Comment contrer la prise de gras due à l’âge ?

L'âge rend la perte de gras plus difficile

Tous ceux et toutes celles  qui pratiquent la musculation et le fitness depuis plusieurs années, et qui ont autour de la quarantaine ont remarqué que le stockage en masse grasse était plus aisé et que, pour perdre le tissu adipeux, les efforts devaient être de plus en plus importants. Mais pourquoi connaissons-nous tous ce ralentissement métabolique ? Les 3 principales causes sont d’ordre génétique, hormonal et environnemental.

La cause génétique

Chacun de nos chromosomes a à son extrémité un télomère. Ces télomères sont directement responsables de la réplication de L’ADN dans nos cellules. Ainsi, ils envoient un certains nombre d’informations indispensables pour la vie, la mort et le rôle de la cellule. Meilleure est la réplication, plus la nouvelle cellule créée sera identique à celle qui vient de mourir. Le problème est qu’en vieillissant, les télomères rétrécissent et répliquent donc moins bien les informations essentielles.
Hormis les autres conséquences sur l’organisme et pour en revenir à notre sujet, au fur et à mesure des réplications, les mitochondries de nos cellules (ce sont les centrales énergétiques des cellules) sont de moins en moins performantes et brûlent moins de calories, ralentissant ainsi le métabolisme et favorisant la prise de masse grasse et la perte de masse musculaire. Plus notre patrimoine génétique s’appauvrit, moins il est facile de rester sec et massif …

La cause hormonale

Chez l’homme, la baisse de la testostérone qui est d’environ 1% par an, après 30 ans a pour conséquence directe la prise de graisse sur l’abdomen (le ventre de la quarantaine), la baisse de la résistance musculaire, la baisse de l’énergie, la fonte de la masse musculaire et une fragilisation de l’os.
Chez la femme, l’équilibre hormonal commence a être perturbé avec la première grossesse, puis vers la quarantaine pour enfin s’effondrer d’un coup avec la ménopause. Chez la femme, la chute hormonale est brutale induisant les mêmes perturbations que chez les hommes, mais plus soudainement.

Pour les 2 sexes, la libération d’hormone de croissance (appelée aussi l’hormone de jouvence) décline à partir de 26 ans environ, réduisant le ratio masse maigre/masse grasse, le renouvellement cellulaire (apparition des premières ridules, cheveux moins forts …), la baisse de certains neuro transmetteurs …

Pour les 2 sexes, également la quarantaine rime bien souvent avec insulino-résistance. L’insulino-résistance est la baisse de sensibilité des récepteurs hépatiques et musculaires à l’insuline, ils perdent ainsi petit à petit leur capacité à stocker les glucides dans les muscles et le foie sous forme de glycogène. Les glucides «non captés» vont se transformer en triglycérides qui seront stockés dans les adipocytes (cellule adipeuse) augmentant ainsi le volume du tissu gras.

Une autre action hormonale sournoise a également un rôle décisif, en effet il a été prouvé que la graisse corporelle agissait comme une glande paracrine qui favoriserait la libération d’oestradiols et donc la prise de gras.

La cause environnementale

Plusieurs facteurs environnementaux peuvent accélérer le processus et aggraver la situation tant au niveau esthétique qu’au niveau santé (notre physique est bien souvent le reflet de notre état de santé) induisant des troubles métaboliques plus importants et plus soudains. Parmi ces facteurs, le plus déterminant est l’alimentation, vient ensuite l’inactivité physique et le stress. De récentes études tendent à prouver qu’une bonne alimentation (et je ne parle pas ici des soit-disant régimes miracles bannissant des catégories d’aliment au profit d’une seule) et une activité sportive régulière (3h par semaine) prolongée permettraient de gagner 10 ans d’espérance de vie en bonne santé. De même, ces principes de vie appliqués tout au long de notre existence garantiront un maintien de la masse musculaire au détriment de la masse grasse.

Les armes pour conserver un corps athlétique

    • Stimuler la sensibilité des récepteurs à l’insuline : En conservant une activité physique améliorant le tonus et la masse musculaire et en utilisant des suppléments contenant du chrome, la glutamine, la Gymnema Sylvestre, les extraits de feuilles de banane (comme dans l’IG-ONE), la berberine, l’acide alpha lipoïque, etc…
    • Stimuler les performances des mitochondries en alternant renforcement musculaire et exercice cardio. La l.carnitine est actuellement le meilleur supplément et le plus « safe » pour améliorer le rendement énergétique des mitochondries.
      Activez la combustion des graisses
      • CARNI MAX (60Caps)

        Carni Max est une formule à base de L-Carnitine Tartrate, basée sur le principe de renforcement de la biodisponibilité propre à la marque SUPERSET NUTRITION.

        Superset Nutrition

        1000mg de L-Carnitine L-tartrate

        L'avis du Team Fitadium

        Carni Max est une formule à base de L-Carnitine Tartrate, basée sur le principe de renforcement de la biodisponibilité propre à la marque SUPERSET NUTRITION.

        19,90 €

        24,90 €

    • Booster la sécrétion de la testostérone et de l’hormone de croissance en exerçant des mouvements de force et de forte intensité comme la musculation et en prenant des stimulants hormonaux. Stimuler les fonctions hormonales aura également pour effet d’améliorer la réplication de l’ADN et donc l’intégrité des cellules.Augmentez rapidement votre testostérone
      • XENATEST HARDCORE (100Caps)

        XENATEST HARDCORE est le puissant booster hormonal de SUPERSET NUTRITION, conçu par des préparateurs physiques et coachs. il intègre les actifs les plus puissants pour créer une synergie et un environnement hormonal...

        Superset Nutrition

        Anabolisant Naturel Extrême

        L'avis du Team Fitadium

        XENATEST HARDCORE est le puissant booster hormonal de SUPERSET NUTRITION, conçu par des préparateurs physiques et coachs. il intègre les actifs les plus puissants pour créer une synergie et un environnement hormonal optimal pour développer rapidement de la masse musculaire.

        59,90 €

        75,00 €

 

    • Augmenter l’apport en protéines d’environ 10 à 20% et de réduire d’autant la part des glucides pour compenser la perte de performance des mitochondries.
      Une prise de protéines pratique et facile
      • 100% WHEY PROTEINE ADVANCED (2kg)

        Cette pure Whey Protéine ultrafiltrée est le top des protéines pour prendre du muscle sec le plus rapidement possible.

        Superset Nutrition

        SuperMix Tri-Protéines

        L'avis du Team Fitadium

        Cette pure Whey Protéine ultrafiltrée est le top des protéines pour prendre du muscle sec le plus rapidement possible.

        54,90 €

        64,90 €

 

  • Pratiquer la méditation. Les dernières études menées sur des moines boudhistes ont prouvé que la pratique régulière de la méditation évitait le raccourcissement des télomères et le déclin cognitif. La méditation a une autre action fondamentale qui est de diminuer la libération du cortisol, améliorant ainsi la masse musculaire et limitant la masse grasse.
  • Garantir une protection maximale de nos cellules en renforçant les doubles couches de phospholipides qui protègent physiquement nos cellules des agressions. Pour cela, il faut veiller à avoir une alimentation apportant de bonnes graisses et dans un équilibre précis. Au moins, la moitié des apports en lipides doivent provenir de graisses insaturées et polyinsaturées. Plus que la quantité d’oméga 3/6/9, c’est l’équilibre entre ces acides gras qui est depuis quelques années au cœur des recherches scientifiques dans la nutition anti-âge. Pour maintenir la masse musculaire et un niveau bas en masse grasse, il faudrait consommer un ratio d’omega 9/6/3 de 3 :1 :1.
  • Stimuler la sécrétion de dopamine et de sérotonine, deux neuro-transmetteurs impliqués dans la gestion de la masse maigre et la masse grasse. Pour cela, l’activité physique est essentielle, la recherche d’un but à atteindre et deux acides aminés qui pris ensemble font des merveilles (tyrosine et tryptophane). Le rhodiola rosea et autres adaptogènes (ginseng, gingembre, cordyceps …) ont également une influence directe sur la perte de masse grasse via les neuro transmetteurs.

    Photo Shutterstock.com/Nejron-Photo

Share Button
(7 votes, Moyenne: 4,14/5)
Loading...

Ecrire un commentaire