Tony B., bodybuilder, ex ectomorphe devenu musclé

Tony Baeza à l'entrainement

Interview de Tony B., passionné de musculation, par Chris de Fitadium

Tony était plutot ectomorphe avant de commencer à s’entrainer. Depuis ses débuts, il a énormément progressé et eu envie de partager avec d’autres ce qu’il a appris. Il anime une page facebook de conseils de musculation avec sa copine, et tous deux sont à fond dans le fitness. Il n’est pas toujours facile de combiner sa passion avec la vie professionnelle, lorsqu’on est étudiant en alternance. Sa priorité : prendre de la masse et avoir une bonne définition et surtout garder le poids si dûrement acquis, car il brûle tout ! La sèche n’est pas sa préoccupation. Il nous raconte comment il est passé de 60 à 84 kg avec une bonne diète et un bon entrainement.


Fitadium : Parlez-nous un peu de vous …
T.B :
Je m’appelle Tony, j’ai 20 ans et je viens de Troyes dans l’Aube.

F : A quel âge avez-vous débuté la musculation ? Pourquoi ?
T.B : J’ai commencé la musculation dans ma chambre à l’âge de 16 ans, car je ne supportais plus l’image que me renvoyais le miroir. Mon corps me déplaisait, j’étais vraiment très maigre ( 1m80 pour 60kg ). J’ai commencé la musculation en salle à 18 ans.

F : Comment étiez-vous au départ ?
T.B : J’étais vraiment très maigre, avec une génétique de type ectomorphe, (63 kg en 2011).

 

Tony B est passé d'ectomorphe à musclé

 

F : Où en êtes-vous aujourd’hui ?
T.B : Aujourd’hui je mesure 1m84 pour 84kg.

F : Pourquoi avoir eu envie de continuer la musculation ?
T.B : L’envie de changer, l’envie d’être meilleur.
Je rêve d’avoir ma place dans le monde du fitness, et je ne lâcherai pas, je compte bien m’accrocher à ce rêve.

F : Avez-vous pratiqué d’autres sports en parallèle?
T.B : J’ai pratiqué du football pendant 5 ans dans un petit club à côté de Troyes ( FC Creney ). J’ai arrêté suite à une blessure au talon et une scoliose douloureuse.

F : Votre principal objectif ?
T.B : Mon objectif, comme dirait Monsieur TiboinShape : ETRE ENORME ET SEC ! 😉
Plus sérieusement, je recherche à être massif, et avoir une bonne définition. Mon métabolisme me donne beaucoup de fil à retordre, j’ai énormément de mal à prendre de la masse.

 

Pour le physique de Tony il faut un entrainement de prise de masse

 

F : Exemple type de votre séance… avec ou sans cardio ?
T.B :
Lundi : Pecs + Grand droit
Mardi : Dos + Obliques
Mercredi : Bras
Jeudi : Jambes + Grand droit
Vendredi : Epaules + Oblique
Samedi : Rappel bras
Dimanche : Repos

Cardio ? 🙂  Je ne suis pas vraiment fan on va dire … Surtout en prise de masse ! Cependant, je fais des efforts en sèche et j’essaye d’en faire au moins 2h dans la semaine.


F : Comment est-ce que vous gérez votre diète ? Et lorsque vous sortez ?
T.B : Mon corps m’oblige à être très strict sur mon alimentation, si je veux prendre de la masse, je dois avaler énormément de calories dans la journée, en évitant la matière grasse. Je suis le genre de personne qui perd 10 kilos et 5 cm de tour de bras si je manque 1 repas … lol. Je fais un cheatmeal par semaine en sèche, et maximum 2 par semaine en prise de masse.
C’est simple, j’évite de sortir. Cela fait un petit moment déjà que j’ai pris cette décision, car les lendemains de soirée, il est très difficile d’être concentré dans son entraînement, et d’avoir une bonne alimentation. La musculation, c’est vraiment ma passion, je ne ressens pas ce sacrifice comme une contrainte.

F : Alternez-vous les périodes de sèche et de prise de masse ?
T.B : J’ai connu une seule période de sèche depuis que j’ai commencé la musculation, sachant que je pars d’un physique très maigre et que je cherche à être massif, je privilégie surtout la prise de masse jusqu’à atteindre mon objectif. J’ai fait une sèche il y a 2 mois, pendant 2 mois, pour voir le résultat si j’enlevais cette couche de graisse.

 

  • Programme Prise de Masse - Débutant

    Il est primordial pour augmenter son poids de corps d’avoir un apport calorique élevé et de qualité sur l’ensemble de la journée. Les glucides sont la priorité pour la prise de masse.Pour développer du pur muscle, il...

    Superset Nutrition

    Programme pour débutant

    L'avis du Team Fitadium

    Il est primordial pour augmenter son poids de corps d’avoir un apport calorique élevé et de qualité sur l’ensemble de la journée. Les glucides sont la priorité pour la prise de masse.
    Pour développer du pur muscle, il est nécessaire également de fournir à l’organisme les « briques » des tissus musculaires issues des protéines et bien souvent l’alimentation d’un débutant n’en fournit pas suffisamment.

    69,90 €

    85,00 €


F : Mesurez-vous vos performances ? Votre taux de masse grasse ?
T.B : Non, je n’ai aucune idée de mon pourcentage de masse grasse. Je ne m’occupe pas de ça pour le moment, je surveille mon corps dans le miroir, tant que je me plais, c’est le principal.
Je mesure assez souvent mon tour de bras, et tour de cuisses.
Je juge de mes performances à la salle, sur du DC, du squat, et du tirage, je vois d’une séance à l’autre si je suis capable de soulever plus lourd. Je fais rarement des tests en 1RM, je travaille surtout entre 8 et 12 reps. J’essaye de placer quelques séances « force » pour booster un peu mes performances, pendant lesquelles je travaille entre 4 et 6 reps.

F : Avez-vous des exercices préférés et d’autres que vous n’aimez pas ?
T.B : Mes exercices préférés sont :

  • Le développé couché
  • Le curl haltère
  • Les dips

Les exercices que je n’aime pas :

  • La presse inclinée
  • Le soulevé de terre
    Même si je n’aime pas, je les fait quand même évidemment, ce sont des exercices essentiels je pense. Mais on va dire que ce sont les exercices pour lesquels je ne ressens pas forcément de plaisir lorsque je vais me mettre en place … lol…

F : Citez nous vos points forts et vos points faibles et de quelle partie de votre corps vous êtes le plus fier ?
T.B : Mes points forts sont les bras et les épaules.
Je suis plutôt fier de mes bras en particulier.
Mes points faibles sont mes mollets et mon dos, j’aimerais qu’il soit plus épais…

 

Le dos de Tony lui demande beaucoup d'efforts

 

F : Quel est le type d’entrainement auquel vous croyez le plus ?
T.B : Je pense qu’il faut travailler entre 1 et 2 muscles par séance.Si je peux donner des conseils, personnellement, je ne suis pas fan d’une alliance dos/biceps par exemple. Je pense que les biceps sont déjà beaucoup trop sollicités pendant les exercices pour le dos, les perfs sont diminuées quand on les attaque. Pareil pour pecs/triceps, ou pecs/épaules. Personnellement, je sépare chaque muscle, mais avant je travaillais ainsi : pecs/biceps, dos/triceps, jambes/épaules.
Je conseillerai également de travailler les bras séparément, c’est-à-dire lié biceps et triceps dans une même séance. J’ai de bonnes sensations en travaillant ainsi.

F : Etes-vous plutôt haltères ou machines ?
T.B : Tout le monde le dira, il vaut mieux privilégier le travail avec haltères, qui va solliciter plus de muscles. Je fais environ 80% de mes exercices en libre, et 20% sur machine.

F : Arrivez-vous à concilier votre passion de la musculation avec votre travail ?
T.B : Je suis étudiant en Licence dans le BTP, en alternance. Donc je suis salarié dans une entreprise parallèlement à mes études en tant qu’assistant conducteur de travaux. C’est donc une situation assez compliquée.
Lorsque je suis en cours, l’organisation est assez simple, je prends mes collations en temps et en heure, et après les cours, je vais directement à la salle.
Quand je suis en entreprise, c’est un peu plus compliqué, sachant que mes horaires ne sont pas fixes et que je fais souvent du déplacement.
Parfois il m’arrive de rentrer à 19h, et ma première envie, c’est de foncer à la salle, même si j’ai une journée de 12 heures de travail derrière moi. Et pour mes collations, si je suis en pleine réunion, je ne peux pas sortir pour prendre mon shaker et mon sandwich …

F : Quels sont les suppléments que vous utilisez ?
T.B :  Je suis athlète chez Diet&Fitness, une boutique de compléments alimentaires sur Troyes, distributeur de la célèbre marque « Scitec Nutrition ».
Ce qui me permet de me préparer avec des produits de qualité, notamment la Whey 100% ou le Jumbo, en fonction de l’objectif.
J’utilise également l’Amino Xpress de SCITEC NUTRITION, pour les acides aminés et qui me donne un vrai boost lors de l’entraînement.
Et pour finir la créatine « 100% créatine » de SCITEC NUTRITION.

F : Avez-vous déjà essayé la compétition ? Cela vous tente ?
T.B : Je n’ai encore jamais fais de compétition. Je ne me sens pas prêt, et je préfère me concentrer sur mes entraînements.

F : Quels sont vos athlètes de référence ?
T.B : Le meilleur pour moi reste Jeff Seid, par rapport à mes objectifs, il reste l’athlète qui se rapproche le plus de mon idéal.
J’aime aussi beaucoup les physiques de Tavi Castro, Anthony Amar et Lazar Angelov. Sinon dans les « poids lourds », j’aime beaucoup Simeon Panda et Chul Soon.

F : Le dopage, un sujet tabou ?
T.B : Complètement contre. En plus de ruiner la santé, je pense que les bodybuilders qui se dopent ressentent moins de fierté en se regardant qu’un bodybuilder « naturel ». Je respecte tout de même le travail des athlètes qui ont choisi de booster leurs performances, on ne peut pas leur retirer le fait qu’ils doivent fournir  un gros travail en salle et dans l’assiette. Mais personnellement, je n’ai jamais songé au dopage.

F : Pour un débutant, que faut-il retenir en priorité?
T.B : Se renseigner auprès des bonnes personnes pour ne pas s’entraîner n’importe comment, comme j’ai pu faire lors de mes deux premières années de musculation dans ma chambre.
Ne pas oublier que 70% du travail se situe dans l’assiette, donc bien se renseigner sur l’alimentation en fonction de ses objectifs.
Je tiens une page fitness sur Facebook : Tony Diet&Fitness, oû je partage mon quotidien, mes entraînements, ma nutrition ainsi que les compléments.

F : Vos projets à court et moyen terme ?
T.B : Participer à une compétition et trouver ma place dans le monde du bodybuilding.

F : Vous faites comment quand vous perdez la motivation ?
T.B : Il m’est arrivé d’avoir des baisses de moral, particulièrement quand je me suis blessé au poignet et que j’ai dû arrêter pendant 6 mois. L’envie de tout arrêter, de penser que tout ça ne mène à rien, mais j’ai su m’entourer des bonnes personnes, qui me donnent la force de continuer.

Merci Tony

 

Share Button
(8 votes, Moyenne: 4,38/5)
Loading...

Ecrire un commentaire