4 erreurs qui vous empêchent de perdre du poids

Une des choses les plus difficiles sans doute lorsqu’on cherche à perdre du poids, c’est de garder la motivation lorsque les résultats se font attendre.

Vous faites un régime, vous faites du cardio et pourtant cette maudite aiguille sur la balance ne bouge pas !
Quelles sont les principales raisons de votre manque de résultats ?

Vous étiez jusque-là dans un poids en progression à la hausse, aujourd’hui vous ne maigrissez toujours pas, mais au moins vous ne grossissez plus. Bonne nouvelle car vous avez en quelque sorte trouvé le point mort ! C’est déjà un progrès et une première étape vers votre objectif qui est de perdre du poids.
Même si vous faites du sport et si vous comptez les calories, il peut y avoir des réglages à faire.

Voici vos 4 erreurs perte de poids

Première erreur : vous trichez sur les calories

Vous croyez compter vos calories mais en fait vous n’êtes pas assez précis. Soit vous choisissez des quantités à peu près et à vue d’œil, et parfois une cuillerée de pâtes se transforme en deux, soit vous pesez vos aliments et comptez bien vos calories lors des repas principaux, mais oubliez (volontairement ou inconsciemment)  de compter certaines de ces calories issues de vos collations ou de vos grignotages. Parfois ces mini snacks ou tout simplement une boisson sucrée de type jus d’orange ou soda, peuvent complètement pulvériser vos efforts. Un simple jus de fruits apporte vite près de 150 kcal, pour peu que le verre soit grand. Certaines barres chocolatées de régime ou céréales fitness sont en fait des bombes glucidiques à retardement. Faites aussi attention car 1 verre de vin ou un apéritif apportent 9 kcal par g donc deux fois plus que les glucides et les protéines qui ne contiennent que 4 calories par g.
Ça n’a l’air de rien, mais tout ça cumulé ensemble (tricherie sur les quantités et petits snacks ou boissons oubliés) fait vite pencher la balance du mauvais côté ou réduit par ailleurs vos efforts à zéro. Le mieux est de planifier vos repas, de faire une liste (notez ce que vous mangez ou tenez un carnet) et comptez à l’avance vos quantités et vos portions, à l’aide de tables de calories, à peser précisément, pour éviter d’être tenté d’en rajouter.

Deuxième erreur : votre exercice est trop plan-plan.

Les personnes au régime ou ayant du poids à perdre n’ont pas toujours l’habitude de faire du sport et se contentent parfois de faire un peu de vélo, de tapis de course ou de stepper, en appartement.
D’abord, ce type d’exercice n’est pas forcément le meilleur choix, car il ne consomme pas forcément un très grand nombre de calories, si vous le faites plan-plan. Ensuite, si vous faites la même chose tous les jours, votre corps va s’habituer et s’économiser en conséquence. Le principe du corps humain est de s’adapter à son environnement et dans ce cas la répétition de la tâche fait que le corps consomme moins d’énergie pour la réaliser. S’entrainer ainsi, en regardant la télé ou en lisant un magazine, sans être concentré, ne consomme pas suffisamment de calories.
Il faudrait changer de type d’entrainement toutes les deux semaines pour surprendre votre corps et éviter la routine et également augmenter progressivement l’intensité de l’entrainement. Par exemple, si au début vous marchez, ensuite vous trottinez et après vous courez. Et par ailleurs, ajoutez un peu de musculation en plus de votre cardio, car c’est le type d’exercice qui consomme le plus de calories et permet de construire du muscle, tout en brûlant des graisses.

Troisième erreur : Croire que le muscle va peser plus lourd !

Certains croient qu’ils ont grossi ou pas maigri tout simplement parce que c’est le muscle qui remplace la graisse. Ce n’est pas faux, mais c’est possible surtout chez les hommes qui ont une masse musculaire plus importante et une plus grande facilité à prendre du muscle du fait de leur métabolisme et de leurs hormones. C’est vrai principalement chez les débutants en musculation qui parviennent à cet eldorado qui est prendre du muscle et perdre du gras en même temps (ce dont rêvent tous les culturistes alors qu’on leur explique sans cesse que c’est l’un ou l’autre).
Les femmes doivent ramer beaucoup plus pour un résultat identique. D’abord leur graisse est programmée pour résister à la famine et leur sera utile en cas de grossesse ou d’allaitement et leur taux de testostérone est bien trop faible pour leur permettre de se transformer en Mme Muscle. Les championnes que vous voyez y parviennent au prix de gros efforts, d’entrainements poussés avec de lourdes charges et de régimes très particuliers avec suffisamment de calories pour construire du muscle dans un premier temps et ensuite une sèche pour faire baisser leur masse grasse.
Vous pouvez améliorer la tonicité et la qualité de vos muscles avec un bon programme de musculation et du cardio, mais vous ne gagnerez sûrement pas de masse musculaire, surtout avec un régime strict.

Quatrième erreur : Croire que le sport suffit à faire maigrir

Pour perdre un demi kilo, il faut supprimer 3500 calories de son alimentation et près de 7000 pour espérer perdre un kilo… Le métabolisme des personnes sédentaires ou peu sportives n’est pas très élevé, cela veut dire qu’ils ne consomment pas beaucoup de calories au repos, c’est leur métabolisme «basal». En ajoutant un peu de sport vous allez brûler mettons de 200 à 400 calories en plus. Si votre dépense totale de calories est de 1700 calories, si vous en consommez 1400 avec votre régime, vous allez créer un déficit de 300 calories par jour, ce qui fait en un mois 9000 calories, l’équivalent d’un kilo, 1,5kg à peine. Pas de quoi pavoiser. Il faut donc être vraiment très précis en calculant votre métabolisme basal et votre dépense calorique sportive, pour adapter votre régime et savoir combien de temps vous mettrez pour perdre vos kilos en trop.
La dépense calorique n’étant pas la même selon votre poids et selon que vous soyez un homme ou une femme, sachez que l’activité physique consomme assez peu de calories en 30 mn. Par exemple, pour une personne de 70 kg, un jogging à allure modérée ne consommera que 350 calories, un peu plus que le basket et un peu moins que le foot.  La natation ou le vélo à allure modérée ou la musculation, à peine 200. Le tennis, ou le ski presque 250.
C’est la combinaison alimentation ET sport + motivation qui va faire la différence à moyen terme.
Enfin, si vraiment vous avez tout juste et que malgré le respect de tous ces conseils sur le long terme vous n’obtenez pas de résultats : il peut s’agir tout simplement d’un déséquilibre hormonal qu’il faut penser à explorer. Insuline, thyroïde, sont des hormones qui peuvent empêcher grandement la perte de poids. Et le stress aussi est l’ennemi de votre minceur.

Share Button
(7 votes, Moyenne: 3,86/5)
Loading...

Ecrire un commentaire