Faut-il se priver pour mieux se lâcher?

est il important de se priver dans un régime pour perdre du poids

Se priver maintenant pour mieux se lâcher ensuite, est-ce une bonne stratégie ? Peut-être pas tant que ça. Faire un régime juste avant les fêtes pour pouvoir manger ce que l’on veut à Noël est quelque chose que nous avons tous expérimenté. Toutefois, il semblerait que ce  soit contre-productif par rapport à l’objectif souhaité.

En effet, le fait de se priver de tout pendant un temps assez long, fait que nos envies deviennent de véritables frustrations. Ce qui a pour effet, lorsqu’on réouvre les vannes, de ne plus pouvoir contrôler ces fringales. Cela nous conduit à manger plus en quantité et plus mal en qualité. Nous sommes au final attirés par les nourritures riches et sucrées qui nous ont tant manqué et dont on s’est privés avec difficulté.

Des frustrations encore plus fortes

Savoir que l’on va bientôt faire un régime laisse place à des envies de dernière minute qui jusque-là restaient silencieuses. Comme on sait qu’on va arrêter de manger après les fêtes, on se dit que, perdu pour perdu, reprendre deux fois du dessert là tout de suite ne nous tuera pas. C’est comme celles qui prennent trop de poids enceintes car elles s’autorisent tout sous prétexte qu’elles auront tout le temps de perdre leurs kilos après la grossesse. Dommage, ça ne marche pas.

Se fixer des objectifs surréalistes ou trop courts dans le temps est le meilleur moyen d’échouer

Nos habitudes sont aussi difficiles à changer. Et si nous avons l’habitude de manger chaque jour du nutella, il sera bien difficile de s’en passer quelques semaines. Or recommencer à en manger au terme du régime va faire reprendre du poids. Un régime si strict soit-il ne protège pas des mauvaises habitudes. Quel est le rôle de ces aliments doudous ? Les mange-t-on parce qu’on  a faim ou parce qu’ils nous apportent du réconfort ? La vraie question est celle-ci.  Un vrai changement passe par une prise de conscience des éléments qui nous empêchent de maigrir ou nous poussent à manger.

Et en plus le stress supplémentaire occasionné par de grosses privations va déclencher une hausse du cortisol, propice au stockage abdominal…

Perdre du poids coûte que coûte

Perdre 2 kg ou une taille juste avant les fêtes n’est pas un objectif. Maigrir trop vite conduit à perdre surtout de l’eau et du muscle, le corps devant puiser dans ses réserves pour se maintenir et ses réserves, si l’apport calorique est insuffisant, ce sera le glycogène musculaire. Ce qui après les fêtes riches en calories va se traduire par une reprise de ce même poids en graisse. De plus, priver le corps pour pouvoir mieux le gaver ensuite, ne lui fait pas du bien. Vous fatiguez et encrassez votre organisme qui était sur le point d’être détoxifié par la diète. Et c’est d’autant plus dommage que les toxines se stockent dans le gras en priorité.

Un coup de pouce à votre foie

#Fitadium
Olimp Sport Nutrition
Detoxeed-pro (60 caps) – vitamines

La seule solution sur le long terme est d’équilibrer son alimentation et apprendre à manger autrement.  Vous mangerez plus léger, plus sainement avec des repas que vous planifierez vous-mêmes d’après une liste d’ingrédients de qualité. Si vous devrez au quotidien faire l’impasse sur pas mal d’aliments plaisir, vous pourrez de temps en temps faire une exception. Attention, cela doit bien entendu rester une exception pour ne pas redevenir une habitude. Il suffit de 21 jours pour prendre de nouvelles habitudes…

Sources: http://www.prima.co.uk. Photo Shutterstock.com

Noter l'article
(5 votes, Moyenne: 3/5)
Faut-il se priver pour mieux se lâcher?
Se priver maintenant pour mieux se lâcher ensuite, est-ce une bonne stratégie ? Peut-être pas tant…
3 sur 5 5 votes
#coach
#1
La vie commence là où ta zone de confort s'arrête
15 idées de collations sans sucre ou presque

Sur le même sujet

Perdre 5 kilos pour de bon
GOODMOVE
lifestyle  
Perdre 5 kilos pour de bon

Perdre 5 kilos rapidement mais surtout définitivement est l’objectif de bon nombre d’entre nous. Comment…

18 avril 2019
5