Interview d’un Coach professionnel, Grégory Blasco

Grégory s’est mis à la musculation parce qu’il avait des problèmes de dos. De là à en faire son métier, il y avait quand même quelques étapes à franchir, ce qu’il a fait haut la main.

Grégory était juriste dans une banque avant d’être coach, autant dire qu’il a troqué le costume cravate pour le survêt ‘, une vraie reconversion qu’il raconte au quotidien pour Fitadium, dans son activité de «super coach » à domicile, en salle et même à la télé !
Voici en exclusivité son interview pour Fitadium !

Vous aussi, vous êtes athlète professionnel ou modèle et vous voulez partager votre actualité avec Fitadium? Envoyez-nous vos photos ainsi qu’une brève présentation expliquant votre parcours sur le formulaire de contact du site fitadium.com ou sur notre page facebook.


Fitadium: Pour commencer, faisons les présentations, qui êtes-vous ?
Grégory : Je m’appelle Grégory Blasco, je suis un Personal Trainer de 33 ans. J’ai obtenu les sélections au CREPS pour le BPJEPS AGFF, puis obtenu un Master Fitness chez Leaderfit. Je possède également des certifications lesMills. J’exerce dans le 59 et la Belgique. Je coache à domicile, en extérieur ou en salle.
Au delà d’être Personal Trainer, je suis également expert fitness ce qui me permet de donner des cours collectifs dans différentes salles de la région, je donne des cours free style (step) et renforcement musculaire, ou du bike.
Je fais également les suivis nutritionnels de mes coachés. La nutrition reste mon domaine de prédilection.
Je participe également aux tournages de FITONIC pour la RTBF2 et Vivolta en France : déjà plus de 100 émissions.
Ce métier est une reconversion professionnelle, avant j’étais Juriste dans un établissement bancaire.

F : Comment êtes-vous venu à la musculation ? A quel âge ?
G : J’ai commencé à 24 ans. Suite à des problèmes de dos, j’ai commencé la musculation pour renforcer les lombaires et travailler ma sangle abdominale, puis je me suis pris au jeu…en découvrant la complexité, la rigueur de ce sport et les premiers résultats.

coach professionnel Gregory

F: Aujourd’hui quel est votre poids et votre taille ?
G: Je mesure 1m74 (la musculation ne m’a  pas aidé à grandir malheureusement ?) pour 72kg en période neutre (ni masse, ni sèche)

Quel genre de physique aviez-vous au départ ?
G : J’avais des kilos en trop, 92kg pour 1m74, non sportif, autant dire que ce n’était pas très beau à voir !! D’où les problèmes de lombaires.

Qu’est-ce qui vous a fait accrocher sur un sport aussi exigeant ?
G : -Ce qui m’a plu dés le départ, c’était de voir au-delà de l’exigence, la complexité de ce sport !! Le fait qu’il existe de multiples façons de s’entrainer, de multiples compléments alimentaires, de multiples diètes.
-Quand on est débutant, et un minimum curieux on se laisse prendre au jeu de la transformation de son corps.
-Le fait de se sentir à la fois plein à la fin de l’entrainement (congestionné)  et vidé par l’intensité de la séance.

Avez-vous pratiqué ou pratiquez-vous encore d’autres sports ?
G : Plus jeune, j’ai pratiqué du judo et de la natation et beaucoup de cyclisme (ce qui m’a permis de bâtir de vraies jambes massives, et ce, dès mon plus jeune âge)

Quel est votre principal objectif ?
G : A ce jour, je continue la musculation pour continuer à prendre, ou tout du moins maintenir ma masse musculaire, malgré mes très nombreux cours collectifs et donc beaucoup d’aérobie.
De plus, mon corps reste la vitrine de mon entreprise, il est donc très important qu’il soit le plus « parfait » possible.

cours de coachComment vous entrainez-vous ? Déroulez le menu de votre séance…
G : Ayant des séances d’entrainement assez courtes au vu de mon emploi du temps, je m’entraine à raison de 5 fois 50 minutes par semaine, chaque séance pour un muscle, sauf le jour ou je fais biceps/triceps..
Une séance type c’est 5 minutes de cardio en échauffement : vélo ou elliptique, à petit régime.
Ensuite, je m’entraine à raison de 5 exercices par muscle.
Chaque exercice : 4 séries de 10x8x8x6 et une dernière sans repos (ou alors très courte, le temps de changer la charge), plus légère, soit en blocage ou en petit mouvement.
J’espace mes temps de repos en augmentant la charge.
Dans le choix des exercices je prends toujours
–    Un exercice avec une  machine assistée
–    Un exercice avec haltères
–    Un exercice avec une barre fixe
–    Un exercice à la poulie
–    et un exercice de base pour le muscle travaillé, comme le squat pour les jambes par exemple.
Et 5 minutes d’étirements.

Du cardio ? un entrainement très spécifique ? de quel genre ?
G : Du cardio oui bien sur !!!, pour moi un athlète complet est un sportif qui sait allier la force, la masse, et l’aérobie.
Dans mon métier je suis amené à donner des cours cardio comme le Step ou très cardio avec de l’aéro Attack, cela reste du cardio fractionné et à impact.
A ceci, j’associe le samedi matin un footing de 15km à faible cadence 10km/h afin de travailler mon aérobie non fractionné.
En effet, en musculation, il faut travailler notre volume mais aussi notre force… en aérobie c’est identique, habituons-nous au fractionné et au non fractionné !!! Nous n’en sortirons que meilleur.

Et pour la diète, est-ce que vous êtes strict au quotidien, ou est-ce que vous faites des exceptions lorsque vous sortez ? Vous faites comment pour tout concilier ?
G : A la diète… une grande histoire de « je t’aime moi non plus »?.
Pour répondre à la question je dis oui, je suis une diète stricte au quotidien et je m’accorde certains rebonds en glucides sains pour tenir le rythme soutenu entre les entrainements et les cours collectifs.
Je m’accorde aussi des « écarts » lors d’invitations. Cela est bon pour le corps, et pour notre mental.
Pour tout concilier, je prépare mes repas pour quelques jours et je prends avec moi ce que je « peux » et je « dois » manger dans ma journée. Cela évite les écarts, et rien de plus diététique qu’un plat fait maison où l’on sait ce qui le compose…
Cela peut laisser place à notre imagination pour innover avec certaines recettes.

Faites-vous des périodes de sèche ? De prise de masse ? Expliquez-nous…
G : Non, je travaille pour prendre progressivement de la masse musculaire.
J’associe des entrainements de musculation pour la force et la masse avec les compléments et l’alimentation qui permettent de nourrir le muscle et de gagner en masse musculaire proprement, avec du cardio et une alimentation saine pour éviter la prise de graisse.
Je progresse proprement à mon rythme, et cela correspond à mon objectif du physique que je souhaite obtenir.

Surveillez-vous toujours votre pourcentage de masse grasse ? Comment mesurez-vous vos performances ?
G : Je contrôle régulièrement mon poids le matin, et une fois par mois je fais mes mensurations
–    tour de biceps,
–    cage thoracique,
–    tour de taille et cuisse.
Pour la masse grasse, j’utilise une pince, comme je fais pour mes coachés ?

Votre point de vue sur l’entrainement intensif ?
G :  Une personne qui s’entraine sérieusement 1h15 en mettant les charges adéquate à son objectif, en respectant ses temps de pause, en dépassant ses limites à chaque séance, je dis OUI…
Si c’est pour rester 2h30 dans une salle à faire des pauses à rallonges et ne mettant pas les charges à son maximum…je dis NON.
L’intensité est donc une notion personnalisée à un objectif cela peut être une séance de muscu de 1h15  ou un footing de 15km…
Personnellement si mon entrainement, quel qu’il soit force, masse, cardio est de telle sorte qu’à un moment je me suis surpassé pour passer une étape, mon entrainement est « intensif ».

Quels sont vos exercices préférés et ceux que vous n’aimez pas ?
G : Honnêtement, je n’ai pas d’exercice que je n’aime pas. J’aime travailler tout mes muscles, et les exercices qui vont avec. Après j’adore travailler les jambes, les bras, les pecs et le dos. Travailler les épaules c’est un peu douloureux.
Sinon, si je devais citer un exercice que j’aime moins bien, ce serait les fentes pour les jambes.

Quels sont vos points forts ? De quoi êtes-vous le plus fier dans votre physique?
G : Mes points forts : ma détermination. Jeune débutant en surpoids devenu en 5 ans, prof de fitness, Personal trainer et membre de la troupe de Fitonic.
La partie de mon physique que je préfère : mes jambes massives, et des fessiers d’acier lol (merci à mes cours d’abdos /fessiers !)

Et vos points faibles ?
G : Mes abdos pas assez dessinés à mon goût

Quel type d’entrainement a donné pour vous les meilleurs résultats ?
G : Pour moi, le superset, ou des entrainements basés sur le gain de force ou de volume et faire des pompes à la place des temps de pause. Très intense, j’adore alterner du lourd et des pompes entre deux reps.

Préférez-vous l’entrainement avec haltères ou sur machines ?
G : Comme j’ai indiqué sur mes entrainements, j’aime utiliser de tout dans chaque entrainement (machine, haltères, poulie…)

Comment conciliez-vous votre travail avec la musculation ?
G : Mon métier m’aide beaucoup, car je donne des cours dans de nombreuses  salles, cela me permet de placer des entrainements entre les cours et essayer plusieurs salles et plusieurs machines.
Mon métier de Personal trainer me permet de rester informé des nouveautés, je vis de la musculation et du fitness, c’est un sacré avantage.

Prenez-vous des suppléments ? Lesquels et dans quel but ?
G : Oui, dans la mesure ou je dois cumuler de très nombreux cours : préparation de cours collectifs, des entrainements à domicile pour coacher (ou en extérieur) et mes entrainements personnels, j’ai besoin de bien récupérer et de bien nourrir mes muscles
Je prends :
–    Whey
–    BCAA
–    Créatine
–    Carnitine
–    Un booster pré-entrainement

A quelles compétitions avez-vous participé ? Pourquoi ?
G : Je n’ai pas encore fait de concours body ou fitness…. J’ai dit « pas encore » car cela reste un objectif que je garde en tête.

Quels sont vos athlètes de référence ?
G : Je cite en premier Arnold, car c’est un peu celui qui a rendu ce sport public et qui l’a démocratisé.
J’apprécie également :
– Nicolas MINKO : Champion de France Junior IFBB 2011 et Vice Champion de France Junior IFBB 2012 – France
– Gregory Vong : que je trouve parfait.
– Peter Foucaux Pro IFBB, en plus il est de ma région et s’entraine dans l’une de mes salles.

Quelle est votre position sur le dopage ?
G : Contre le dopage, mais trop répandu à mon goût.

Quel conseil perso donneriez-vous à un débutant ou à quelqu’un qui souhaite progresser radicalement ?
G : Un débutant qui veut progresser rapidement.
Je dirai déjà de se renseigner auprès d’un vrai professionnel afin d’établir un programme adapté et une diète indispensable pour progresser rapidement, même si cela peut être un budget au départ, cela permet de gagner beaucoup de temps (je sais de quoi je parle, je suis passé par la).
Ensuite, je lui conseillerai de prendre ses mensurations et une photo par mois pour voir l’évolution.
De ne pas vouloir griller les étapes ni allez trop vite, et d’être rigoureux… car tout le monde peut arriver à son objectif s’il est motivé et déterminé.

Quels sont vos projets ?
G : Continuer mes spécialisations,  rendre heureux mes coachés et mes élèves en cours collectifs.
Et pourquoi pas, un jour, préparer un concours… un dernier rêve non réalisé…
J’ai créé mon entreprise et mon site internet a ouvert début mai.

Vous n’en avez jamais marre de la musculation ? Qu’est-ce qui vous motive pour continuer dans cette voie ?
G : Non !!!  je n’en ai jamais marre… ce qui me motive c’est qu’on n’est jamais comme on le souhaite vraiment, on se fixe toujours de nouveaux objectifs… des mensurations, de charge à dépasser, un poids à atteindre, un concours.. bref c’est un sport où il faut beaucoup pour s’en lasser…

Merci Grégory !

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 3,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire