La fatigue persiste 48 heures après les squats

Difficile de récupérer du squat
Le squat est un exercice essentiel pour les culturistes et les athlètes de puissance. L’équipe de Christian Raeder, chercheur à l’Université de la Ruhr en Allemagne, a constaté que la fatigue neuro musculaire était évidente pendant au moins 48 heures après un entraînement de squat. Les jeunes hommes de l’étude ont effectué quatre séances d’entraînement intenses avec des types de squat différents: squats traditionnels, squats excentriques, flywheel squats (squats lestés), et des squats en pliométrie avec sauts. Même si la charge métabolique immédiate était plus élevée durant les squats lestés et les squats excentriques, tous les programmes causent une fatigue neuromusculaire qui perdure pendant au moins 48 heures après l’exercice, tel que mesuré par plusieurs tests de saut.

La force isométrique maximale a diminué pour la journée mais a été recupérée après. La leçon pour les athlètes de puissance est de ne pas faire des squats avec charges lourdes de façon trop rapprochée et surtout pas dans les jours qui précèdent la compétition. Pour tous, cela veut dire : bien laisser aux muscles des cuisses le temps de récupérer.

Source:  Journal Strength Conditioning Research, published online September 1, 2015. Photo iStockphoto.com/chicagophoto

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire