Suppléments N°9 – Vitamines non prioritaires


Vitamines et minérauxEn matière de compléments alimentaires, on entend bien souvent dire que c’est du dopage ou que ça ne sert à rien. Entre les deux, il y a de la marge. On vous a dit que… vous avez lu que… , ou vous avez l’impression de l’avoir toujours su… Pourtant, de fausses croyances circulent, certains rapportent des lieux communs ou des clichés qui finissent par sembler vrais, tant on les a entendus.

Nous avons identifié 9 idées reçues sur les suppléments qui ont la vie dure jusqu’à devenir de véritables mythes et nous avons décidé de faire place nette, pour vous aider à démêler le vrai du faux.

Faisons la chasse aux idées reçues…


•   
Les vitamines ne sont pas prioritaires dans ma liste de suppléments

Les vitamines ont un rôle primordial pour le maintien et le développement de la masse musculaire comme pour tous les autres tissus vivants. Les vitamines agissent comme des catalyseurs voir même des précurseurs de réactions chimiques dans l’organisme. Il est très important de bien comprendre qu’elles sont à l’origine des réactions biochimiques corporelles comme l’étincelle est à l’origine de la flamme. Comme nous l’avons vu précédemment, un déficit en vitamines va avoir comme conséquence directe l’incapacité de l’organisme à transformer certains nutriments … certaines vitamines (groupe B) sont même des composants de certaines hormones. La carence en vitamines entraine un déficit hormonal néfaste au développement musculaire. En deux mots vous pouvez prendre tous les compléments alimentaires possibles, si vous avez une carence dans ne serait-ce qu’une vitamine, vous ne pourrez pas progresser ! Pas d’étincelle, pas de flamme … pas de vitamine, pas de muscle ! Pour compléter cette idée reçue, les acides gras aussi sont indispensables au métabolisme des vitamines car bon nombre d’entre elles sont liposolubles (contenues, transportées et stockées dans les graisses).

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire