6 mythes sur les abdos

Avoir des abdos ce n'est pas simple

Vous essayez de construire votre ceinture abdominale et rêvez du fameux six-pack ?

Avoir des abdos n’est pas quelque chose qui arrive tout seule sans rien faire et il est encore moins facile de les voir. Il y a des choses à faire et d’autres à ne pas faire pour parvenir à votre objectif.

Certains mythes sur les abdos ont la vie dure et vous ne devriez pas vous y laisser prendre.

Nous allons passer en revue ce qui fonctionne pour vous aider à y voir plus clair et mieux gérer votre plan abdos.

J’ai du ventre, c’est génétique, ou les abdos c’est de naissance

Il est possible que la génétique détermine quelque peu votre capacité à prendre du muscle, mais les abdos ne sont pas concernés, votre ventre peut être plat même si celui de vos parents ne l’est pas. Alors, ne vous dites pas que vous n’y pouvez rien. Au pire, si vous avez tendance à grossir, à aimer manger ou ne pas faire assez de sport, vous pourrez corriger ce défaut, même si cela risque de vous demander un peu plus d’efforts que la moyenne. Notons toutefois que les femmes et les hommes eux n’ont pas la même génétique et que les femmes stockent plus au niveau des fesses et des cuisses, que de la taille. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il sera plus facile pour elles d’avoir des abdos car leur pourcentage de graisse est plus élevé. Les bébés ne naissent pas non plus avec un ventre plat et musclé, ils sont souvent grassouillets, les premiers mois de leur vie, mais leurs abdominaux se développent au fur et à mesure de leurs progrès physiques et lorsqu’ils marchent et s’agitent,  leur bourrelets fondent, grâce à leur métabolisme rapide.

Il me suffit de prendre un brûleur pour dégommer la graisse

Les formules brûleurs de graisse sont puissantes et leurs ingrédients combinés pour vous aider à réduire votre graisse corporelle, en activant votre métabolisme ou en accélérant l’élimination. Cela ne signifie pas qu’ils vont cibler précisément graisse abdominale. Aucun brûleur, si perfectionné soit-il, n’est capable de s’attaquer à la graisse à un endroit précis. Pour perdre du ventre, il faut commencer par perdre du poids de façon généralisée. Pour cela, les brûleurs de graisses sont un bon complément pour vous aider dans cet objectif, mais cela ne doit pas vous dispenser d’un bon programme sportif et d’un régime alimentaire. Les compléments alimentaires sont un plus pour la motivation et l’accélération du résultat, pas un substitut à tous vos efforts.

 

  • Programme Sèche Extrême

    L'efficacité de ce programme réside dans la synergie maximale de 3 puissantes formules complémentaires. Chez l’homme, le tissu graisseux étant essentiellement composé de triglycérides, on commencera par attaquer les...

    Superset Nutrition

    L'avis du Team Fitadium

    L'efficacité de ce programme réside dans la synergie maximale de 3 puissantes formules complémentaires. Chez l’homme, le tissu graisseux étant essentiellement composé de triglycérides, on commencera par attaquer les graisses de l'intérieur avec une intensité croissante, à l’aide d'un puissant brûleur de graisses aux actions multiples associé à une version spécifique de la carnitine. Puis, on accélère au maximum la sèche en introduisant une formule permettant de réduire radicalement l’excès d'eau et intensifier la perte de poids. L'affutage est maximum !

    69,90 €

    85,00 €

  • Programme Sèche Intensive

    Les suppléments choisis dans ce programme ont un double but. Il permettent de modérer l’appétit et de provoquer une diminution du stockage des glucides sous forme de masse grasse par un effet brûle-graisses constant....

    Superset Nutrition

    L'avis du Team Fitadium

    Les suppléments choisis dans ce programme ont un double but. Il permettent de modérer l’appétit et de provoquer une diminution du stockage des glucides sous forme de masse grasse par un effet brûle-graisses constant. Mais il apportent aussi un soutien au régime à la fois par l'effet coupe-faim et en fournissant une source d'énergie supplémentaire qui permet de s'entrainer plus durement et de parvenir à mobiliser les graisses de réserve, responsables de ce stockage abdominal.

    49,90 €

    60,50 €

 

Faire des abdos chaque jour

Si vous les entrainez tous les jours, on pourrait penser qu’ils vont devenir forts, certes, mais ils vont aussi s’épuiser, car comme tous les muscles ils ont besoin de repos. Des crunchs à outrance ne sont pas une garantie de résultat pour rendre vos abdos visibles. Une couche de graisse plus ou moins fine peut empêcher de les laisser affleurer sous la peau. Et contre cela, des centaines de crunch ne peuvent rien.  Il faut réduire les calories pour espérer avoir des abdos dessinés. Il faut pour les abdos, comme pour les autres muscles, les entrainer un jour sur deux en variant les types d’exercices pour faire travailler toute la sangle abdominale, ainsi que les muscles stabilisateurs et pas seulement certains abdos ciblés.

Ne pas manger de glucides

Il est vrai que l’excès de glucides conduit au stockage des graisses, notamment à la taille et qu’à ce titre, ils peuvent compromettre la possibilité de voir vos addos. Mais supprimer tous les glucides n’est pas la bonne solution, car il y a glucides et glucides. Les sucres, comme les protéines apportent 4kcal par gramme et vous fournissent de l’énergie. Il n’est donc pas nécessaire de les supprimer complètement. Les sucres rapides : gâteaux, sodas, sucreries sont à bannir. Les sucres complexes comme les pâtes ou le riz doivent être évités ou remplacés par des céréales complètes, des légumineuses, des haricots secs. Et il faut momentanément réduire les rations de fruits ou les réserver à la collation du matin, idem pour les rations de céréales :  de préférence le midi plutôt que le soir

Compter sur les machines et accessoires abdos

Ne passez pas tout votre temps sur des machines qui rapprochent le haut et le bas du corps.  Vous n’en tirerez pas d’avantages pour vos abdos. Faire des abdos c’est bien, mais les faire uniquement sur des machines limite l’engagement des autres muscles. Les exercices de gainage sont particulièrement efficaces car ils mettent à contribution d’autres muscles qui maintiennent le dos et le ventre, comme une gaine naturelle. les abdos sont également mobilisés lors de la plupart des exercices de musculation avec haltères concernant les grands groupes musculaires.

Inutile de croire aussi aux émissions de téléachat qui nous montrent des hommes et de femmes superbes, à la taille fine et aux abdos dessinés, comme si le fait d’acheter un appareil faisait soudainement pousser leurs abdos comme par magie… L’histoire ne dit pas les heures passées à la gym et les restrictions caloriques qui vont avec.

Le cardio, c’est à mort

Ce n’est pas parce que faites du cardio qu’il va falloir vous lâcher sur les calories. Quand on fait une heure de sport, on peut dépenser de 300 à 600 kcal environ. C’est à la fois beaucoup et peu si on songe à tout ce qu’on peut rattraper en un seul repas ou si on craque pour une gourmandise.

On s’est rendu compte récemment qu’il n’était pas utile d’enchainer des heures et des heures de cardio pour perdre du poids, mais que quelques dizaines de minutes au quotidien suffisaient à faire fondre la graisse à condition de faire de l’exercice à haute intensité (HIT). Ce type effort active le métabolisme et brûle encore des graisses, même des heures après la fin de l’exercice.

La vérité : la diète avant tout

Il est vrai que certains jeunes ont naturellement des abdos sans jamais les exercer, mais ils peuvent aussitôt les perdre en quelques mois voire quelques années, à l’âge adulte, c’est donc qu’il ne s’agit pas simplement d’abdos de naissance, ni de génétique mais qu’une hygiène alimentaire déplorable peut tout anéantir. Mettez un ado au régime hamburger-soda-frites et sucreries et vous verrez comment ses abdos se transforment en bouée gélatineuse…

Ce n’est pas, non plus le fait de les entrainer à fond, qui va tout à coup les faire apparaitre. La plupart d’entre nous en ont, malgré le fait qu’ils ne les entrainent pas beaucoup. Ce qui fait qu’ils se voient ou non, c’est qu’ils sont recouverts d’une couche de graisse plus ou moins épaisse sous la peau. Votre séance de sport doit donc entrainer les abdos, mais pas plus que les autres muscles.

C’est ce que vous mangez véritablement qui va déterminer votre capacité à avoir ou non des abdos visibles. Il faut diminuer les calories pour réduire le pourcentage de graisse et bien souvent c’est à ce niveau-là, l’abdomen que les kilos en trop ou les centimètres partiront en dernier et il faudra d’abord se résoudre à perdre un peu de volume, au niveau d’autres parties du corps avant de voir la couche de peau se réduire et espérer sécher au niveau des abdos.

Motivation et régularité, voilà ce qui paie… à long terme mais pour avoir des abdos ciselés à la serpe, il faudra être patient et sérieux dans votre régime, en passant par des étapes intermédiaires à court terme.

Photot Shutterstock.com/Improvisor

Share Button
(4 votes, Moyenne: 4,75/5)
Loading...

Ecrire un commentaire