évidemment boire de l’eau sans modération en alternant les différents types d’eau gazeuses, plus ou moins minéralisées. On peut également boire du thé, ou des tisanes mais éviter les sodas et boissons sucrées, si on veut en plus en profiter pour perdre quelques kilos au passage. Pour ceux qui ont du mal, dès le 1er février, rassurez-vous c’est fini, on peut enfin recommencer à trinquer!

Perdre du poids après les fêtes

Sources : New Scientist, Photo Shutterstock.com.

Noter l'article
(1 vote, Moyenne: 5/5)
Janvier au (régime) sec
C’est une mode qui sévit actuellement chez nos voisins outre manche et tombe à pic.…
5 sur 5 1 votes
#coach
#1
Si tu ne réussis pas du premier coup, essaie de faire ce que ton coach t'a dit dès le début
13 signes qu’il vous faut une détox