Ne pas avoir le blues à l’automne, c’est simple avec l’huile d’olive

huile
Le blues guette les pays développés. La cause serait une alimentation plus riche en graisses saturées et moins riches en fruits, légumes et céréales.

Une étude portant sur plus de 12000 personnes sur plus de 10 ans a montré la corrélation entre bonnes graisses et bonne humeur, en particulier en présence d’huile d’olive (diète méditerranéenne).
Conduite en Espagne, cette étude atteste des effets positifs du régime méditerranéen. Cette diète est naturellement riche en poissons, légumes, céréales, fruits, légumineuses.
Cela montre que la nourriture des Européens du Sud (à base d’huile d’olive), par rapport à celles de la partie nord de l’Europe (à prédominance beurre), permet de mieux résister à la déprime qui accompagne les changements de saison.
On savait déjà que les bonnes graisses étaient essentielles au développement musculaire et qu’il ne fallait pas les bannir de votre régime de sèche.
Il ne vous reste plus qu’à chercher comment ajouter de l’huile d’olive dans votre régime.
Commencez par éviter les sauces toutes faites et redécouvrez les bienfaits de l’huile d’olive, dans la vinaigrette ou une cuillère en assaisonnement sur des légumes ou de la salade, ou encore pour badigeonner légèrement les viandes ou légumes avant de les griller.

Source FYI Living. Dietary Fat Intake and the Risk of Depression: The SUN Project. Publication Journal: PLos One, January 2011
By A.S. Villegas, L. Verberne, J. De Irala, et. al; University of Las Palmas de Gran Canaria, Spain, University of Navarra, Pamplona, Spain and Wageningen University, Wageningen, The Netherlands

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire