Le HIIT à long terme renforce la capacité d’aérobie et le stockage du glycogène

La pratique du HIIT plus efficace

Peu de techniques d’exercice sont plus efficaces pour améliorer la forme rapidement que l’Interval Training ou High-Intensity Interval Training (HIIT) -autrement dit : une série de brèves séances d’exercice de haute intensité entrecoupées de très courtes périodes de repos.

Les chercheurs canadiens ont déterminé que six séances de HIIT sur un vélo stationnaire augmentaient la capacité oxydative musculaire de près de 50%, le stockage du glycogène musculaire de 20% et la capacité d’endurance sur un vélo de 100%. Les sujets testés ont effectué ces remarquables progrès en pratiquant seulement 15 mn d’exercice pendant deux semaines. Chaque exercice consistait à effectuer quatre à sept répétitions d’exercice de haute intensité (chaque répétition durait environ 30 secondes à l’effort quasi-maximum) sur un vélo stationnaire. Par ailleurs, des chercheurs britanniques et néerlandais ont comparé deux entraînements, l’un continu d’intensité modérée (MICT) et l’autre à haute intensité (HIIT) pouvant tous deux conduire à une amélioration de la capacité et de la performance physiologique. Globalement, une  meilleure amélioration est survenue sur des entrainements HIIT malgré un temps d’entrainement plus court de 22%.

 

Plus d’énergie, moins de courbatures

  • BCAA HARDCORE (360g)

    Un goût ultra léger et frais pour ces BCAA avec un énorme effet congestion et volume qui perdure toute la journée. 

    Superset Nutrition

    Super BCAA poudre avec citrulline et...

    L'avis du Team Fitadium

    Un goût ultra léger et frais pour ces BCAA avec un énorme effet congestion et volume qui perdure toute la journée. 

    39,90 €

    44,90 €

Même si l’Interval Training a été pratiqué pendant plus de 100 ans par les athlètes, il s’est récemment démocratisé et est devenu une méthode d’exercice de plus en plus populaire. Par le passé, Gustavo Araujo et ses collègues de l’Université de Campinas au Brésil avaient constaté lors d’une étude chez le rat, que la pratique du HIIT pendant 12 semaines avait engendré de meilleures adaptations aérobiques qu’un entrainement classique de 6 semaines. Toutefois, il faut noter que le stimulus provoquant l’entrainement est très différent chez les humains qui tentent de pousser leur entrainement au maximum en faisant intervenir leur volonté et dépassant leurs limites, alors que le rat n’a pas d’autre choix et doit s’entrainer pour des raisons de survie (nager jusqu’à l’épuisement).

Sources : Frontiers in Physiology, published online October 28, 2016.

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire