Développez vos mollets avec 5 techniques simples et efficaces !

Exercices pour développer les mollets

On pense à tort qu’il suffit de marcher pour avoir des mollets proportionnés, mais chez certains, le galbe est inexistant. Rien ne gâche autant un physique d’athlète que de petits mollets secs sur des cuisses énormes. Les Muscles du mollet sont composés du Triceps sural, lui-même formé par les deux jumeaux et le soléaire. Sollicités au quotidien et impliqués dans la plupart des mouvements de jambes, les mollets sont sans doute les muscles qui vous donnent le plus de fil à retordre. Personne n’aime vraiment travailler séparément ce groupe de muscles assez ingrat qui, souvent, donne peu de résultats. Les débutants les négligent souvent. Pourtant, leur taille et leur forme arrondie donne des proportions de jambes magnifiques. Et l’esthétique globale en dépend.

Les travailler est simple, il suffit de se mettre sur la pointe des pieds, le plus souvent possible. On peut également les travailler à la corde à sauter ou encore se mettre sur le bord d’une marche d’escalier et monter sur la pointe des pieds et descendre. Mais surtout ne les négligez pas !

Voici quelques techniques éprouvées pour forcer le développement de vos mollets.

Techniques efficaces pour des mollets d’acier

Utilisez la presse à mollets mais de façon inédite

Positionnez-vous épaules calées sous la barre mais pieds vers l’arrière de façon à former un angle de 20°, comme si vous alliez tomber vers l’avant.  Un peu comme si vous aviez chaussé vos chaussures de ski mais en gardant les jambes tendues… ou dans la position du sauteur à skis. Comme vous allez pousser vers l’avant, votre résistance sera plus forte, il faut donc que la machine soit solidement ancrée au sol.
Vous allez travailler vos mollets sous un angle très spécifique lorsque vous soulèverez votre charge et vous gagnerez de la force.

Servez-vous des disques de fonte

Dans toutes les salles il y a des disques de fonte, au lieu de les ajouter sur la barre, vous allez pour une fois monter dessus ! Ces disques offrent plusieurs variantes pour travailler vos mollets. De façon classique, vous les utiliserez posés au sol, pour vous hisser dessus et faire des élévations horizontales, ou vous pourrez travailler davantage l’intérieur ou l’extérieur de vos mollets en vous plaçant  sur le bord intérieur ou extérieur du disque. Pour l’intérieur des mollets, assurez-vous de placer le quart supérieur de votre pied sur le disque, de façon à vous hisser bien haut sur les orteils et à descendre le plus bas possible vers le sol en tirant sur vos talons. Cette position permet une grande amplitude et un travail complet des mollets, surtout si vous terminez en roulant d’avant en arrière et de l’extérieur vers l’intérieur.
Pour l’extérieur des mollets, vous avez besoin de deux disques. L’intérieur de vos pieds doit être dans le vide et l’extérieur reposer sur les disques, cela permet à la contraction de se faire, en ciblant le mollet externe, lorsque vous vous hissez sur la pointe des pieds.

Remontez la pente

Si vous courez sur un tapis roulant, inclinez-le au maximum et remontez la pente.
Si vous pouvez courir à l’extérieur, courez en montée, le plus possible sur la pointe des pieds, cela active la pompe sanguine.
Il n’est pas nécessaire d’aller vite, mais il faut tenir assez longtemps pour travailler en résistance. Concentrez-vous sur la poussée de votre mollet à chaque foulée.
Bien étirer ses mollets permet aussi de dessiner ses muscles. En appui contre un mur, jambe avant fléchie, jambe arrière tendue, essayer de descendre le talon vers le sol au maximum en étirant bien le mollet.

Faites l’acrobate

Essayez de faire vos exercices de mollets, debout sur votre haltère à poignée. D’accord c’est un peu difficile, mais justement c’est cela l’intérêt de l’exercice. Garder votre équilibre ajoute une dimension à l’exercice, car vous devez à la fois contracter le mollet et stabiliser votre position. Le fait que l’haltère roule un peu vers l’avant et vers l’arrière vous permet d’amener votre mollet à la contraction maximale lors de l’élévation et de la descente. Bien sûr, vous n’êtes pas au cirque, donc accrochez-vous à une barre ou tenez-vous à un mur pour éviter la chute.

Encore un set

Sur la machine à mollets, au lieu de réduire les charges au fur et à mesure des séries, vous allez au contraire augmenter le poids et surcharger vos mollets pour les obliger à se développer. Les mollets ont ceci de particulier qu’ils se fatiguent vite mais récupèrent aussi très vite. Il suffit de les secouer un peu pour pouvoir recommencer et même travailler plus lourd ! Augmentez le poids jusqu’à ne plus pouvoir dépasser 5 reps.

Ces 5 techniques sont tout ce dont vous avez besoin pour stimuler vos mollets à de nouveaux niveaux de développement!

Source Fitstep. Photo Shutterstock.com/wavebreakmedia

Share Button
(3 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire