Il est temps de balancer votre balance !

Le poids ne veut rien dire
Le poids sur la balance ne veut pas dire grand chose, cette blogueuse fitness célèbre, Kelsey Wells, le prouve avec une photo sur son instagram @mysweatlife. Avec un poids de départ de 65,7 kg, elle a suivi le BBG et a fini par perdre du poids jusqu’à peser 55,3 kg pour finalement remonter à 63,5 kg de muscle! Pourtant sa silhouette n’a jamais été aussi fine et galbée. Cela voudrait dire que le poids ne compte pas ? C’est un peu ce qui se passe…

En réalité, il faudrait être capable d’oublier sa balance, car ce qui compte avant tout c’est le résultat dans le miroir et les centimètres perdus, la diminution du taux de graisse. La preuve que le poids ne veut rien dire ! Le muscle est plus dense mais il prend moins de volume ce qui donne une silhouette affinée et bien plus svelte.

 

Voici 7 bonnes raisons de balancer votre balance

  1. Votre poids varie sur la journée

La balance peut servir à mesurer un point de départ et un point d’arrivée , mais quand cela devient une obsession de se peser, ils bon de temporiser. Les variations de poids sur une journée peuvent aller jusqu’à 2 kg voire plus et il est impossible de prendre 2 kg de graisse en une journée (imaginez que cela correspondrait à 14000 calories ingérées en plus de vos besoins…) même en le faisant exprès ! Le choix des aliments que vous mangez, le volume de ce que vous buvez, les variations hormonales, la rétention d’eau occasionnée par le sel, votre dépense calorique, la chaleur… tout cela peut grandement influencer votre poids. Bref se peser chaque jour et même plusieurs fois par jour ne sert strictement à rien, mis à part à vous inquiéter ou vous décourager…

  1. Ce n’est pas parce votre poids baisse que c’est bon signe

Arrêtez de manger, sous-alimentez vous, faites du sport de façon acharnée et vous mincirez à coup sûr. Mais qu’allez vous perdre exactement ? De l’eau et vos muscles, votre bonne humeur et votre santé ? Un régime n’est pas fait pour être rapide mais il doit être efficace. Vous ne devez pas perdre plus de 500g à 1 kg par semaine, c’est l’assurance que vous perdez uniquement ce qui est superflu. Si vous mincissez trop vite, vous allez regrossir… presque aussi vite, dès que vous abandonnerez votre régime de torture, parce que vous ne pourrez plus supporter ces sacrifices et que vous serez épuisé(e). Et en plus il y a des chances pour que votre métabolisme soit complètement déréglé ! Inversement si le poids augmente légèrement, c’est peut-être que votre entrainement commence à faire de l’effet. Le muscle a besoin d’eau pour réparer les fibres musculaires détruites par l’exercice, ce qui peut également se traduire par un poids plus élevé.

  1. Trop regarder la balance vous empêche de voir la vérité

En regardant vers le bas, vers l’aiguille ou le chiffre de cette foutue balance, vous ne voyez pas l’essentiel : l’image que le miroir vous renvoie. Et aussi les premiers signes que vous allez mieux, depuis que vous mangez sainement et faites du sport régulièrement : votre énergie, votre sommeil, votre bonne humeur. Soyez patient(e), les résultats ne se feront plus attendre en termes de poids. Mais avant cela, vos vêtements vous paraitront moins serrés, votre ventre moins ballonné, votre corps plus tonique, si seulement vous cessez de surveiller votre poids… Là encore, les photos de cette blogueuse parlent d’elles-mêmes. Les résultats sont visibles à l’oeil nu!

 

36 semaines séparent ces photos avant après

 

  1. Vous focalisez sur vos repas

Ce que vous mangez compte, certes, pour perdre du poids, mais aussitôt que vous avez fait un repas un peu plus copieux, allez-vous vérifier le résultat sur la balance, comme pour vous enfoncer un peu plus ? Ben voilà, c’était obligé, j’ai trop mangé, et j’ai regrossi ! Arrêtez de penser que seule votre nourriture influence votre poids. Il y a aussi d’autres facteurs importants : votre activité physique, votre sommeil, votre niveau de stress… Croyez-vous vraiment qu’en faisant de votre poids sur la balance une véritable obsession, vous allez dormir comme un bébé et vivre sans stress ? Rien que d’en parler ça vous fait grossir ! S’il est vrai qu’il ne faut pas manger plus sous prétexte que vous vous êtes dépensé, ne vous mettez pas non plus la pression.

  1. La balance est le baromètre de votre humeur

Si l’aiguille descend, c’est une bonne journée, si elle monte, vous êtes mal dans votre peau ! Ne limitez pas votre valeur au poids que vous faites. Votre propre estime ne devrait pas se mesurer en termes de kilos. La balance n’a pas de pouvoir, elle mesure bêtement et simplement votre poids et elle est incapable de dire combien vous êtes belle, incroyable et sexy et combien vos proches vous aiment telle que vous êtes. Si vous voulez absolument vous focaliser sur un poids, faites le sur celui que vous êtes capable de soulever et non celui qu’affiche la balance !

Par exemple savez-vous que ces femmes pèsent chacune le même poids soit 69 kg ou 154 lbs, dingue, non ?

 

Le poids n'est pas un critère

 

  1. La balance est juste un chiffre, pas un progrès

Si vous considérez que perte de poids = progrès, vous allez être déçu. Ce n’est pas en terme de poids perdu qu’il faut raisonner même si on nous a conditionnés pour ça : « perdre des kilos, perdre du poids », on entend cela à longueur de journée ! Mais les athlètes, par exemple, ne s’en préoccupent guère. Leur poids n’est pas un but en soi, ce qu’ils veulent c’est plus de performance, de la puissance, se sentir bien lors des matchs ou compétitions et pour cela ils s’entrainent. Certes, ils ont un poids de forme, mais ce n’est pas leur préoccupation majeure. Leur mode de vie, leur entrainement compte plus que tout pour la réalisation de leur objectif. Quel est votre objectif à vous ? Perdre du poids, ok mais combien de kilos, en combien de temps, et avec quels moyens ? En décomposant cela étape par étape, cela vous paraitra plus simple et l’étape suivante sera votre objectif, pas le but final. Ce sont vos progrès que vous mesurerez désormais, pas votre poids. On peut être plus en forme et plus affûté en pesant plus lourd, à condition d’être plus musclé. Car le muscle, pour se maintenir, consomme des calories, ce qui augmente votre métabolisme de base et vous fait brûler des graisses même au repos ! Un seul kilo de muscle gagné sur une année, représente près de 800g de graisse (brûlée) en plus !

 

Brûlez davantage de graisses

  • Programme Minceur Extrême

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les...

    Superset Nutrition

    Programme sur 4 semaines

    L'avis du Team Fitadium

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les graisses avec Oxydrine Xtreme pour les libérer dans le sang et, à l’aide de Redburn Ladies et Carni-Max, pouvoir enfin les attaquer avec une intensité croissante afin de les déstocker plus massivement.

    69,90 €

    85,00 €

 

  1. l’IMC non plus n’est pas fiable

Le calcul de l’IMC prend en compte votre rapport poids/taille uniquement (poids divisé par la taille au carré) sans prendre en considération la composition corporelle masse grasse/masse maigre. Les athlètes et les culturistes qui ont pourtant un faible taux de graisse corporelle, sont parfois classifiés en surpoids avec la mesure de l’IMC car cela ne tient pas compte de leur ratio de muscles. Si un IMC en dessous de 25 a longtemps été considéré comme un facteur de santé, il a fallu revoir ces mesures en tenant compte avant tout du tour de taille et du pourcentage de graisse qui se mesure avec un adiposimètre et se base sur l’épaisseur des plis de peau à différents endroits du corps. Cette mesure tient compte du taux de graisse et montre combien les athlètes qui ont des abdos dessinés et des muscles striés ont un taux bas par rapport au commun des mortels (environ 10-12% de graisse). Revenons à notre blogueuse. En réalité elle n’a pas perdu que les deux kilos qui séparent son poids de départ de son poids d’arrivée, mais sa composition corporelle a complètement changé, elle a visiblement perdu du gras et augmenté sa masse maigre, d’où la faible variation de poids en apparence. Ce qu’il faut vraiment surveiller de près, c’est la composition corporelle, et les photos que vous prenez étape par étape, pour vous souvenir d’où vous êtes parti(e).

Photo instagram Kelsey Wells, marieclaire.com

Share Button
(4 votes, Moyenne: 2,75/5)
Loading...

Ecrire un commentaire