6 autres erreurs de jeunesse en musculation

Même si vous n’êtes plus un débutant, il y a encore 6 erreurs de jeunesse que vous pourriez continuer à faire en musculation.

Comme les ados, vous avez tendance à tout vouloir tout de suite et vous oubliez que la musculation est un sport comme un autre qui demande patience et apprentissage ? Après les 6 principales erreurs en musculation, voici les 6 erreurs suivantes que vous pourriez faire si vous débutez, et qui vont vous empêcher de gagner de la masse musculaire.

 

Musculation pour débutant  : attention aux erreurs

Première erreur : Le manque d’entrainement des jambes

Les débutants font tous la même erreur, il ne veulent travailler que les muscles qui se voient. Or travailler les jambes permet de renforcer la silhouette toute entière et de prendre de la masse globalement. La plupart des amateurs de musculation négligent cette partie du corps au détriment du haut du corps qu’ils surentrainent, alors que des études prouvent même qu’en entrainant les jambes avec des charges lourdes, on renforce sa masse musculaire globale, en secrétant davantage d’hormones (GH, IGF1 et testostérone) qui aident à prendre de la masse. Les jambes sont en plus sollicitées dans la plupart des activités et vous augmenterez leur puissance, ce qui peut vous être utile dans d’autres sports que la musculation.

Alors oui, parfois c’est pénible parce que c’est dur et qu’on n’a pas envie, mais il faut planifier ses séances, au même titre que les autres groupes musculaires, et s’y tenir même le jour des jambes

Deuxième erreur : Pas assez d’exercices de base

Si vous avez l’impression de stagner malgré une bonne alimentation, c’est peut-être que vous travaillez trop précisément vos muscles de façon isolée, au détriment des exercices de base des grands groupes musculaires avec des charges lourdes ( comme les jambes dont on vient de parler). Mais d’autres exercices du type du développé couché sont aussi importants pour votre prise de masse. Si vous passez des heures à travailler vos plus petits muscles en détail sans passer par l’étape nécessaire des mouvement composés, il y a peu de chances que vous voyiez un quelconque résultat. Par exemple, pour les biceps, privilégier par exemple, le curl barre qui fait intervenir des muscles stabilisateurs de la charge, par rapport au Larry Scott au pupitre.

Les exercices les plus efficaces sont les exercices polyarticulaires, ceux qui font travailler ensemble plusieurs muscles complémentaires, car ils sont capables de mobiliser beaucoup plus de fibres musculaires en même temps. Ils sont capables de supporter des charges plus lourdes, donc à même de se développer et de grossir en réaction à ces poids. Ces exercices sont : les squats, les soulevés de terre, les développé couché, la presse militaire, etc…

Ajoutez-les à vos séances et le miracle s’accomplira !

Troisième erreur : Trop d’excès et de sorties

Tout le monde aime s’amuser, et c’est bien naturel, mais vous croyez vraiment qu’en faisant la fête tout le weekend, en vous remplissant d’alcool et de malbouffe que vous allez tirer parti de votre entrainement ?

C’est encore pire si avec cette débauche d’excès vous cumulez un manque de sommeil. Comme le disait déjà notre coach Luc, vous allez perdre toute possibilité de récupérer et de voir vos muscles grossir. Attention, ça ne veut pas dire qu’il faut mener une vie de moine, mais il y a excès et excès. Un repas par semaine de triche alimentaire est permis, pas deux jours de n’importe quoi. Un verre d’alcool ou deux est permis, pas toute la bouteille et sa sœur jumelle.  Veiller tard c’est ok, mais essayez d’avoir au minimum vos 8 heures de sommeil. Alors, restez sur des bases de vie saine et même si on vous trouve un peu rabat-joie, lorsque viendra le moment de se mettre en maillot sur la plage vous aurez l’avantage sur les fêtards de la dernière heure…

Quatrième erreur : Le manque de technique

Mal exécuter un mouvement est parfois pire que de ne pas le faire du tout. On en voit de drôles à la salle de sport qui utilisent les machines de façon peu conventionnelle ou chargent tellement les barres qu’on dirait qu’ils vont se casser en deux comme des brindilles. Ou alors ils font leurs mouvements à toute vitesse sans retenir la charge ni se concentrer sur le mouvement, comme s’ils avaient un record à battre. Ils se tiennent mal ou cambrent le dos alors qu’il faut gainer ou descendent trop bas alors qu’il faut verrouiller la position des genoux. C’est ridicule autant que dangereux. On risque de n’avoir aucun résultat ou au pire de se blesser, ce qui nous éloignera de la salle pendant de longs mois où on perdra tout le muscle acquis précédemment.  N’oubliez pas que ce que vous devez faire travailler ce sont vos muscles, et pas vos tendons ou ligaments qui eux ne se développeront pas, mais risquent de lâcher. Si on ne connait pas les machines et leur utilisation, on met son ego de côté et on demande conseil au coach ou encore, on écoute les anciens. Ces derniers sont bienveillants auprès de ceux qui ont envie d’apprendre sincèrement et plus méfiants envers ceux qui font les durs et croient tout savoir.

Cinquième erreur : Le manque de cardio

Beaucoup pensent que ça ne sert à rien ou que c’est réservé aux filles ou aux personnes en surpoids qui veulent maigrir. Pourtant le cardio a plusieurs avantages : renforcer le système cardio-vasculaire et ça déjà ce n’est pas rien.  Même si vous n’avez pas de calories à gaspiller, vous devriez faire du cardio pour vous échauffer un peu au début de la séance et pour booster le métabolisme aussi, lors de séances séparées de la musculation et vous verrez que vous gagnerez en endurance sans être essoufflé lorsque vous soulèverez des charges lourdes sur plusieurs séries. L’entrainement cardio fera la différence à ce moment-là, par rapport à ceux qui n’en font jamais.

Sixième erreur : Trop de suppléments

On en voit partout dans les magazines sur internet, et tout le monde en prend, ouvertement, alors on se dit pourquoi pas nous ? D’accord, mais l’erreur est de croire que plus vous prendrez de quantités de suppléments, plus vous aurez de résultats.

Qu’est-ce que le mot « supplément » veut dire ? C’est un produit qui vient « en plus de » et pas « à la place de ». Si vous mangez n’importe quoi, n’importe quand, votre protéine, même la meilleure et la plus chère du marché  n’aura aucun effet. La toute première chose à faire est de modifier votre alimentation et votre entrainement. Une fois que vous aurez trouvé votre vitesse de croisière et acquis une certaine discipline, les compléments alimentaires interviennent à juste titre.

Et puis il y a supplément et supplément. Oui à la protéine, la whey, les acides aminés qui sont les nutriments essentiels de la construction musculaire. Non dans un premier temps, aux boosters d’entrainement, à la créatine à gogo, aux stimulants hormonaux, non qu’ils soient dangereux, mais à votre niveau ils ne seront pas vraiment utiles. Les boosters d’entrainement ou volumisateurs servent pour passer un cap lorsque vous stagnez malgré une nutrition irréprochable et un entrainement rigoureux (autant dire des années de pratique et non quelques semaines ou mois d’entrainement…) parce que vous voulez gagner en intensité. La créatine fonctionne mieux sur des muscles déjà forts et entrainés et non sur des crevettes. Quant à prendre des stimulants hormonaux, les moins de 30 ans ne devraient pas en avoir besoin sauf en cas d’extrême fatigue ou de surentrainement.

Et aussi gare aux dosages, les compléments alimentaires comme tout autre nutriment ne sont assimilables qu’à certaines doses, indiquées sur les pots, le reste, surdosé, est éliminé par vos reins et va aux égoûts… ne gaspillez pas votre argent en triplant les doses. Documentez-vous sur des sites sérieux, pas sur des forums louches et, dans le doute, demandez à nos coachs !

Voici donc 6 autres erreurs communes chez les jeunes et les débutants, mais que les plus expérimentés peuvent continuer à faire s’ils n’ont pas d’objectif à long terme et manquent de sérieux, en voulant aller plus vite que la musique… Soyez plutôt régulier et irréprochable avec votre corps et il vous le rendra bien, en progressant et en gagnant du muscle comme jamais.

Source bodybuilding.com. Photo iStockphoto.com/Lunamarina

Share Button
(9 votes, Moyenne: 4,22/5)
Loading...

Ecrire un commentaire