Musculation N°18 – Ce que disent les études est vrai

chimie

Vous lisez les magazines, vous vous informez en ligne, vous écoutez les gars à la salle, mais malheureusement on entend beaucoup d’idées fausses et on trouve tout et n’importe quoi sur le web.
Nous avons identifié 20 idées reçues sur la musculation qui ont la vie dure jusqu’à devenir de véritables mythes et nous avons décidé de casser ces mythes, un par un, pour vous aider à démêler le vrai du faux.
Voici dans notre série le dix-huitième « casse » de mythe (prononcer « le casse de Mayte », bien sûr!).
Si vous en connaissez aussi, ou si vous avez des doutes sur ce que vous avez lu ou entendu, n’hésitez pas à le partager avec nous!

Mythe N°18 : On m’a dit que, j’ai lu que …

Il est fondamental de s’informer, de vouloir apprendre et comprendre pour évoluer et progresser. C’est pourquoi il est tout à votre honneur de faire des recherches sur internet ou d’interroger vos connaissances. Toutefois certaines études, avant d’être vérifiées, confirmées ou contredites par une autre étude (méta analyse) sont fausses volontairement (car ce sont des études payées par les fabricants, autrement dit du marketing) ou involontairement, parce qu’elle deviennent obsolètes. Il arrive même que ce soient des fakes (carrément insolites).

La science est fiable, mais c’est le principe même de la science que de faire des recherches, de les valider ou invalider avant de continuer à chercher plus en avant. A moins d’avoir un bagage scientifique solide, il vous sera difficile d’interpréter avec exactitude un résultat de recherche scientifique même en vous informant largement. C’est d’ailleurs de ces mauvaises interprétations que naissent les idées reçues qui font l’objet de cette rubrique !

Image.beurk.com, Why Most Published Research Findings Are False, John P. A. Ioannidis
Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire