Peut-on mincir en respirant ?

respirer pour mincir

Et si pour perdre du poids, il fallait tout simplement respirer ? Non ce n’est pas un fake, cette méthode vient d’être expérimentée par un acteur japonais. Au départ, Miki Ryosuke pratiquait ces exercices de respiration pour une toute autre raison : soulager son mal de dos. Mais il s’est rendu compte au fil des séances quotidiennes qu’il perdait du poids. Il a fini par perdre 12 kg en un peu moins de 2 mois, ce qui constitue de bien meilleurs résultats que ceux obtenus avec la plupart des régimes !

Selon lui, il suffit de 2 à 5 mn par jour de respirations longues et profondes. Il vient d’ailleurs de publier son propre livre et DVD d’exercices de respiration Long Breathe Diet. Le principe est simple : l’oxygène brûle les calories. Alors en faisant entrer plus d’oxygène dans le corps, on brûle plus de calories. C’est mathématique ?

En tout cas, ce n’est pas tout à fait nouveau. D’autres méthodes comme Oxycise préconisent également ce type de respiration. Il suffit de pratiquer pendant 15 mn par jour, pour augmenter le métabolisme. Pour preuve, nous n’utiliserions que 20% de nos capacités respiratoires. La cause est que nous oublions de respirer plus profondément avec les poumons mais aussi le ventre. C’est cela qui fait de nous des êtres graisseux, fatigués et sédentaires…

Respirez pour mincir

Car la respiration profonde ( cohérence cardiaque) n’aurait pas d’effets que sur le poids. Elle en aurait aussi sur la santé en général, le stress et la plupart des fonctions vitales qui ont besoin d’oxygène pour se produire.
Et en plus, vous n’avez aucune raison de ne pas la pratiquer, contrairement à la gym, même douce. Il n’y a pas contre indication, même si vous êtes faible, malade ou âgé. Et ceci, sans sortir de chez vous !

D’après cette méthode de respiration profonde, l’oxygène à plein d’avantages :
–    Il favorise l’absorption des nutriments via la membrane intestinale, ce qui augmente le métabolisme. Et qui dit métabolisme rapide, dit perte de gras.
–    Il est nécessaire à la production d’énergie. Car il participe à la transformation d’ATP dans le cycle de Krebs (principale source de l’énergie métabolique). En effet, cette série de réactions biochimiques qui dégrade les sucres et les graisses, s’effectue en présence d’enzymes spécifiques et d’oxygène. Elle brûle donc plus de calories lors de la respiration.
–    Il favorise l’élimination des toxines, or, celles-ci sont stockées dans nos réserves graisseuses pour éviter qu’elles se retrouvent dans le sang. Plus il y a de toxines, plus il faut produire du gras. Avec plus d’oxygène, ces toxines sont éliminées plus facilement par les fonctions respiratoires. Elles n’ont plus besoin d’être neutralisées par les graisses stockées
–    Il réduit le stress.  Un apport d’oxygène élevé favorise le calme et neutralise les hormones du stress. Notamment le cortisol, évitant le stockage des graisses.

Aussi simple qu’un bon bol d’air !

Sources : oser.wordpress.com, gentside.com, Photo meltyfashion.fr, topsanté
Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire