Perdre du poids avec les objets connectés

Perdre du poids avec un bracelet connecté

L’obésité progresse et avec elle les enjeux de la perte de poids. Toujours plus de recherches, de molécules et de solutions arrivent sur ce marché florissant. Les objets connectés comme les impédancemètres, les bracelets connectés ou les capteurs de sommeil en font partie. Et ils sont déjà devenus incontournables. Il y en a pour tous les objectifs et tous les budgets. Mais est-ce forcément la solution pour parvenir à perdre du poids ?

Le marché des objets connectés

Les américains toujours en avance sur l’Europe comptent plus de 10% de personnes possédant un objet connecté, contre 4% côté européen. Mais ce n’est que le début, car le chiffre est en constante progression sur ce marché pourtant encore très récent.

Les débouchés sont nombreux du point de vue de la santé, tant le surpoids est devenu une préoccupation majeure et une priorité pour la science (1 adulte sur 6 serait obèse en France). De là découlent d’autres objectifs, moins sérieux mais tout aussi lucratifs sur ce secteur d’activité.

L’objectif du quantified self est de s’auto-mesurer pour surveiller son poids, manager son effort, soit pour son côté ludique, soit avec un vrai objectif santé, en évitant les solutions lourdes et les méthodes plus radicales de la chirurgie.

Les objets connectés, côté régime

Les balances connectées sont de véritables ordinateurs capables de reconnaitre chaque utilisateur qui aura au préalable rentré ses données, d’âge et de taille. La balance lui donne son poids à quelques grammes près, mais aussi son IMC, sa masse grasse, son rythme cardiaque pour les plus perfectionnées dont certaines sont même reliées à votre smartphone et vous proposent des synthèses.

 

Suivre votre courbe de poids avec les impédancemètres

 

 

Des balances pour aliments sont désormais aussi de véritables ordinateurs de bord avec  infos sur les calories contenues dans les aliments en fonction de leur nature et de leur poids. Elles aussi reliées à tablettes ou smartphones pour tracker les données et éviter tout dérapage avec la nutrition.

La fourchette connectée est une idée originale qui permettrait de perdre quelques kilos sur un principe simple : si vous mangez trop vite, une vibration se déclenche qui vous oblige à prendre votre temps et à reposer la fourchette entre deux bouchées. Il est prouvé que manger plus lentement évite de prendre du poids car la sensation de satiété intervenant 20 mn après le début du repas marque aussi l’arrêt de la faim et évite d’absorber de trop grandes quantités.

La tasse connectée n’est pas encore sortie mais permettrait elle aussi de mesurer les calories de son contenu à condition qu’il soit liquide

Les objets connectés, côté exercice

Les bracelets trackers d’activité ont pour objectif de vous motiver à bouger plus afin de dépenser plus de calories ou d’être en meilleure forme. Beaucoup d’entre nous se rendent compte une fois connectés qu’ils ne sont pas dans le quota règlementaire du nombre de pas conseillé. Ce type de bracelet  incite à pratiquer une activité, à suivre ses performances et à se dépasser, en essayant de faire mieux que la veille.

Très nombreux sur le marché, ils comptabilisent nos pas, les dépenses caloriques, les km parcourus, la fréquence cardiaque… Un peu comme certaines applications de nos smartphones ou les montres connectées. Ici le but est de garder la motivation, de prendre conscience de sa véritable activité, de mesurer ses performances de façon ludique, programmer des objectifs ou de faire partie d’une communauté que l’on peut défier.

Certaines applications sont carrément dédiées à des pratiques sportives et vous servent de coach à moindre frais, en vous rappelant ce que vous devez faire à des moments précis ou en faisant le bilan de vos performances.

Cela peut être un soutien mais n’est pas forcément perçu comme une motivation ou un encouragement à se dépenser. Car il faut jouer le jeu jusqu’au bout sans tricher et ne pas les désactiver…

Sommeil et hydratation

Mieux dormir grâce aux objets connectés, c’est possible avec certains de ces appareils enrichis de capteurs, capables de mesurer vos cycles de sommeil, de signaler quand il est temps de se coucher ou de se lever ou de permettre un endormissement optimal ou un réveil en douceur, car la surveillance de vos activités inclut aussi la nuit ! Ce type d’appareil mesure aussi parfois la tension ou le rythme cardiaque qui peuvent empêcher de bien dormir.

Des applications ont également vu le jour récemment pour tenter de maitriser l’apport hydrique et assurer une bonne hydratation au moment opportun. Les gourdes connectées calculent les besoins en eau selon la température, l’humidité ambiante mais aussi l’âge et le poids. Elles informent également de la quantité bue. La limite c’est qu’elles ne contrôlent pas tout ce qui est absorbé en dehors de cette bouteille.

Et demain ? La pilule coupe-faim sera t-elle elle aussi connectée ? C’est bien possible car ce procédé est déjà à l’étude. Une gélule à avaler sera munie d’une puce reliée à un smartphone, qui va commander son mode vibreur, capable d’activer le signal de satiété pendant plusieurs semaines. Pour l’instant sa commercialisation n’est pas prévue, mais cela laisse rêveur, d’autant plus que c’est beaucoup moins coûteux que la plupart des traitements lourds anti obésité.

Objets connectés, que faut-il en penser ?

Ludiques et pratiques, ils ne remplacent pas l’effort même si ils peuvent servir de garde-fou comme autrefois le fameux carnet d’alimentation (ou d’entrainement) qu’il fallait s’astreindre à remplir. Ces objets permettent de ne pas se mentir à soi-même et de ne pas tricher sur l’activité physique réelle ou fantasmée. Et leur réalité sur le marché est avérée et va continuer de se généraliser.

C’est, en tout cas, une approche pour essayer d’améliorer sa condition physique et mesurer ses efforts au jour le jour, même si ce qui compte avant tout c’est votre propre capacité à avoir une alimentation saine sur le long terme et à continuer les efforts côté exercice.

Photo pixabay.com

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire