Attention aux sucres ajoutés, y compris au fructose

C’est pourtant un sucre naturel présent dans les fruits et notre consommation reste en principe raisonnable, et préférable à d’autres formes de sucres d’après les scientifiques. Sauf que certaines boissons et plats contiennent ces fameux sucres ajoutés, à base de sirop de maïs qui sont aussi une forme de fructose. Cet excès de sucres cumulé à d’autres conduit à l’obésité et à une certaine forme de résistance à l’insuline. Plus grave, d’après une étude chez l’animal, un excès de fructose endommagerait le foie.

Les conclusions de l’étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition sont celles-ci : 6 semaines de ce régime riche en fructose suffit à doubler les dommages au foie par rapport à un groupe témoin ne recevant qu’un faible apport en fructose. Cette étude appliquée à l’homme révèlerait des dommages au foie en à peine 3 mois.
Une étude antérieure avait porté sur une réduction des graisses mais une augmentation du fructose, ce qui avait conduit chez les singes à un risque de diabète multiplié par 3 et provoqué un gain de poids 50% supérieur.
Cette toute dernière étude surprend les scientifiques, car on pensait jusqu’alors que seules les graisses endommageaient le foie de cette façon, en diminuant la capacité protectrice des intestins.

Source: Am J Clin Nutr August 2013 doi: 10.3945/ajcn.112.057331 Dietary fructose induces endotoxemia and hepatic injury in calorically controlled primates ( Michael Gray). Photo french.peopledaily.com.cn

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire