Les amateurs de chocolat ont tendance à être plus minces

Haltères en biscuit et choco
De quoi vous donner bonne conscience en cette veille de Pâques ?

Il se trouve que ceux qui mangent régulièrement du chocolat, plusieurs fois par semaine, ont un meilleur poids que ceux qui en mangent plus rarement. Il ne faut pas croire qu’il suffise d’ajouter du chocolat à votre menu pour perdre des kilos. Mais certains types de chocolat améliorent le métabolisme, sans doute grâce aux anti-oxydants et seraient bénéfiques sur le maintien du poids corporel, sur le cholestérol et sur la pression artérielle. Le chocolat noir est plus riche en flavonoïdes et donc bourré d’avantages.
L’étude portant sur près de 1000 personnes, en bonne santé, âgées de 20 à 85 ans avec un IMC moyen de 28, soit en léger surpoids, a montré que :
«Les adultes qui ont consommé du chocolat plus souvent eu un IMC plus faible que ceux qui en ont consommé moins souvent. »
La différence sur le poids observé était de 2.3 à 3,2 kg, pour une fréquence de consommation de 3 à 5 fois par semaine, sans tenir compte des quantités consommées.
Cette étude intrigue les chercheurs qui ont du mal à expliquer ces résultats, d’autant plus que les consommateurs de chocolat (par rapport au groupe bonbons) avaient également tendance à manger plus de calories en général et que, malgré ça, leur poids était plus stable.

Cette étude intrigue grandement les chercheurs qui n’ont pas vraiment réussi à expliquer ce fait. Un nutritionniste étranger à l’étude suggère même qu’il y a plusieurs explications possibles. Soit certains sujets sont issus de classes pauvres, et ils consomment peu de chocolat parce qu’ils n’en ont pas les moyens et leur poids est élevé parce que la pauvreté s’accompagne souvent de surpoids voire d’obésité, soit les personnes mangent du chocolat pour se récompenser de leur perte de poids, sans que celle-ci ait un lien avec le fait de manger ou non du chocolat !
L’étude a pourtant été financée par le NIH américain (National Institutes of Health), dont les chercheurs n’ont absolument aucun lien avec les chocolatiers !
En tout cas, si « mince, alors », le chocolat fait maigrir, Pâques n’a qu’à bien se tenir… Sinon, il est encore temps de se rabattre sur une bonne vieille protéine goût chocolat, pour en avoir tous les avantages sans les inconvénients !

Sources : Université de Californie, San Diego, Archives of Internal Medicine.  Medical News Today. Torontosun.com. Photo blogaujourd’hui.com

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire