Batch cooking: une nouvelle tendance pour cuisiner pratique

Le batch cooking ou l'art de cuisiner pour la semaine

Cette nouvelle tendance du batch cooking est à la une sur les réseaux sociaux. Le #batchcooking fait l’unanimité et s’accompagne de jolies photos de nourriture fraiche et appétissante que les foodistas mettent en scène.

Qu’est-ce que le batch cooking?

Ce n’est en fait ni plus ni moins que la planification de vos repas avec des ingrédients choisis et déjà cuisinés par lots à l’avance. Cette méthode est bien connue des bodybuilders, grands utilisateurs des fameux tupperware et des mamans organisées. Ce concept est aujourd’hui repopularisé. Dans notre de mode de vie pressé, il nous fait gagner beaucoup de temps. savez-vous que nous passons plus d’1h22 en cuisine chaque jour? Il permet également de respecter les portions et proportions préparées à l’avance et évite de faire les mauvais choix nutritionnels. De plus, il est dans l’air du temps avec le fait maison. Vous passez quelques heures à cuisiner les ingrédients qui serviront aux repas de la semaine. Ensuite, ces aliments sont emballés et conservés au réfrigérateur (ou congelés) puis, réchauffés et servis au fur et à mesure.

Quelle est son utilité?

Pas de casse-tête

Si les idées de menu vous manquent, le batch cooking est une alternative au « qu’est-ce qu’on mange ? ». Comme il est nécessaire de planifier à l’avance une bonne fois pour toutes les menus de la semaine, la question ne se pose qu’une seule fois et pas tous les soirs. On fait aussi la liste des courses en conséquence. Comme on cuisine par lots, la corvée de cuisine se limitera à deux heures, une bonne fois pour toutes. C’est bon à savoir pour ceux qui n’aiment pas trop cuisiner. Même en France, le pays de la gastronomie, où les cuisiniers en herbe s’attribuent la note de 6.2/10 en moyenne, on convient que c’est pratique.

On mange sain, pas de tentations

Lorsqu’on est épuisé par une journée de travail, on n’a pas envie de se créer une contrainte supplémentaire avec l’injonction de cuisiner sain pour soi et toute la famille !  Ce serait tellement plus simple de commander une pizza ou de passer au Mc Do. Avec le batch cooking, on en a fini avec les tentations du fast food. On sait que le repas est quasiment prêt. Il ne reste plus qu’à assembler les ingrédients précuits entre eux et à les réchauffer. Cela ne prendra que quelques minutes et en plus on sait au fond que c’est bien meilleur pour la santé.

On gagne du temps

Bon ok, il faut au départ sacrifier une demi-journée pour cuisiner les menus de la semaine. Mais au fond, grouper ce temps de préparation et de cuisson, prendra beaucoup moins de de temps que si on doit s’y mettre chaque jour.  Savez-vous que les français consacrent près d’1h22 chaque jour à la préparation de leurs repas? De cette façon, l’épluchage de légumes est plus rapide et la cuisson simultanée évite par exemple le temps de préchauffage du four. Pendant qu’on fait tout ça, on s’organise et on a une vision globale des choses à faire pour optimiser notre temps. Les menus seront plus sains et plus équilibrés que s’ils sont fabriqués dans l’urgence. Et en plus, on ne gaspille pas les légumes oubliés au fond du bac!

Comment ça marche?

Voici les règles à respecter pour réussir son batch cooking :

  • Monter les menus et préparer les repas à l’avance. C’est la condition pour pouvoir simplement les réchauffer au moment des repas, surtout le soir si on manque de temps.
  • Cuisiner par lots: préparer les ingrédients séparés et réfléchir à comment les combiner ensemble pour composer différents menus ou cuisiner de grosses quantités du même plat pour pouvoir en congeler une partie.
  • Faire des portions individuelles à partir d’ingrédients frais à emporter ou à congeler pour des déjeuners improvisés.
  • Précuire les ingrédients pour réduire le temps de cuisson le jour même. Les légumes par exemple ont tout intérêt à être faiblement précuits pour conserver leurs éléments nutritifs.

Toutes ces méthodes fonctionnent mais sont à adapter à votre propre organisation.

Le batchcooking en 3 points

Précautions

On cuisine en « gros » plusieurs aliments de base : les viandes ou poissons, les féculents et les accompagnements.

Les légumes à feuilles doivent être consommés plus rapidement, car ils perdent leur teneur en vitamines. Par contre ils gardent une bonne partie de leurs sels minéraux et anti-oxydants.

Ensuite, on conserve quelques jours de plus les carottes, les navets ou les poireaux. La solution est de les cuire al dente et de ne pas les couper en trop petits morceaux. Plus ils sont gros et moins leur chair est exposée à l’oxydation.

On congèle les viandes hachées qui ne se conservent pas au-delà de 48H, alors que les viandes mijotées se gardent et sont encore meilleures le lendemain.

Pour leur part, il est préférable de congeler les quiches et gratins à base d’oeufs car leur conservation au frigo sur le long terme au-delà de 48H n’est pas possible.

De même, ne laissez pas le riz refroidir trop longtemps à température ambiante, mais passez le à l’eau froide et rangez-le au frigo, pour une meilleure conservation.

Veillez à la bonne température de votre réfrigérateur et de votre congélateur qui doivent aussi être propres.

Utilisez des boites hermétiques qui supportent le froid et le chaud ou des moules à muffins ainsi que du film alimentaire pour former de petites portions individuelles.

Pensez à utiliser et réchauffer vos aliments une seule fois, à une température supérieure à 75°C surtout s’ils sont décongelés.

Consommez les préparations contenues dans votre frigo dans les 4 jours maximum et les préparations surgelées avant 6 mois.

Une autre alternative quand on manque de temps

  • PROTEIN MEAL (300g)

    Protein Meals propose de délicieux repas protéinés naturels et sans additifs, sans gluten, aux sauces savoureuses qui font presque oublier qu’il s’agit d’un repas prêt-à-l’emploi à emporter partout.

    Nutripak

    38g de protéines par sachet-repas de...

    L'avis du Team Fitadium

    Protein Meals propose de délicieux repas protéinés naturels et sans additifs, sans gluten, aux sauces savoureuses qui font presque oublier qu’il s’agit d’un repas prêt-à-l’emploi à emporter partout.

    4,95 €

Et c’est bon pour la santé!

Vous voyez ainsi à quel point il est facile de préparer à l’avance des menus à base de produits alimentaires de qualité. Rien ne remplace la satisfaction de se nourrir avec des aliments qu’on a soi-même cuisinés avec des ingrédients qu’on aime. Les français aiment les bons petits plats et connaissent les recettes de leurs classiques. Bien manger, c’est une étape importante sur le chemin de la santé et du bien-être. Quel que soit votre objectif : changer votre corps, améliorer vos performances ou tout simplement maintenir votre santé, cuisiner vous-même vos propres plats est l’un des meilleurs moyens pour y arriver. Vous contrôlez ainsi exactement la quantité de nutriments contenus dans votre assiette et par là-même votre poids et votre vie.

https://www.ipsos.com/fr-fr/les-francais-et-la-cuisine. Photo Shutterstock.com

Share Button
(6 votes, Moyenne: 3,50/5)
Loading...

Ecrire un commentaire