Interview David Leva, 2° plus bel athlète de France

David n’est pas un débutant : élu cette année en 2013, 2° plus bel athlète de France, il se démarque par sa superbe ligne en catégorie Master Class 1+ de 40 ans. Il s’est également illustré sur de nombreux top 6 lors de la saison dernière : 6° catégorie « Premiers pas » +85kg, au top de Colmar 2012, 2° catégorie « Physique + de 1.72m jusque 1.79m »  à l’Open de Brionne 2012,  2° catégorie « Vétérans de 40 à 50 ans +80kg » dans la finale France AFCPAS 2012, 3°  catégorie « Physique -85kg » au grand prix d’Ay Champagne 2013.

Après avoir terminé sa saison en mai dernier avec le Grand prix de Lyon, David prépare activement sa prochaine compétition internationale en novembre, UNIVERS NAC à Hambourg.
Voici en exclusivité son interview pour Fitadium !

Vous aussi, vous êtes athlète professionnel ou modèle et vous voulez partager votre actualité avec Fitadium? Envoyez-nous vos photos ainsi qu’une brève présentation expliquant votre parcours sur le formulaire de contact du site fitadium.com ou sur notre page facebook.

Fitadium : Faisons les présentations, qui êtes-vous ?
David : Je m’ appelle David LEVA,  j’ai 42 ans.

F : Comment êtes-vous venu à la musculation ? A quel âge ?
D : J’ai commencé la musculation au lycée à l’age de 19 ans. Ensuite après un break de 6 ans, j’ai fait mon retour dans les salles de musculation en 1999. Au départ, la musculation était un complément à d’autres sports.

F : Aujourd’hui quel est votre poids et votre taille ?
D : Je mesure 1m75 et je pèse 84kg lorsque je suis en préparation sinon je suis monté à 101 kg hors saison.

David Leva

F: Quel genre de physique aviez-vous au départ ?
D : Au départ, j’avais un physique plutôt athlétique sans être volumineux

F : Qu’est-ce qui vous a fait accrocher sur un sport aussi exigeant ?

D : Justement l’exigence.

F : Avez-vous pratiqué ou pratiquez-vous encore d’autres sports ?

D : J’ai pratiqué plusieurs sports : le volley, la course à pied, le VTT, le cyclo-cross, le squash, le tennis, le football et d’autres sports encore.                             Aujourd’hui, des blessures m’ont obligé à ralentir mon rythme sportif. Je me consacre maintenant au bodybuilding depuis 2 ans.

F : Quel est votre principal objectif ?

D : Participer à des compétitions de bodybuilding et décrocher des podiums.
En novembre, je vais participer à UNIVERS NAC à Hambourg (Allemagne), et j’aimerais entrer dans le top 6.

F : Comment vous entrainez-vous ?

D : Je m’entraine 6 fois par semaine hors saison et tous les jours en préparation. En règle générale, je travaille deux groupes musculaires par séance (un muscle principal et un muscle secondaire)
Après un échauffement, j’effectue entre 14 et 20 séries pour le muscle principal et entre 8 et 12 séries pour le second.
Chacune de mes séance est différente en ce qui concerne les exercices. Au niveau des répétitions j’effectue en règle générale des séries entre 8 et 12 répétitions. Régulièrement, sur une période d’environ un mois, je travaille un peu plus lourd et effectue des séries entre 6 et 8 répétitions.
Je ne fais pas de cardio. Je n’en ai pas besoin pour sécher et hors saison, j’ai des difficultés pour prendre du poids donc j’évite au maximum de faire du cardio.

F : Et pour la diète, est-ce que vous êtes strict au quotidien, ou est-ce que vous faites des exceptions lorsque vous sortez ? Vous faites comment pour tout concilier ?

D : Il faut faire la distinction entre deux périodes, la prise de masse et la préparation.
En période de prise de poids, je peux me permettre quelques écarts et me faire plaisir de temps en temps. Par contre, en préparation, je ne m’autorise aucun écart.

F : Faites-vous des périodes de sèche ? de prise de masse ? expliquez-nous…

D : Comme je vous l’expliquais ci-dessus, effectivement j’alterne prise de masse et période de sèche.
En général, la plupart des compétition ont lieu de mars à juin. Je commence ma période de sèche 3 à 4 mois avant ma première compétition. Approximativement je suis en sèche du 1er janvier à fin mai. Le reste du temps, je suis en prise de masse, même si prise de masse ne veux pas dire prise de gras (c’est LA difficulté, prendre du poids, sans trop engraisser)
Cette année est différente car je suis sélectionné pour aller à Hambourg qui a lieu le dernier week-end de novembre donc je vais commencer une nouvelle période de sèche, fin août.

F :Surveillez-vous toujours votre pourcentage de masse grasse ? Comment mesurez-vous vos performances ?

D : Non je me base au visuel, en période de sèche, je ne me pèse même pas.
Et mes performances m’importent peu, le principal étant les sensations que j’ai à l’entrainement.

F : Votre point de vue sur l’entrainement intensif ?
D : Mon point de vue est qu’il faut s’entrainer à la sensation. Maintenant je me connais suffisamment pour savoir quelle intensité je peux mettre lors de mes séances. Le but est de s’entrainer dur ,oui, mais il faut savoir ne pas aller trop loin car le surentrainement entraine la blessure.

F : Quels sont vos points forts ? De quoi êtes-vous le plus fier dans votre physique?
D : C’est la question à laquelle je ne peux pas répondre car je ne suis pas spécialement fier de mon physique. Je suis un éternel insatisfait.

F : Et vos points faibles ?
D : Mes épaules et surtout mes bras

F : Préférez-vous l’entrainement avec haltères ou sur machines ?
D : Je préfère les haltères.

F : Comment conciliez-vous votre travail avec la musculation ?

D : Ce n’est pas toujours facile. En fonction de ma journée de travail, j’adapte l’intensité de mon entrainement.

F : Prenez-vous des suppléments ? lesquels et dans quel but ?
D : Je prends essentiellement de la whey protéine et des acides aminés BCAA. Pour reconstruire le muscle dégradé pendant l’entrainement.

F: A quelles compétitions avez-vous participé ?
D : Le TOP de COLMAR 2012 (6ème en catégorie 1er pas), l’open de BRIONNE 2012 (2ème en catégorie physique de 1.72m à 1.79m), la finale France AFCPAS EPERNAY 2012 (2ème en catégorie vétéran +de 80kg), le grand prix d’AY CHAMPAGNE 2013 (3ème en catégorie physique –de 85kg), le plus bel athlète de France ACF 2013 (2ème en catégorie Master Class 1 + de 40 ans), grand prix de LYON 2013 (5ème en Master 1 + de 40 ans)

F : Quels sont vos athlètes de référence ?
D : Je n’en ai pas.

F : Quel conseil perso donneriez-vous à un débutant ou à quelqu’un qui souhaite progresser radicalement ?

D : Patience, détermination et exigence sont indispensables.

F : Quels sont vos projets ?

D : Déjà faire une bonne place à UNIVERS NAC 2013. Et pour l’année prochaine faire plusieurs compétitions, viser systématiquement un podium et décrocher ma première victoire.

F : Vous n’en avez jamais marre de la musculation ? Qu’est-ce qui vous motive pour continuer dans cette voie ?
D : Il m’arrive de saturer c’est vrai, mais en même temps j’ai énormément de mal à prendre une période de repos. C’est devenu un mode de vie pour moi.

F: Merci David

Share Button
(3 votes, Moyenne: 3,67/5)
Loading...

Ecrire un commentaire