L’éléctro-stimulation, ça marche pour…

 

Compex l'électrostimulation pour renforcer les musclesL’électrostimulation qui pique, ça, c’était avant !

L’électro stimulation, on connait ça depuis le télé-achat, et on s’en méfie. On a tous en mémoire ces publicités montrant des hommes et des femmes avec des abdos et des fesses sublimes. Exit ces appareils bon marché qui picotent ou chauffent, mais ne servent à rien. Tout cela a évolué et progressé et c’est plutôt bon signe.

La mauvaise réputation de ces appareils s’est construite sur des publicités concernant des produits bas de gamme, qui n’auront jamais d’effet réel sur le muscle. Rappelez-vous toutefois que cela ne suffit pas à remplacer complètement une activité physique et encore moins un régime.

Aujourd’hui l’electro-stimulation, c’est devenu high tech et, comme le reste, ça se perfectionne de jour en jour.

Les électrodes ne remplacent pas le sport

Les machines permettent de se remettre en forme, de développer certains muscles peu sollicités lors de notre activité habituelle.

Il y a deux types d’activité musculaire, l’influx nerveux qui provoque la contraction, et l’effort musculaire qui implique une charge. Selon les puristes, rien ne peut remplacer l’efficacité et le travail d’un muscle avec charge et le travail de plusieurs muscles faits pour fonctionner ensemble.

L’utilisation basique de l’électrostimulation consiste à travailler sur un muscle dont la longueur ne varie pas pendant sa contraction (contraction isométrique). Ceci impose un travail statique, sans mouvement, dans une position intermédiaire où les pressions sur les articulations sont réduites à leur valeur minimale.

L’utilisation d’un électrostimulateur consiste à envoyer des micro impulsions électriques via des électrodes placés à des endroits précis pour provoquer des contractions. C‘est une méthode de récupération ou de musculation.

Selon les fabricants d’électrostimulateurs, quelques dizaines de minutes d’électrostimulation, valent plusieurs centaines d’abdos…

  • Electrostimulateur Performance + Mi Sensor

    Electrostimulateur haut de gamme pour tous les sportifs qui cherchent une utilisation intensive ou régulière. Idéal pour améliorer ses performances sur tout type d'activité.

    Compex

    Haut de gamme.

    L'avis du Team Fitadium

    Electrostimulateur haut de gamme pour tous les sportifs qui cherchent une utilisation intensive ou régulière. Idéal pour améliorer ses performances sur tout type d'activité.

    599,00 €
  • Electrostimulateur FIT 3.0

    Pour regagner de la tonicité et de la fermeté musculaire et soulager les douleurs. Doté de la technologie MI, le Fit 3.0 propose également, aux adeptes du fitness pratiquant leur activité 3 fois par semaine, des...

    Compex

    Eléctrostimulateur fitness avec fil

    L'avis du Team Fitadium

    Pour regagner de la tonicité et de la fermeté musculaire et soulager les douleurs. Doté de la technologie MI, le Fit 3.0 propose également, aux adeptes du fitness pratiquant leur activité 3 fois par semaine, des programmes de massage.

    429,00 €

Le muscle travaille certes, mais on ne peut pas compter dessus pour brûler les graisses, donc il ne faut pas espérer s’affiner sans régime.

De nombreux sportifs de haut niveau l’utilisent depuis des années en complément d’entrainement, pour se remettre en forme, améliorer leur force, leur explosivité, leur détente verticale, leur volume musculaire et réduire les courbatures. Vélo, triathlon marathon, trail, motocross, handball, judo, ski , snowboard, marathon golf tennis…

Est-ce que c’est efficace ?

Selon une étude, il a été prouvé que l’électrostimulation tant chez des athlètes confirmés qu’occasionnels, avait des effets bénéfiques sur la force musculaire, sur des performances sportives spécifiques (saut, sprint…). Il s’avère que les fibres musculaires à contraction rapide sont activées bien plus rapidement et facilement avec l’électrostimulation qu’avec l’exercice volontaire.

Selon les auteurs de l’étude, l’électrostimulation serait donc efficace en association à des programmes de musculation volontaire et en complément de ceux-ci, comme le prouve l’étude de 8 semaines, réalisée sur un groupe de 20 sujets divisé en deux groupes. L’étude a conclu à une amélioration de la force de +27%, d’une plus grande mobilisation des fibres musculaires, et d’un développement musculaire du quadriceps du groupe électrostimulation par rapport au groupe témoin.

Est-ce que ça fait mal ?

Au début, il faut l’avouer, ce n’était pas top, c’est pourquoi c’était réservé au domaine médical, car il fallait  l’utiliser à la puissance maxi pour espérer un effet. Aujourd’hui, la technologie permet d’atteindre des seuils plus efficaces avec des impulsions moins fortes qui évitent la sensation désagréable de brûlure, même lors d’une utilisation longue durée. Pas de risque donc à l’utiliser chez soi même à long terme. Les indications de l’électrostimulation en musculation sont uniquement pour un travail statique. Et donc même avec des contractions assez puissantes, les articulations ne sont pas ou très peu impliquées et n’est pas douloureux. Utilisée en rééducation, ces contractions ne fatiguent non plus exagérément les tendons, puisqu’en cas de tendinite, c’est l’ensemble muscle/tendon qui est sollicité. Il est impossible de provoquer des blessures, même avec une très forte intensité, car la contraction se fait très progressivement et non brutalement comme lors d’efforts musculaires.

L’électro-stimulation, c’est pour qui ?

Pendant des années, les kinés avaient l’exclusivité de ces machines un peu barbares qu’il fallait maitriser. Aujourd’hui, cela s’est démocratisé et tout le monde y a accès.

Les athlètes professionnels

Aujourd’hui les sportifs ont bien compris son intérêt, pour faire du sport même quand ils n’en font pas, pour gérer leur temps et pour se préparer ou récupérer en dehors des compétitions. Ils l’utilisent pour améliorer leurs performances, progresser dans certains mouvements précis. Ils s’en servent également pour limiter l’apparition de courbatures après un effort et récupérer plus rapidement, ou encore en prévention, en renforçant certains muscles et éviter les blessures. C’est efficace aussi pour soulager les douleurs, ou les contractures musculaires. La plupart des équipes sportives professionnelles l’ont définitivement mis au programme de leurs athlètes. C’est un moyen efficace de faire travailler les muscles sans surcharge sur les articulations, contrairement à la musculation traditionnelle ou de cibler certains muscles nécessaires pour s’améliorer dans leur pratique sportive.

Les amateurs

Attirés par la promesse de faire du sport sans souffrir et presque sans y penser,  ils se préparent mieux à l’effort et gagnent en motivation pour recommencer une activité sportive. Moins on se sert de ses muscles, et plus la reprise d’une activité est difficile, les électrostimulateurs permettent de tonifier les muscles, et renforcent le gainage.

Selon une compilation d’études menées entre 1968 et 2008, évaluant des méthodes locales, générales (tout le corps) ou des combinaisons, il ressort que l’EMS electrostimulation, améliorait plusieurs paramètres de performance, et ce que ce soit chez les non sportifs que chez les athlètes.  Des agins significatofs ont été observés en termes de force maximale (58% en isométrique et 79.5% en dynamique), en vitesse (37, 1% pour l’isocinétique excentrique et 41.3% pour l’isocinétique concentrique), 47% pour la force de développement, 29% pour l’impulsion de force, 19% pour la VMax. Un gain de puissance de 67% a également été observé ainsi que la performance de saut vertical majorée de 25%. Et surtout l’analyse a montré que le potentiel d’amélioration est vraiment grand, quel que soit le niveau, que ce soit pour les sportifs ou les non sportifs.

Les blessés

Pour se réparer, rien ne vaut une rééducation à base d’électrostimulation, ce n’est pas la seule forme de rééducation mais c’est une façon de solliciter le muscle sans bouger l’articulation dans le cas d’une immobilisation prolongée, pour récupérer après une  fracture, une entorse, ou une tendinite. C’est un bon moyen de renforcer un muscle trop faible ou qui ne travaille pas assez, de corriger un déséquilibre. Vous pouvez régler les programmes des appareils pour travailler essentiellement la force ou la résistance, l’endurance…

Sources :  « Is high-frequency neuromuscular electrical stimulation a suitable tool for muscle performance improvement in both healthy humans and athletes? » Gondin et al., European Journal of Applied Physiology, Oct 2011, Vol. 111(10), pp. 2473-87. « Electromyostimulation Training Effects on Neural Drive and Muscle Architecture. » Gondin et al. Medicine & Science in Sports & Exercise, 2005, Volume 37(8) pp. 1291-1299.Electromyostimulation–a systematic review of the influence of training regimens and stimulation parameters on effectiveness in electromyostimulation training of selected strength parameters. Filipovic A1, Kleinöder H, Dörmann U, Mester J.

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire