Que faire une fois mon objectif de musculation atteint ?

Atteindre ses objectifs, facile

La réponse à cette question dépend bien entendu de l’objectif que vous vous étiez fixé et du résultat que vous avez obtenu. Toutefois si vous vous posez cette question c’est que vous n’avez pas décidé de devenir un culturiste professionnel car, dans ce cas, l’objectif est rarement atteint. En effet un culturiste qui a décidé de devenir professionnel ne sera jamais satisfait de son physique et aura toujours quelque chose à améliorer, d’autant plus qu’il est confronté à l’évolution musculaire de ses concurrents… A ce stade c’est davantage la « chimie » qui vous permettra de continuer à évoluer.

Partons du principe que vous aviez un objectif raisonnable et que vous l’avez atteint,  hormis quelques petites  améliorations saisonnières (accentuer la définition musculaire au printemps et en été, augmenter légèrement la masse musculaire en hiver) vous êtes satisfait de votre physique. A ce stade, il est primordial d’établir un bilan précis de ses forces et faiblesses et de rester vigilant sur son alimentation :
Si vous êtes du type endomorphe, il faudra maintenir un apport glucidique relativement bas (2 à 3g par kg de PDC), un apport protidique compris entre 1.5g et 2g par kg de PDC et un apport calorique total modéré (environ 1.5 x métabolisme de base). L’entrainement devra rester intensif (3 fois par semaine) avec un volume de travail assez élevé (plus ou moins 12-14 séries pour les gros groupes musculaires et 10-12 pour les petits) et une à deux séances de cardio modéré par semaine.
Si vous êtes du type mésomorphe, une alimentation équilibrée sera nécessaire mais moins stricte que pour les autres morphotypes et un entrainement régulier (2 à 3 fois par semaine) suffira à maintenir les acquis.
Si vous êtes ectomorphe, il faudra maintenir un apport énergétique élevé (4 à 6g de glucides par kg de PDC), un apport protidique important (2g de protéine par kg de PDC). L’entrainement sera régulier (3 fois par semaine) mais le volume de travail devra être plus modéré (10-12 séries pour les gros groupes musculaires et 8-9 pour les petits), tout en maintenant des charges lourdes et des séries courtes.

 

Les solutions « clés en mains » pour maintenir vos acquis

  • Programme Sèche Extrême

    L'efficacité de ce programme réside dans la synergie maximale de 3 puissantes formules complémentaires. Chez l’homme, le tissu graisseux étant essentiellement composé de triglycérides, on commencera par attaquer les...

    Superset Nutrition

    L'avis du Team Fitadium

    L'efficacité de ce programme réside dans la synergie maximale de 3 puissantes formules complémentaires. Chez l’homme, le tissu graisseux étant essentiellement composé de triglycérides, on commencera par attaquer les graisses de l'intérieur avec une intensité croissante, à l’aide d'un puissant brûleur de graisses aux actions multiples associé à une version spécifique de la carnitine. Puis, on accélère au maximum la sèche en introduisant une formule permettant de réduire radicalement l’excès d'eau et intensifier la perte de poids. L'affutage est maximum !

    69,90 €

    85,00 €

  • Programme Prise de Muscle Sec - Confirmé

    La bonne nouvelle c’est qu’on a réussi à gagner du muscle sec, mais l'objectif n'est pas pour autant acquis. Il faut entretenir ce nouveau poids de corps supplémentaire qui demande maintenant un apport en protéines...

    Superset Nutrition

    Plus d'intensité et de volume

    L'avis du Team Fitadium

    La bonne nouvelle c’est qu’on a réussi à gagner du muscle sec, mais l'objectif n'est pas pour autant acquis. Il faut entretenir ce nouveau poids de corps supplémentaire qui demande maintenant un apport en protéines supérieur, non seulement pour se maintenir mais aussi pour continuer à se développer, surtout si la fréquence d’entrainement augmente, progressivement, elle aussi. Il va donc falloir trouver de nouvelles ressources dans la supplémentation pour avoir à la fois l'apport protéique nécessaire mais aussi l'énergie supplémentaire (créatine et booster d'entrainement).

    99,90 €

    122,00 €

 

Dans tous les cas, plus vous aurez d’années d’entrainement effectives et continues, plus aurez de facilité à maintenir les acquis, voire de revenir à votre forme rapidement en cas d’arrêt ponctuel. Si vous avez atteint votre objectif en 1  ou 2 ans et que vous stoppez l’entrainement et le suivi d’une alimentation adaptée, vous reviendrez rapidement à votre point de départ ! Il est toujours nécessaire de conserver une stimulation régulière des fibres musculaires car c’est par ce biais que l’organisme « acceptera » de maintenir une masse musculaire supérieure aux besoins quotidiens réels. Sans stimulation, il se débarrassera d’un volume musculaire devenu inutile et gros consommateur d’énergie.

Moins important que lors de la construction musculaire, l’entrainement d’entretien  nécessaire aura, comme lors de la phase de construction, moins d’influence sur votre physique que l’alimentation. Pour maintenir vos acquis, il sera primordial de conserver les bonnes habitudes alimentaires que vous avez appliquées. Bien souvent, une fois l’objectif atteint, vous retomberez dans une alimentation plus traditionnelle faisant la part belle aux hydrates de carbone, graisses et délaissant les protéines. Même en appliquant les « consignes » alimentaires traditionnellement admises (entre 0.8g et 1g de protéines par kg de PDC, des fruits et légumes et des céréales représentant 80% de l’apport alimentaire) vous ne parviendrez pas à maintenir la masse musculaire. Votre physique est hors norme, même si vous n’avez pas la ligne de monsieur Olympia, ne vous contentez donc pas d’une alimentation de sédentaire ! D’autant plus qu’avec les années, les excès se paient chers et rester « propre » devient de plus en plus difficile !

 

Photo Shutterstock.com/ktsdesign

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire