Alimentation N°13 – Manger plus en hiver et moins en été

fruits et légumes d'étéEn matière d’alimentation, on entend tout et n’importe quoi, depuis les préjugés de nos grand-mères jusqu’à l’avis éclairé de nutritionnistes. On vous a dit que… vous avez lu que… , ou vous avez l’impression de l’avoir toujours su… Pourtant, de fausses croyances circulent, certains rapportent des lieux communs ou des clichés qui finissent par sembler vrais, tant on les a entendus.

Nous avons identifié 13 idées reçues sur l’alimentation qui ont la vie dure jusqu’à devenir de véritables mythes et nous avons décidé de faire place nette, pour vous aider à démêler le vrai du faux.

Faisons la chasse aux idées reçues…

Idée reçue N°13

13.      Il faut manger plus l’hiver et moins l’été

La croyance selon laquelle il faut manger plus l‘hiver car il fait froid est erronée ! A moins que vous viviez dans un pays très froid (de 0 à -20°) et que vous soyez toute la journée en extérieur, vos besoins en termes de calories sont les mêmes. Ce qui change, ce sont vos besoins en vitamines et en acides gras. Certaines vitamines doivent être favorisées en hiver comme la vitamine D, que le corps synthétise normalement lorsqu’il est exposé au soleil et qui en conséquence peut être déficitaire d’octobre à mars. De même, il est intéressant pendant la période hivernale de consommer davantage dacides gras insaturés. Mais la nature est bien faite et si vous consommez des produits de saison vous ne devriez pas vous égarer … Les fruits secs oléagineux sont une excellente source d’acides gras insaturés et sont typiquement des produits d’hiver !
Sur le même principe, manger moins l’hiver n’a pas de fondement. La principale dépense calorique de l’organisme est le maintien d’une température interne de 37°. Autant l’hiver, nous arrivons à nous protéger du froid autant l’été, le corps lutte contre les températures élevées (la température neutre serait d’après les scientifiques de 22/23°). Mais, plus qu’un besoin en calories, en été l’organisme a besoin d’être bien hydraté et reminéralisé. La sueur étant le moyen qu’utilise le corps pour se refroidir, vos dépenses hydriques vont augmenter comme celles en sels minéraux. Mais, là encore, la nature pourvoit à vos besoins avec, dès le début de l’été, des fruits et des légumes riches en sels minéraux et regorgeant d’eau ! Votre muscle étant composé de 80% d’eau, veillez à bien vous hydrater et à vous reminéraliser si vous ne voulez pas fondre comme neige au soleil.

Photo metronews.fr

Share Button
(1 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire