Perte de poids N°3 – Limiter l’eau pour éviter la rétention d’eau

bouteille d'eauVous lisez les magazines, vous vous informez en ligne, vous écoutez les autres à la salle, mais malheureusement on entend beaucoup d’idées fausses et on trouve tout et n’importe quoi sur le web.

Nous avons identifié 10 idées reçues sur la minceur et la perte de poids qui ont la vie dure jusqu’à devenir de véritables mythes et nous avons décidé de casser ces mythes, un par un, pour vous aider à démêler le vrai du faux.

Voici le troisième « casse » de mythe (prononcer « le casse de Mayte », bien sûr !), de notre série perte de poids.

Mythe N°3 : Je limite mes apports hydriques pour éviter la rétention d’eau

La rétention d’eau est de l’eau stockée sous la peau sous l’effet de divers phénomènes hormonaux et circulatoires. Elle est rarement directement liée à la consommation d’eau, mais plutôt à celle du sodium. Limiter votre apport en eau ne réduit pas la rétention d’eau. Au contraire, comme le dit la célèbre publicité « buvez,éliminez… », l’eau chasse l’eau et avec elles, les toxines.
C’est une règle très simple à expliquer, sur le même principe que les régimes très pauvres en calories. Si vous réduisez vos calories, votre organisme va économiser la nourriture et la stocker davantage, en prévision de privations. De la même manière, si vous baissez vos apports hydriques, l’organisme va enregistrer une menace pour son équilibre et sécrètera des hormones (vasopressine et aldostérone) qui vont décencher le processus de retenir le peu d’eau que vous ingérerez en limitant l’élimination rénale. Grave erreur, si vous ne buvez pas assez, car, non seulement vous ferez plus de rétention d’eau mais vous fatiguerez dangereusement vos reins !

Photo zazzle.fr
Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire