Du matériel spécial abdos pour quoi faire ?

abstrap, matériel, abdos

Du matériel pour les abdos, cela semble inutile, pour la plupart d’entre nous, car on a l’impression qu’on peut tous faire des abdos chez soi sans aucun accessoire…
Oui, mais cela peut être mieux, dans certains cas de faire des abdos avec du matériel, à quelques conditions : faire le bon choix et connaitre les limites du matériel.
C’est un bon moyen de se motiver  et de faire des abdos tous les jours, pour apprendre à les muscler correctement, en complément de vos autres entrainements. Toutefois…

Ne l’achetez pas pour de mauvaises raisons.

Si vous pensez que vous allez gagner des tablettes en un rien de temps, comme semblent l’indiquer certaines promesses du téléachat, vous vous trompez, le matériel est inutile si vous pensez qu’il fera le travail à votre place. Il faut maitriser la technique du mouvement et se concentrer sur la contraction.
Vous n’aurez pas d’abdos visibles, si vous ne commencez pas par un régime qui va diminuer votre taux de masse grasse. Ensuite n’achetez pas le dernier appareil à la mode mais un appareil qui a fait ses preuves.
Les machines ne doivent pas avoir les inconvénients des mouvements libres : la sangle abdominale doit être ciblée et l’amplitude de mouvement la plus élevée possible, contraction/ étirement, afin de faire travailler tous les abdos et de ne pas les raccourcir en augmentant la pression abdominale.

Utile surtout pour les débutants
Le fait de ne pas se préoccuper de la position de base, permet de meilleures sensations  (de ressentir la contraction localisée) d’améliorer le confort, de gagner en amplitude de mouvement.
Par exemple, si vous désirez affiner la taille, il faudra préférer les séries longues sans résistance et donc privilégier des appareils de confort et d’utilisation simple pour les abdos. Si vous voulez avoir des abdominaux massifs, vous devrez miser sur des charges progressives.
Au départ, vous apprécierez les appareils de guidage, pour pouvoir réaliser facilement et régulièrement vos abdos. Ensuite, lorsque vous progresserez, et maîtriserez les mouvements, arrivera un moment où vous aurez épuisé les niveaux de résistance propres à votre appareil, vous pourrez alors repasser sur des mouvements libres et ajouter des lests pour corser la difficulté.

Réglages
Veillez à bien régler votre appareil si celui-ci comporte des réglages, car exécuter  le mouvement avec un mauvaise posture peut conduire à des douleurs lombaires ou cervicales ou encore au niveau des psoas (ceinture pelvienne). Lorsque vous éxécutez votre mouvement, vous devez bien serrer le ventre et être en gainage, en contractant les abdos, sans éprouver de gêne, dans une position naturelle, l’appareil doit s’adapter à votre morphologie et non l’inverse. Le but est d’éviter les blessures et non d’en provoquer davantage.

Attention au choix de l’appareil
Faites attention à votre objectif véritable. Quelles sont vos attentes par rapport à cet appareil ? Quel est votre budget, de quelle place disposez-vous, quelle sera la fréquence d’utilisation… sont autant de questions que vous devrez vous poser avant de faire votre choix. L’équipement qu’il vous faut sera celui qui répond à la plupart de vos attentes et vous permet de vous entrainer de la bonne manière, avec confort et facilité.
Ne prenez pas le plus cher, ce n’est pas une garantie d’efficacité, surtout qu’il existe tellement de machines…

Fréquence d’utilisation et sécurité
Selon la fréquence d’utilisation, vous devrez investir dans du matériel solide, quitte à le payer un peu plus cher et préférer une machine évolutive, qui vous permettra de progresser. Quant à la sécurité, à machine égale, ne lésinez pas là-dessus, pour avoir un prix bas, car l’appareil doit être prévu pour supporter votre poids et les nombreuses utilisations que vous lui imposerez. Lisez bien les restrictions du fabricant, s’il y a lieu, pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Pensez au rangement
Si vous habitez un studio, évitez de choisir un appareil qui va vite prendre trop de place dans votre vie, surtout si vous cessez de l’utiliser ! Que ce soit une planche, un appareil de suspension ou une machine complète, préférez les petits modèles ou les modèles pliables, faciles à ranger sous le lit ou dans un recoin, et dépliables en un seul geste, simple. Sinon l’appareil risquerait de finir au placard et vos abdos avec…

Photo DKN, Harbinger

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire