Perte de poids N°9 – faut-il se fier à la balance ?

se fier au mètre ou la balanceVous lisez les magazines, vous vous informez en ligne, vous écoutez les autres à la salle, mais malheureusement on entend beaucoup d’idées fausses et on trouve tout et n’importe quoi sur le web.

Nous avons identifié 10 idées reçues sur la minceur et la perte de poids qui ont la vie dure jusqu’à devenir de véritables mythes et nous avons décidé de casser ces mythes, un par un, pour vous aider à démêler le vrai du faux.

Voici le neuvième »casse » de mythe (prononcer « le casse de Mayte », bien sûr !), de notre série perte de poids.

Mythe N°9 : Je ne me fie qu’à ma balance

C’est le pendant du point précèdent, mais il est important de bien comprendre en quoi votre balance peut être votre ennemie dans votre démarche de perte de poids. Surtout, si vous avez tendance à la surinvestir. Son pouvoir n’est pas infini. En effet, pour peu que vous ayez commencé une activité physique en même temps que le régime, il est fort probable que vous preniez un peu de masse musculaire. Or le muscle est deux fois plus dense que la graisse (1 kilo de graisse représente deux fois plus de volume qu’un kilo de muscle), ce que vous prendriez pour un échec au regard de la balance serait en fait une réelle victoire ! Attention, on n’a pas dit plus lourd, il ne faut pas confondre. Donc, encore une fois c’est le miroir et le mètre de couturière qui seront vos meilleurs indicateurs ! N’hésitez pas à vous mesurer : tour de taille, hanches, poitrine, tour de cuisse… et savourez vos progrès au fur et à mesure, sans pression. Ce n’est pas parce que votre poids total ne bouge pas que vous ne perdez pas de gras.

Photo fitpourlacause.com

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire