Fabrice, l’esthétique d’abord en bodybuilding

 

Fabrice bodybuilder esthétique

Fabrice ou Fabtwo est, on peut le dire, une sorte de bodybuilder qui s’ignore.  Il a toujours été sportif mais ne souhaite pour rien au monde ressembler aux physiques trop massifs. Sa préoccupation principale est esthétique et il souhaite profiter de la vie tout en étant bien dans son corps, car l’image ça compte ! Il ne se prive pas plus que ça et aime aussi faire la fête. Il gère au mieux son bodyfat pour rester propre tout le temps et ça semble fonctionner pour lui. Actuellement étudiant en alternance, il a le mental pour réussir à tout concilier et nous fait partager son quotidien en détail, répondant avec humour et maturité. Vous allez être sous le charme… Voici en exclusivité son interview pour Fitadium !

Vous aussi, vous êtes athlète professionnel ou amateur et vous voulez partager votre actualité avec Fitadium? Envoyez-nous vos photos ainsi qu’une brève présentation expliquant votre parcours sur le formulaire de contact du site fitadium.com ou sur notre page facebook.

Fitadium : Bonjour Fabrice, peux-tu te présenter en quelques lignes? 
Fabrice : Bonjour, je suis Fabrice, l’heureux petit dernier qui a rejoint la Team Fitadium. J’ai 25 ans je suis encore étudiant, c’est ma dernière année de Master en entreprenariat et marketing stratégique. Je fais ce diplôme en alternance dans un gros groupe informatique, je suis commercial. Pas tellement le temps d’avoir de passion avec le sport, la famille, les amis, le travail et surtout les cours… Sinon je peux dire le sport. Oui c’est vaste, mais je pratique le sport depuis toujours et j’en ressens un vrai besoin, ça me canalise je me sens apaisé grâce à cet effort quotidien.
Je suis actuellement à 85 kilos pour 1m80. Je souhaiterais garder le même pourcentage de gras tout en gagnant 5 kilos. C’est un peu mon objectif de l’année. Je suis à 48 cm de tour de bras pour 65 cm de tour de cuisse. Mes points faibles, que je compte surmonter cette année sont mes épaules et mes triceps.

F : As-tu un surnom au gymnase ? Pourquoi ?
F.C.: Pas spécialement au gymnase, mais sinon tout le monde m’appel Fabtwo. C’est en rapport avec ma peau blanche. Babtou c’est un terme pour dire un blanc. Du coup Fabtwo ça ne sonnait pas trop mal et ça me suit depuis. Je vous laisse, je vais aux UV…(lol)

F : Tu es en pleine sèche en ce moment, on dirait? Prépares-tu quelque chose? 
F.C.: Je ne fais pas comme tout le monde, non je ne suis pas en sèche, ni en prise de masse. Je souhaite prendre 5 kilos, mais je ne passerai pas par la phase ou on mange tout et n’importe quoi pour prendre du poids (même si je sais que ce n’est pas ça une prise de masse). Si je fais ça, je vais passer par une phase ou je serrais plein d’eau et sans abdos, hors de question je ne peux pas me le permettre par rapport à un autre job et pour moi ;). Et surtout je ne suis pas fan de jouer avec la transformation physique brutale. Rien de plus important que d’être constant et de se maintenir un faible BF (%bodyfat) toute l’année. Je ne prépare rien pour le moment, la compétition ne m’intéresse pas et tant que l’image du body n’aura pas évolué en France, mon point de vue restera le même. Je respecte les athlètes qui se donnent tant de mal et en font leur vie. Ce n’est pas pour moi, j’aime bien trop la vie et ses péchés. (lol)

F : Quand as-tu commencé ?
F.C.: La première fois que je me suis inscrit dans une salle, c’était y a 6 ans. Je me souviens, je voyais des mecs énormes et je me suis dit que je ne voudrais jamais être comme ça. Au final, avec les années, j’ai rencontré des gens avec qui j’ai acquis plein de connaissances plus ou moins bonnes et je sais ce qui fonctionne sur moi. Ça doit faire 3 ans que je fais attention à la diète et que je suis vraiment plus impliqué dans mes trainings et dans les cardios.

F : Comment se déroule-t-elle ?
F.C.: Je m’organise de façon simple. Comme je l’ai dit, entretenir les bonnes relations avec mon entourage est l’une des choses les plus importantes pour moi.
Quand je suis seul, je m’impose une rigueur hors pair. Je prépare mes macros le soir pour le lendemain avoir tout le nécessaire pour bien m’alimenter au travail. Le weekend en général c’est là que je me relâche, un, voire deux cheat meal avec une soirée alcoolisée…
Vu l’apport calorique de l’alcool, du coup je réduis mes glucides de mes repas « sains ». On limite la casse en quelque sorte.

F :Quel est ton régime actuel ? (Exemple journée type) Niveau calories, c’est quoi ton ratio ?
F.C.: Je n’ai pas compté mes calories, mais j’ai une diète très hypocalorique. Je suis en dessous de 2000 cal/jour. Je tiens le coup en tirant de l’énergie des compléments alimentaires en pré-workout et intra-workout.
Ma diète est simple : 40g de protéines toutes les 3 h. (Poulet, dinde, whey, poisson. Je ne supporte plus la viande rouge c’est dommage, car on ne retrouve pas tout ce qu’il y a dans la viande rouge dans la viande blanche). Pour ce qui est des glucides, j’en prends au réveil (Flocons d’avoine avec de l’eau, des fruits rouges et un peu de cannelle, un délice), ma collation de 11 h et mon repas du midi (Viande blanche et riz complet).
Je m’entraine à 18 h, durant 1 h 15 à 1 h 30 en finissant par 20 min de cardio. Je ne travaille jamais les abdos. Pour ça, j’ai mes électrodes de la marque Compex.

F : Tu sembles lutter contre la « flotte » en permanence, c’est quoi ton truc à toi pour l’éliminer ?
F.C.:
La «flotte», cette saleté, le corps en à besoin et chacun en stocke plus ou moins. Le mien a l’air d’adorer ça… Je lutte en permanence contre la rétention d’eau. Elle est due principalement au sel dans les aliments, les sauces.
Je lutte vraiment contre la rétention d’eau, car je pense avoir très peu de graisse encore dans le corps de par ma diète hypocalorique et mes grosses dépenses journalières. Du coup pour être dessiné, je dois diminuer cette couche d’eau entre ma peau et mon muscle.

 

Améliorez votre définition en chassant l’eau sous la peau

  • OXYDRINE XTREME (100Caps)

    OXYDRINE XTREME est une formule idéale, proposée en capsules très pratiques, et utilisée par nos athlètes pour éliminer l'eau !

    Superset Nutrition

    Elimine toute rétention d'eau !

    L'avis du Team Fitadium

    OXYDRINE XTREME est une formule idéale, proposée en capsules très pratiques, et utilisée par nos athlètes pour éliminer l'eau !

    34,90 €

    44,90 €

 

Pour l’éliminer : Dans un premier temps, il faut boire beaucoup, 5 litres d’eau par jour minimum. Je prends en complément alimentaire, un diurétique 2 fois par jour.
Il faut aussi transpirer beaucoup pour que le corps évacue cette eau. Pour ça, il y a le cardio, les entrainements en pull afin d’augmenter la température corporelle et le sauna. Le Sauna fonctionne bien et c’est moins contraignant que le cardio…

F : As-tu fait évoluer ton entrainement pour ton nouvel objectif ? Qu’est-ce qui a changé ? (exemple semaine séances)
F.C.: Je ne me suis pas mal renseigné sur les entrainements et ce qui me plait le plus et qui fonctionne le mieux sur mon corps pour prendre du muscle sans faire trop d’eau et de gras c’est les séries longues jusqu’à épuisement ou échec. Le muscle brûle, toutes les fibres travaillent avec une exécution parfaite du mouvement sans forcément prendre lourd. Au contraire, un poids lèger et faire des séries de 15/20 répétitions, je trouve le ressenti top. De plus, les temps de repos courts (45 s à 1 minute) permettent au corps de transpirer et que la séance d’une heure soit intense.
Lundi : Jambes/fessiers/mollets/ischio jambier
Mardi : Pec/rappel triceps/rappel épaule deltoïde postérieure
Mercredi : Repos ou cardio 1 h
Jeudi : Épaule deltoïde antérieure/Biceps/trapèze
Vendredi : Dos/rappel pec/rappel triceps
Samedi : Epaule/ triceps/ leg extension
Dimanche : On se repose


Fabrice, bodybuilder à lentrainement

 

F : Pratiques-tu encore d’autres sports ? As-tu toujours eu ce type de physique ?Sur quel plan l’as-tu amélioré ?
F.C.: J’ai toujours été sportif, je faisais de la compétition en Tennis, je me suis mis à la musculation en même temps. Quand j’ai commencé à me développer je ne tenais plus la route sur les matchs de tennis, du coup, j’ai arrêté pour me perfectionner en musculation. Je n’ai jamais eu ce type de physique, ça ne fait que 3 ans que je suis vraiment impliqué à la tâche, en suivant une diète et une telle rigueur dans mes entrainements. Je l’ai amélioré en développant mes jambes puis en prenant le maximum de muscle tout en restant propre toute l’année. Du coup c’était long.

F : Quel est ton point fort selon toi ? 
F.C.: Mon point fort, je pense que c’est d’être organisé et d’arriver à cumuler les multiples choses que j’ai à faire dans ma journée tout n’altérant pas la qualité de mon entrainement quotidien. Si on parle de point fort lors de l’entrainement je ne lâche jamais, quand je me dis que je fais une série de 15 reps je fais les 15 au minimum si je peux je vais a 20. Un mental et une motivation solide.

F : Qu’est-ce que tu trouves le plus dur ou le plus ingrat ?
F.C.: LA DIET. Je ne veux pas rentrer dans un cercle où on est complètement dans le Fitness, car je ne compte pas en faire ma vie. Je n’ai pas une grande famille, mais beaucoup d’amis parfois même depuis plus de 20 ans. Je souhaite les garder près de moi le plus possible. C’est ce qui compte le plus pour moi même si je ne leur montre pas, ils le savent. Du coup, je suis amené à manger dehors souvent afin d’entretenir mes relations, il faut donc être fort mentalement pour ne pas craquer à chaque repas. «La muscu est un sport qui se pratique dans l’assiette», soulever des poids n’est clairement pas le plus dur.

F: Quand tu ne t’entraines pas, tu as un autre passe-temps ?
F.C.: Je suis encore étudiant, certes, en dernière année, mais du coup mon master en alternance me prend beaucoup de temps. Je finis ma journée à 18 h, j’ai jusqu’à 20 h pour m’entrainer et venir diner en famille. C’est important qu’on puisse partager un moment tous ensemble. C’est donc le weekend que je profite en sortant, j’aime voir du monde, faire des choses qui bougent. Je ne suis pas un drogué au bodybuilding. Une petite partie de jeu vidéo ou trainer sur les réseaux sociaux tout en mettant une émission de téléréalité en fond, histoire de déconnecter son cerveau… et la pression de la journée retombe.

F : Tu as toujours voulu faire ce que tu fais aujourd’hui ? L’envie t’est venue comment ?
F.C.: Je n’ai jamais voulu être bodybuilder et je me considère pas en tant que tel, j’ai toujours trouvé ça moche et encore aujourd’hui visuellement les Mr Olympia ne m’attirent pas du tout. J’aime être bien dans la limite du raisonnable; l’esthétisme et l’homogénéité est ce qui m’attire. L’envie est venue vers mes 18 ans de par la télé, internet, les réseaux sociaux. On voit que ça plait et attire alors pourquoi pas moi ? Puis ça devient un besoin de s’entrainer et les habitudes ne sont plus contraignantes. On se renseigne, on s’intéresse, on optimise et nous sommes les propres testeurs des différentes façons de s’entrainer, de manger…
Une fois qu’on voit notre corps évoluer, on ne veut plus régresser. C’est une quête perpétuelle de l’évolution. En général, j’applique cette façon de faire dans tous les domaines.

Fabrice en mode beau gosse
F : Qu’est-ce qui te donne la motivation ?
F.C.: Le miroir chaque jour. C’est très narcissique de dire ça, mais dans ce domaine on l’est tous un peu. On est fiers de nous, même on ne doit rien a personne, c’est ce qui est plaisant.
Ma deuxième source de motivation, c’est mon groupe de potes dans le même état d’esprit que moi. Chaque jour on se nargue, et du coup on se motive tous les uns les autres et on se compare aux modèles connus mondialement. L’envie de les dépasser nous motive chaque jour.

F: As-tu un partenaire d’entrainement ?
F.C.: J’en ai plusieurs oui. Celui avec qui je m’entraine le plus souvent c’est geoff_fit (athlète Fitadium tout comme moi) qui m’a présenté les bonnes personnes. D’ailleurs, je le remercie une fois de plus. On a à peu près les mêmes corps et on s’entraine aux mêmes charges, du coup c’est un peu mon jumeau avec des tatouages. Haha ! Plus sérieusement, on arrive à bien se motiver l’un et l’autre, c’est un duo qui fonctionne bien que ce soit dans la vie ou dans la salle de sport.

 

 

La dream team Fitadium Fabrice et Geoffrey

 

F : As-tu des rituels précis pour te conditionner avant un entrainement ?
F.C. : Non, je n’ai pas de rituel je ne suis pas du tout superstitieux. Alors une bonne dose de booster et un café chaud et c’est parti ! Je me déplace en moto pour aller au sport, une bonne dose d’adrénaline, ça fonctionne bien aussi. 😉 Sinon niveau musique, j’écoute du rap US du rap Fr et de l’électro. Quand je ne suis pas trop motivé j’écoute du métal, j’ai horreur de ça du coup sa m’énerve et j’ai la pèche.

F : Qui sont tes références en bodybuilding ?
F.C. : J’aime beaucoup Tavi Castro, c’est esthétique tout en faisant 90 kilos sec ! J’aimerais me rapprocher de son physique.

F : Quels sont les compléments que tu prends, et pourquoi ? 
F.C. Alors niveau compléments, je prends de la whey au petit déjeuner, quand je n’ai pas le temps de faire mes œufs, en collation vers 16 h et en post workout. Petite préférence pour le goût chocolat, la valeur sûre, peu importe les marques. Je prends un complexe multivitaminé, du chromium picolinate. Ça m’aide à brûler les graisses. Durant mes repas, je prends des Omega-3.
Un diurétique et un brûleur de graisse, 2 fois par jour. Des BCAA et de la glutamine pour la régénération des muscles avant pendant et après la séance.
Le petit dernier un pré-workout, 30 minutes avant d’aller au sport.
Je ne prends pas de créatine bien que la monohydrate soit réputée pour ne pas faire de rétention d’eau, j’ai quand même l’impression d’en faire…

 

pratique pour un apport en proteines a tout moment

  • 100% WHEY PROTEINE ADVANCED (2kg)

    Cette pure Whey Protéine ultrafiltrée est le top des protéines pour prendre du muscle sec le plus rapidement possible.

    Superset Nutrition

    Le Top des Protéines !

    L'avis du Team Fitadium

    Cette pure Whey Protéine ultrafiltrée est le top des protéines pour prendre du muscle sec le plus rapidement possible.

    54,90 €

    64,90 €

 

F :  Tu sembles aussi aimer faire la fête… Comment gères-tu ?
F.C. C’est plutôt les cheat meals et les fêtes qui me gèrent… Je ne refuse jamais quand on me propose une sortie, un restau ou un cheat meal. Les relations sociales avant tout. À moi d’adapter ce que je mange. Un exemple : Au McDo je vais manger 3 sandwichs, mais prendre de l’eau et ne pas manger les frites. Ce n’est pas le top du top, mais on limite la casse. Je n’ai pas l’impression de me priver en faisant çà. J’adore faire la fête, toujours à droite à gauche, jamais de temps pour me reposer.
Je suis un peu hyperactif. Quand je ne fais rien, j’ai l’impression de perdre mon temps alors que je pourrai l’optimiser et faire quelque chose avec quelqu’un.

F : Que pensent tes proches, ta copine, de la vie que tu mènes, est-ce qu’ils comprennent ?
F.C. Y’a que mes parents qui ne comprennent pas quand je ne mange pas comme eux. Mais c’est les premiers à me montrer à leurs amis. Donc je pense qu’ils sont quand même fiers de moi. Ils savent qu’on n’a rien sans rien. Je n’ai pas de copine actuellement, mais en général ça ne pose pas de problème et c’est pareil, je suis une source de motivation pour elle. Je sors d’une longue relation, on s’entrainait ensemble, alors qu’elle n’était pas du tout dans le fitness, elle aimait bien qu’on s’entraîne ensemble. De toute façon, si j’arrête tout je n’aurai pas le même corps et donc ça va moins lui plaire. Il faut savoir ce qu’on veut et trouver le juste milieu ! Je ne cherche pas une « fit girl » comme comme on peut en voir éclore par centaines sur Instagram.

F : Que conseillerais-tu à un débutant, quelque chose qui le ferait progresser et qui lui ferait gagner du temps en musculation ?
F.C. Se mettre directement à la diète et aux compléments. J’aurais aimé avoir des conseils viables quand j’ai commencé, ça m’aurait évité de perdre 3 ans. Et faire ça pour soi, ça ne sert a rien de se dire « je fais la muscu pour avoir un harem de filles à mes pieds ».

F : Un truc vraiment perso ou un secret de musculation à partager avec Fitadium ?
F.C. Je n’ai rien de perso, je n’ai rien inventé. Je n’ai pas cette prétention. Allez au sport par passion, petit à petit ça va devenir un besoin et les efforts vont payer plus vite que vous le pensez. N’écoutez pas le premier guignol de votre salle qui vous fera la plupart du temps perdre le vôtre. Ne dépensez pas des fortunes dans du coaching personnalisé. Fixez-vous un objectif, une fois atteint, fixez vous en un autre. Ainsi de suite, telle est la progression.

F : Merci Fabrice
F.C. : Merci à vous.

Photos aimablement fournies par Patrice. Alex S Photographie.

Share Button
(5 votes, Moyenne: 4,20/5)
Loading...

Ecrire un commentaire