S’entrainer en full body, efficace pour l’hypertrophie?

L'entrainement ciblé moins efficace

Il semblerait que s’entrainer en full body, 3 fois par semaine, c’est-à-dire en mobilisant tout le corps, soit bien plus efficace pour la croissance musculaire et son développement que trois séances portant sur des groupes musculaires spécifiques une fois par semaine, selon une étude menée par Brad Schoenfeld de CUNY Lehman College à New York. L’idée derrière l’entrainement en split routine est, pour les athlètes, d’entrainer des groupes musculaires spécifiques de façon plus intensive, sans changer le volume d’entrainement, pour en tirer plus de bénéfices. Certains culturistes croient ainsi qu’ils peuvent favoriser la croissance musculaire, améliorer la performance neuromusculaire et éviter le surentraînement. Cette étude montre, au contraire, que c’est le fait de travailler tous les groupes musculaires plus fréquemment qui pourrait produire plus d’hypertrophie. Toutefois, cette étude portant sur des étudiants relativement inexpérimentés, il est difficile de déterminer si les résultats seraient applicables aux culturistes de haut niveau. De plus, les bodybuilders professionnels n’ont pas les même objectifs d’entrainement. Mais pour ceux qui débutent et veulent prendre de la masse, c’est une information à noter et à prendre au sérieux

Source : Journal Strength conditioning research, published online April 30, 2015

Share Button
(3 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire