S’étirer n’évite pas les courbatures

Donnerait-on trop d’importance aux étirements ? Plusieurs études portant sur cette question, ont fini par conclure que «l’étirement ne produit pas d’importantes réductions des courbatures dans les jours suivant l’exercice. »

Le Dr Robert. D, s’appuyant sur ces douzaines d’études menées depuis plus de 25 ans, a lui-même constaté avec un programme d’étirements statiques de 15 mn, que 32% de ceux qui ne se sont pas étirés rapportent des courbatures au lendemain de l’effort, contre 25% de ceux qui se sont étirés. D’après cette étude, conduite au George Institute for Global Health de l’Université de Sydney, et publiée dans le British Journal Of Sports Medicine, la vraie différence viendrait de la perception que nous en avons mais au fond le confort dû aux étirements serait vraiment moindre, si on le mesure sur une échelle de 1 à 100, l’amélioration ne serait que d’un demi point ! Ces études n’ont pas forcément été menées sur des groupes randomisés en double aveugle. Or, si on empêche des habitués des étirements de s’étirer, ils se sentiront moins bien, et inversement, si on oblige des réfractaires aux étirements à s’étirer, ils ne ressentiront pas les bienfaits.
D’où la difficulté de réellement savoir si les étirements sont efficaces au terme de ces études. En gros, pour conclure, si vous avez l’habitude de vous étirer et si cela vous convient, continuez, et, si vous n’en avez pas l’habitude, ne changez rien !

Sources Well.blogs.nytimes.com. Photo Art-objets.fr

 

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire