Interview de notre nouvelle ambassadrice Fitadium, Auxane

Auxane vient de rejoindre la team Fitadium. Cette jeune athlète allie force et souplesse et un sacré caractère. On a été conquis par sa spontanéité et son envie de progresser et d’aller de l’avant encore et encore. Ex gymnaste, elle en a gardé la ténacité, sa passion pour la musculation est assez récente, mais au vu de ses performances (400kg à la presse!!!!!), elle n’est pas près de s’arrêter ! Elle se confie en exclusivité à Fitadium et prouve à toutes les filles qu’il n’y a pas de sexe faible !

Pour suivre Auxane sur Instagram: auxane.fit

Vous aussi, vous êtes athlète professionnel ou amateur et vous voulez partager votre actualité avec Fitadium? Envoyez-nous vos photos ainsi qu’une brève présentation expliquant votre parcours sur le formulaire de contact du site fitadium.com ou sur notre page facebook.

Fitadium : Parlez-nous un peu de vous … 

Auxane: Je m’appelle Auxane Micheneau, j’ai 22 ans. Je mesure 1m70 et pèse environ 70kg (oups c’est pas très classique ça pour une fille haha). Je suis pour le moment étudiante en première année de master Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel à l’IAE de Grenoble (où j’habite depuis ma naissance). Mais ce cursus ne me plaît finalement plus car j’ai peur de m’ennuyer dans ma future vie professionnelle. Donc j’ai pris la décision de me rediriger à la rentrée prochaine vers un BPJEPS AGFF afin de faire du sport mon métier et de créer mon entreprise dans ce domaine. Le sport a toujours été ma plus grande passion d’aussi loin que je me souvienne.

 

« Le sport à toujours été ma plus grande passion d’aussi loin que je me souvienne ! »

 

F: Avez-vous toujours été sportive ? quel sport ?

A. M. : J’ai toujours baigné dans le sport depuis mon plus jeune âge : j’ai commencé la gymnastique artistique à l’âge de 4 ans et je n’ai plus jamais arrêté ! J’ai fait de la compétition jusqu’à l’âge de 18 ans et maintenant je continue la gymnastique mais uniquement pour mon plaisir lorsque j’en ai le temps. Je suis aussi coach de gymnastique depuis 9 ans et juge officiel depuis 7 ans.

A côté de la gymnastique, j’ai toujours fait beaucoup de sport avec mes parents (maman ex-volleyeuse et papa ex-skieur). Notamment beaucoup de ski (mon papa m’a mis sur des skis pour la première fois lorsque j’avais 1 an et demi) !! Etant assez hyperactive quand j’étais petite, j’ai toujours ressenti le besoin (et l’envie) de faire beaucoup de sport pour me dépenser et dépasser mes limites!

F: A quel âge, comment et pourquoi avez-vous débuté dans le domaine du fitness?

A. M. : J’ai commencé la musculation il y a 1 an et demi avec mon papa (qui pratique la musculation depuis une bonne douzaine d’années). J’ai eu un épisode pas très sympathique dans ma vie personnelle qui m’a donné envie de faire ce que je voulais sans me mettre de limite, et même de briser les limites que la société impose aux femmes.

« Faire ce que je voulais sans me mettre de limite, et même briser les limites que la société impose aux femmes »

 

F: Quelle est la chose que vous aimez le plus dans le fitness? Qui vous rend accro ?

A. M. : Je suis clairement accro aux performances et la progression ! Et j’aime aussi le fait qu’il y ait une multitude de d’exercices et de nouvelles choses à essayer !

F: Avez-vous déjà participé à des compétitions ? quels résultats ? (palmarès)

A. M. : Je n’ai fait aucune compétition pour le moment en musculation, mais j’ai participé à beaucoup de compétitions de gymnastique dont les championnats de France à 3 reprises. Mon équipe ne s’est pas classée car il y avait souvent des blessées et personne pour les remplacer… Mais en individuelle j’ai terminé dans le top 5 par agrès en poutre et en sol.

F: De quoi êtes-vous la plus fière ?

A. M. : Ce qui me rend fière ce sont toutes les valeurs et aptitudes que j’ai pu acquérir tout au long de ma pratique sportive, d’abord avec la gymnastique en compétition et maintenant avec la musculation. Et ces valeurs m’ont jusqu’ici beaucoup servi dans la vie de tous les jours !!

F: A quel rythme vous entrainez-vous ? Décrivez-nous une journée type ? votre entrainement ?

A. M. : Je m’entraîne 6 fois par semaine pendant 1h15-1h30 maximum.

Une journée type lorsque je suis en cours commence par prendre le temps de manger un petit déjeuner contenant tout ce dont mon corps à besoin, ensuite lorsque je dois être à la fac toute la journée je préfère me préparer un tupperware avec mon repas de midi car sur le campus je n’ai pas envie de devoir prendre un sandwich et d’avoir faim 2h après ! Quand je rentre des cours, je termine le boulot concernant mes réseaux sociaux pour ensuite prendre ma collation pré-training vers 19h et partir à la salle vers 20h. En rentrant, c’est repas, douche et dodo pour une bonne récupération !!

Je m’entraîne le soir car je trouve qu’en fin d’après-midi il y a beaucoup trop de monde à la salle et cela m’empêche de faire des trainings efficaces.

Un entraînement type se compose de 2 voire 3 exercices poly-articulaires que j’effectue en « lourd » et en séries courtes (4 à 5 séries par exercice) puis d’un superset de deux exercices d’isolation en « léger » en séries longues.

F: Quel type de compléments alimentaires faut-il prendre selon vous ?

A. M. : Tout dépend du niveau de chacun : je pense qu’un débutant doit d’abord faire sans compléments afin de voir les réactions de son corps aux entraînements et à la nourriture, puis une fois seulement qu’il connaît très bien son corps il peut être intéressant et pratique de commencer à prendre certains compléments comme les omégas 3 et les vitamines (car la plupart des gens sont souvent en carence), mais aussi des protéines en poudre et des BCAA en cas de pratique sportive intense afin d’optimiser la récupération musculaire.

F: Comment gérez-vous vos envies de sucré de salé, vos craquages ?

A. M. : Je ne me prive de rien, j’essaie simplement de garder un certain équilibre en fonction de mes craquages : si un jour je mange mal, je vais faire en sorte de diminuer légèrement mes apports le lendemain, et de même si je mange mal un midi je réduirai mes apports sur le reste de la journée.Mais je ne m’interdis rien, car pour moi se priver est la meilleure façon de ne pas arriver à tenir ma diète !

F: Dans votre liste de courses idéale, il y a quoi ?

A. M. : Beaucoup de viande et de poissons, des épices en tous genres, des œufs, beaucoup de fruits et légumes car j’adore ça, toutes sortes de glucides de qualité (patate douce, pâtes complètes, riz basmati, quinoa, lentilles, flocons d’avoine), des yaourts de soja ou fromage blanc, des amandes, de l’huile d’olive et huile de coco, des tonnes de thé vert… Et bien sur quelques petits plaisirs pour ne pas être frustrée comme du chocolat noir, de la mozzarella de temps en temps, du pain de seigle avec du houmous etc…

F: Quels sont à votre avis les meilleurs exercices pour les fessiers et les cuisses ?

A. M. : Pour moi rien de vaut les gros exercices poly-articulaires et le travail en lourd ! Le squat, les fentes, la presse inclinée, le soulevé de terre : les meilleurs exercices selon moi.

Les filles, n’ayez pas peur de charger et de travailler en lourd, ce n’est sûrement pas ça qui va vous faire devenir masculine !!! Par contre ça pourrait vous aider à avoir des cuisses fermes et dessinées et des fesses qui défient la loi de la gravité ! 😉

 

« Les filles, n’ayez pas peur de charger et de travailler en lourd. »

 

F: Quelle est la chose la plus difficile pour rester en forme?

A. M. : J’aurais tendance à dire que la chose la plus difficile est de tenir sa diète en fonctions de ses obligations car cela demande beaucoup d’organisation, mais avec du recul je pense que le plus difficile est de garder un bon sommeil.

On n’y pense pas assez, mais c’est au repos que les muscles se construisent. Et avec une vie à 100 à l’heure ce n’est vraiment pas facile de garder une bonne qualité de sommeil, d’ailleurs c’est souvent sur les heures de sommeil que l’on va avoir tendance à finir ce que l’on a à faire d’urgent…

F: Quel est votre régime alimentaire ? Que mangez-vous dans une journée type? Trichez-vous parfois ?

A. M. : Je mange principalement les aliments que j’ai cités plus tôt dans ma liste de courses idéale !

Et oui parfois je triche, je suis une vraie gourmande et je me dis que je ne fais pas de compétition donc je n’ai pas besoin d’être très sèche, je préfère avoir un maximum d’énergie pour améliorer encore et encore mes performances !

F: Quel type d’exercices/ d’entrainement  préférez-vous ?

A. M. : Je répartis mes entraînements assez bizarrement, c’est-à-dire que je me situe entre le split et le half-body : chaque semaine je fais 2 legdays, 1 à 2 fois le dos, 1 fois une séance HIIT/abdos/étirements, et ensuite je vois en fonction de ce que j’ai envie (comme je prends très vite en volume au niveau du haut du corps j’essaie de faire les bras les épaules et les pecs au maximum 1 fois toutes les deux semaines).

F: Quand vous vous êtes bien entrainée, selon vous, vous vous sentez comment ?

A. M. : Je me sens apaisée, fière de moi et satisfaite ! Cette sensation de bonne fatigue après le sport est comme une drogue pour moi !

F: Que pensent vos proches de votre passion pour le fitness ? vous comprennent-ils et vous soutiennent-ils ?

A. M. : Mes proches me soutiennent tout en veillant à ce que je ne sois pas dans l’abus et à ce que je ne regrette pas mes choix.

Ma famille me comprend et suit mon aventure avec assiduité car ce sont tous des sportifs. Mon papa pratique aussi la musculation pour s’entretenir donc il me comprend très bien, d’ailleurs beaucoup de mecs de ma salle le considèrent d’ailleurs comme un exemple car il a encore un corps de dingue !

Et mon chéri partage la même passion que moi donc il me comprend à la perfection, il est très fier de moi (et c’est réciproque) donc c’est hyper motivant !

F: Pour rester motivée, quel est votre secret ?

A. M. : Mon secret c’est d’adorer ce que je fais !! J’adore aller à la salle tous les soirs avec mon chéri pour me défouler, me dépasser, repousser mes limites, et y rejoindre notre petite bande avec qui on se prend souvent de gros fou rires ! Chaque jour j’ai hâte d’aller à la salle retrouver cette bonne ambiance, cet esprit d’équipe, de soutien, et à la fois de rigolade et de détente !

F: C’est quoi votre cheat meal rêvé ?

A. M. : Sans hésiter le japonais à volonté !

F: Des records personnels ? maxi ?

A. M. : Pour l’instant je n’ai encore testé que très peu de mes max… Mais je connais quand même certains max :

  • Squat : 125kg (amplitude complète et sans genouillères ni ceinture lombaire). En termes d’endurance en squat j’ai réussi à faire 30 répétitions non stop à 70kg.
  • Presse inclinée : j’ai réalisé récemment 10 répétitions à 400kg (sans équipement également) donc il faudrait que je teste mon max sur une seul répétition !
  • SDT sumo : je n’ai jamais fait ce max mais je pense clairement me situer autour des 130kg.
  • Dips : je peux faire entre 6 et 10 reps lestée à 6kg (pour un poids de corps de 70kg), et environ une quinzaine au poids du corps.
  • Tractions prise neutre : une dizaine de répétitions.
  • Rowing barre buste penché : j’ai déjà passé quelques reps (5 pour être précise) à 100kg.
  • Développé couché barre : j’ai passé une rep à 60kg sachant que je travaille très très rarement les pecs donc je pense monter jusqu’à 70/80kg bientôt.

F: Des projets pour cette année ?

A. M. : Oui ! Je viens d’ouvrir récemment ma chaîne youtube Auxane Micheneau et je souhaite la développer de plus en plus afin d’aider le maximum de gens et de motiver le plus de personnes possible ! Et comme je l’ai dit à la première question, je souhaite commencer un BPJEPS AGFF à la rentrée prochaine afin d’être coach sportif et de créer mon entreprise dans le monde du sport.

F: Merci Auxane.

Share Button
(6 votes, Moyenne: 4,83/5)
Loading...

Ecrire un commentaire