Fin de sèche de Benjamin Ugoletti

Si vous avez suivi avec intérêt la précédente interview de Benjamin, vous allez être pressé de le retrouver dans la suite de sa progression. Voici, enfin, les résultats de la sèche de Benjamin Ugoletti, photos à l’appui.

Il y a quelques mois, nous avions interviewé Benjamin en plein dans sa période de sèche. Celle-ci est maintenant terminée et Benjamin nous explique son vécu durant les toutes dernières étapes de sa sèche :

Fitadium : Bonjour Benjamin,
Tu as récemment terminé la période la plus stricte de ta sèche, peux-tu nous expliquer en quoi elle consistait et comment tu faisais pour rester concentré sur ton objectif sans faire d’écarts ?
Benjamin :
Oui j’ai enfin terminé cette période, je suis très satisfait de ce résultat. Cette sèche consistait dans un premier but à éliminer toutes mes vieilles graisses afin de laisser place aux muscles. Étant donné que je viens de très loin, -puisque, avant, j’étais à la limite de l’obésité-, j’ai gardé énormément de graisses, même en faisant attention à se que je mangeais, il fallait vraiment que je passe à l’étape supérieure, à savoir une sèche stricte …
J’ai eu énormément de soutien de mes proches, mes coachs, ma famille, je me suis mis en tête de faire des shootings photos pros, et compétition pour 2013.
J’ai toujours eu un mental d’acier, je sais qu’on n’a rien sans rien, mes objectifs étaient fondés, et grâce à ça je n’en ai pas perdu le nord.

Comment choisis-tu tes aliments, les calories, le nombre de repas ?
B :
Tout a été établi par mon Coach actuellement champion de Belgique IFBB amateur (Michael Bosmans), c’est grâce à cette personne et son père que j’ai pu changer de manière radicale !
Ils m’ont établi un plan diététique à suivre à la lettre. Mon entraînement devenait de plus en plus dur à cause de la fatigue, mais je tenais bon, j’ai également pu me remettre en question sur ma façon de m’entraîner. Il faut dire que tout le monde n’a pas la chance d’avoir des pros avec soi pour le suivi, c’est une réelle opportunité pour moi, j’en suis vraiment heureux.

Quels sont les suppléments qui t’aident à brûler la dernière couche de gras ? Brûleurs, diurétiques ?
B :
J’ai changé de protéines, avant je tournais avec des 100% whey, le but d’une sèche est de diminuer un maximum de lipides, glucides, j’ai pris des protéines avec 0% de glucides et lipides.
J’ai également pris des brûleurs de graisses Hydroxycut Hardcore, et quelques sachets de thé vert, qui faisaient office de diurétiques naturels.

Comment t’entraines-tu pour parvenir à devenir plus écorché et à rendre tes muscles apparents ?
B : Il faut savoir que j’ai fait ma sèche dans ma « meilleure période » je ne travaillais pas, j’étais à cette période demandeur d’emploi, pour moi c’était très simple …
Je me levais à jeun pour aller faire mon cardio, j’habite à 2 minutes de la salle ou je m’entraîne, je faisais 60 minutes de cardio à mon aise sans trop me fatiguer. Je rentrais chez moi et mangeais.
Le soir, je continuais mon programme de body sauf que j’amplifiais les reps, je prenais moins lourd, mais accentuais les répétitions pour augmenter la congestion, c’est à hurler de mal, mais Bon Dieu qu’est-ce que c’est bon ! Ensuite je terminais par 30 minutes de cardio modéré.

Comment supportes-tu la fatigue ? Prends-tu des boosters ?
B : Je la supportais très bien, j’ai eu plusieurs coups de fatigue, ma mère rentrait du boulot, elle me voyait dans mon lit devant un DVD en train de dormir.
C’est une sorte de chance d’avoir fait cette sèche étant demandeur d’emploi, mais dans un autre sens, on se sent bloqué vis-à-vis de l’argent …
Pas de sous pour acheter des BCAA, des protéines, des bruleurs de graisses, du coup il faut un juste milieu …

La faim et le manque de glucides te rendent-ils nerveux ?
B : Oui et non, je supporte très bien le fait de ne pas manger comme les autres, ça ne me frustre pas spécialement, c’est mon choix, j’ai choisi cette vie et j’assume.
Par contre, quand le petit frère arrive avec une bonne pizza devant ton nez pour te narguer, ce n’est franchement pas cool (rire).

Comment, sais-tu que ton objectif est atteint et qu’il est temps d’arrêter ?
B : Mon coach m’a tout simplement dit que je pouvais stopper, il ne faut pas faire une période de sèche trop longtemps, on va finir par puiser dans nos muscles et perdre notre précieux volume musculaire.
Faute d’argent également, je ne pouvais plus suivre en protéines, ni BCAA, donc tôt ou tard j’allais puiser dans mon muscle et je ne voulais pas.

Merci Benjamin, on se retrouve bientôt pour suivre ta prise de masse !

par Chris de Fitadium

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire