Témoignage avant/après David K.

L’athlète de la semaine : David K. !

Merci à David qui nous envoie ses photos avant/après. Après avoir perdu plus de 40 kg, avec un régime strict, David a décidé de reprendre son corps en mains en le musclant, et, enfin, de suivre un programme Fitadium. La preuve en images qu’une transformation physique est possible, même si on revient de loin !
Encore bravo à notre athlète de la semaine !

Voici en exclusivité son témoignage et son interview pour Fitadium !

Vous aussi vous voulez partager vos progrès ou la réussite de votre objectif avec Fitadium? Envoyez-nous vos photos avant/après, ainsi qu’une brève présentation expliquant votre parcours sportif (poids ou mensurations de départ, entrainement, diète, suppléments…) à contact[at]fitadium.com

 

évolution David


Fitadium : Bonjour, Pouvez-vous vous présenter ?
David :
Bonjour, je me prénomme David, j’ai 33 ans, et je fais de la musculation en intensif depuis 3 ans. A concurrence de 5 jours /semaine (du lundi au vendredi) et mes séances d’entrainement vont de 2h30 à 3h30 par jour.

F : Quels étaient votre poids, et taille avant et votre poids après ?
D :
Au départ je faisais 70 kg pour 1m82. Je suis arrivé à 90 kg.

F : Avez-vous pratiqué ou pratiquez-vous encore d’autres sports ?
D : Vu le temps que je consacre exclusivement à la salle, je n’ai malheureusement pas le temps de faire un sport complémentaire. Même si j’avoue que le “football Américain» me tente aussi.

F : Votre entrainement se fait-il chez vous ou en salle, seul ou avec un partenaire ?
D : Disons que j’ai pas mal de matériel à la maison, d’où ma motivation à débuter une construction musculaire. Au départ, j’étais seul en salle (après avoir cassé mon atrophie musculaire et évolué assez rapidement). Très vite quelques gars de la salle ont voulu travailler avec moi, à la vue de l’intensité de mes entrainements. Depuis j’ai un partenaire de souffrance, avec lequel nous repoussons tous nos objectifs.

F : Comment vous entrainez-vous ? Déroulez le menu de votre séance… Du cardio ? un entrainement très spécifique ? de quel genre ?
D : Mes programmes sont spécifiques et ciblés en semaine A et B comme suit :
Les semaines A : Lourd au départ et en augmentation des charges à chaque séries (4 x de 8 à 10 répétitions).
– Lundi : Pectoraux, biceps, abdos, ainsi que 30 minutes de cardio.
– Mardi : Epaules, trapèzes, triceps, ainsi que 30 minutes de cardio.
– Mercredi : Dos, abdos, ainsi que 30 minutes de cardio.
– Jeudi : Cuisses, mollets, fessiers, abdos, ainsi que 30 minutes de cardio.
– Vendredi : Rappel, pectoraux, biceps, abdos, ainsi que 30 minutes de cardio.
– Samedi et dimanche : Repos.
Cette technique procure une puissance et un gain de force important.
Les semaines B : Léger lent en intensité, en 4 séries 12 à 15 répétitions. Je dévalue les charges de +- 50% (comparativement aux semaines A).
Le programme reste en majorité le même qu’en semaine A, avec une variante des exercices et machines, ou haltères.
Des mouvements différents font travailler d’autres fibres musculaires, donc un gain complet de chaque muscle (volume, traçage).
Aucune limite concernant la vitesse de poussée pour le positif. Par contre le négatif est très ralenti, ce qui procure une congestion importante et une chauffe de la masse à la limite de la douleur.
Donc un gain musculaire plus rapide grâce à l’afflux sanguin ciblé. Les muscles arrivent plus vite à l’échec. (plus long en régénération et récupération mais des résultats instantanément visibles.) Cette technique procure un volume et augmente les capacités des entrainements intensifs. Jumeler ces deux techniques est pour moi très bénéfique, je les recommande fortement.

F : Quels sont vos exercices préférés et ceux que vous n’aimez pas ?
D : Le problème que j’ai remarqué, est que les gars travaillent principalement ce qu’ils ont des facilités à faire. Pour ma part, je vise le contraire, je délaisse les facilités, et je me concentre sur mes faiblesses. Je n’ai pas d’exercices préférentiels, je travaille l’intégralité des groupes musculaires, pour garder une masse identique et ainsi éviter le format “Y”.

F : Pouvez-vous nous donner un exemple de votre alimentation sur la journée ?
D : Petit Déjeuner :
– 3 blancs d’œufs + 1 jaune d’œuf (ou céréales ou avoine +-150gr)
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.
– 3 gélules d’Omega 3 (poisson).
– 1 shake de protéine
10h00 :
-1 pamplemousse rose (transforme les graisses en énergie).
-1 banane (pas plus car assez gras).
-4 biscuit petits déjeuner lu (fibres).
12h00 :
– 1 boite de thon (protéine naturelle).
– 125 g de riz.
– 1 shake de protéine.
14h00 :
-200 g de viande.
-200 g de pâtes ou patates
16h00 :
-une banane (pas plus car assez gras).
15 min avant la séance +/- 100g de sucre rapide.
Dans les 30 minutes qui suivent la fin de l’entrainement :
-6 BCAA
-1 shake de protéine.
(super important car c’est à ce moment-là que la masse cherche à se régénérer et à construire la masse).
18h00 :
– 200g de viande + 200g de pâtes, riz ou patates.
– 3 Omega 3.
– une cuillère d’huile d’olive
20h00 :
– 1 boite de thon avec des légumes
21h00 :
-500 gr de fromage blanc 0% mat grasses + 1 shake de protéine.
(important avant le coucher, prendre un shake de protéine, car l’organisme ralentit et assimile 2x mieux les apports nutritionnels)
– fruits et légumes (vitamines) et eau à volonté.
Il faut savoir qu’il ne faut JAMAIS ressentir la sensation de faim. Sans quoi, contrairement aux idées reçues, le manque de nutrition fait que c’est la masse musculairequi réduit, et non la masse graisseuse.
C’est la raison pour laquelle il faut manger fréquemment .

F ; Pourquoi avoir voulu changer de physique : raisons personnelles, professionnelles ?
Avec quel objectif ? force, esthétique… autre ?
D : Mes raisons sont multiples, personnelles, professionnelles, esthétiques, augmentation de la confiance en soi. J’étais assez gros étant enfant (115 kg à 15 ans), la méchanceté des gens en général joue sur le mental. J’ai entrepris un régime alimentaire draconien avec suivi médical sportif, dans le but de rentrer dans la norme, dirais-je.
Perte de plus de 40 kilos en près de 6 mois, étant arrivé à 70 kilos, pour 1 m 82 je me trouvais très mince, trop même. J’ai donc de nouveau décidé de me prendre en main, pour en arriver maintenant à 90 kilos.

F : Quels types de suppléments avez-vous choisis ?
D : Protéines en poudre, Acides aminés (BCAA), Monster Pack apport en vitamines essentielles, (en essai pour l’instant, et assez satisfait des effets et résultats).

F : Combien de temps avez-vous suivi le programme ?
D : Jusqu’ici, cela fait 3 ans en intensif, à concurrence de 5 jours par semaine.

F : Quelles sont les erreurs que vous faisiez avant le programme et qui empêchaient votre progression ?
D : Je travaillais l’intégralité, ou presque de tous les groupes musculaires en une seule séance de 4h !
Je brûlais la masse en permanence au lieu d’en gagner…

F : Qu’est ce qui a été le plus spectaculaire dans votre changement (bras, dos, abdos…) ?
D : J’ai pris du volume général, grâce à mes variantes dans les programmes, des semaines A et B.

F : Quels sont vos points forts et vos points faibles ? De quoi êtes-vous le plus fier dans votre physique?
D : Points forts:
– une motivation constante et journalière.
– une capacité à me concentrer sur la masse du programme du jour.
– imperturbable lors de mes séries.
– augmentation journalière dans les difficultés.
Points faibles :
– endurance (mais j’y travaille).
– Obtention des abdos (ceinture abdominale) comme beaucoup d’autres personnes.
– Cardio (délaissé un temps au profit de la prise de masse, mais de nouveau inclus).
Je suis assez fier de ce que je suis devenu, du physique que j’ai acquis. Même si je ne suis pas encore satisfait. Il m’arrive de croiser des personnes dans la rue que je n’ai pas vues depuis quelques temps et qui ne me reconnaissent pas, ou qui hésitent avant de me demander si c’est bien moi.

F : Quel type d’entrainement a donné pour vous les meilleurs résultats ?
D : – Lourd au départ et en augmentation des charges à chaque séries (4 x de 8 à 10 répétitions).
– Léger/lent en intensité, en 4 séries 12 à 15 répétitions. Je dévalue les charges de +- 50%.

F : Préférez-vous l’entrainement avec haltères ou sur machines ?
D : Il est important de varier sur les deux.
– Les machines : à charges guidées, offrent des mouvements spécifiques en gain de force et de masse à condition d’être bien installé et de respecter les mouvements.
– Les haltères : obligent à une stabilité puisque les charges sont non guidées, elles apportent un renfort différent des fibres.

F : Qu’est-ce qui a été le plus difficile ?
D : D’attendre de voir les premiers résultats, il faut un mental d’acier, et ne pas être pressé.

 F : Qu’est-ce qui vous a le plus aidé à tenir le coup et à suivre strictement le programme ?
D : La revanche sur mon passé difficile. Le regard des gens, et la motivation que je leur procure.

F : Aujourd’hui comment gérez-vous l’après ? Prenez-vous encore des compléments ? lesquels ?
D : C’est un changement radical de vie, tout a changé. Si j’avais su, je me serai pris en main beaucoup plus tôt. Je prends toujours des protéines en poudre, des acides aminés, et les vitamines contenues dans le Monster pack.

F : Quels sont vos futurs objectifs ?
D : L’obtention des abdos, je fais et ferai tout pour y arriver. Je sais maintenant que tout est possible, si on le veut vraiment.

Merci David pour ce témoignage !
Retrouvez David Meta Venum sur son facebook.

 

Share Button
(3 votes, Moyenne: 4,67/5)
Loading...

Ecrire un commentaire