La Russie, nouvelle patrie du bodybuilding Hardcore?

Quand les Russes s’entrainent, ce n’est pas pour de faux ! Lisse comme un bébé, ce bodybuilder pousse de sacrées charges au point qu’il est tout congestionné et violet comme son débardeur ! Cet entrainement des épaules et du dos est carrément inhumain, mais vu le gabarit de Monsieur Alex Lesukov, ça semble fonctionner assez bien. Les veines de ses bras sont sur le point d’éclater et même sur son crâne on distingue un beau tuyau, bien costaud. Dites-donc, ça doit bien circuler là-dedans et les nutriments doivent affluer, grâce à l’arginine et aux boosters de NO. Il continue avec les biceps pour un exercice aussi impressionnant. A notre avis, il devrait enlever sa gourmette qui pèse un certain poids, ça le soulagerait de quelques kilos ! De la salle au podium en Bodybuilding, il n’y a qu’un pas, mais aussi beaucoup de sacrifices et de sueur, c’est bien de le rappeler, même si les pros ont d’autres secrets. Mais il a sans doute raison de ne pas nous écouter, car en compétition, il déchire avec son physique massif acquis à coup de développé couché et d’exercices lourds pour la masse. Après les épaules, les bras, les pecs, il ne manquait plus que les jambes, soyez patients , cela arrive ! Il y en a pour 9 mn d’activité intense, de quoi vous donner envie d’aller faire la même chose, dans votre gymnase préféré, avec moins de poids bien sûr !

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire