Le HIIT contre la glycémie

Le HIIT lutte contre la glycémie
Le HIIT (High Intensity Interval Training) n’a que des avantages. Le HIIT, c’est une succession d’exercices courts et intenses (30 secondes) entrecoupés de périodes de repos de quelques minutes. En comparant les effets de l’entrainement HIIT et de l’entrainement modéré, les chercheurs ont constaté que la glycémie était meilleure chez les sujets diabétiques soumis à un entrainement par intervalle.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout d’abord que l’exercice est une part importante dans le traitement de la maladie quelle qu’elle soit. Ensuite qu’il est possible d’inverser la tendance en ce qui concerne le mauvais fonctionnement du métabolisme du glucose. Les chercheurs de l’Université de Turku en Finlande ont étudié chez les sujets diabétiques de type de 2, les effets de cet entrainement en sprint cycliste et d’autres types d’entrainement, dans le cadre d’un protocole incluant à la fois des personnes diabétiques et en bonne santé. Des dosages métaboliques ont été effectués sur des hommes âgés entre 40 et 60 ans en bonne santé ainsi que sur des sujets atteints de résistance à l’insuline, dont certains atteints de diabète de type2 et d’autres seulement de pré-diabète.  Alors qu’au départ le métabolisme du glucose et la sensibilité à l’insuline étaient réduits chez les sujets diabétiques et pré-diabétiques par rapport au groupe de glycémie normale, au bout de 2 semaines (6 séances), les bénéfices du HIIT étaient déjà bien réels. Le métabolisme du glucose s’est harmonisé entre le groupe diabétique et le groupe en bonne santé, même si au fond tout type d’exercice, intense ou pas est bénéfique. Mais du côté de l’exercice modéré, l’amélioration sur le même laps de temps a été de 50% par rapport au groupe HIIT. L’effet de l’exercice HIIT est donc nettement plus rapide.

L’étude montre que tout type d’exercice améliore le métabolisme du glucose, qu’il soit ou non de forme HIIT ou plus modéré, mais la pratique de l’exercice par intervalles a ceci d’intéressant que les résultats sont nettement plus rapides en ce qui concerne la résistance à l’insuline. Sans compter que l’endurance s’améliore plus vite avec ce type d’exercice à intervalle.

Sans vouloir aller trop vite, le HIIT aurait quasiment le même effet que des médicaments contre le diabète visant à réduire la glycémie, sans en avoir les effets secondaires et donnerait des résultats rapides en ce qui concerne les troubles du métabolisme du glucose. Même s’il ne faut pas extrapoler et rester prudent, cela prouve encore une fois que l’exercice, après l’aliment est notre première médecine…

Source: Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports April 2017 DOI: 10.1111/sms.12875 Increased insulin-stimulated glucose uptake in both leg and arm muscles after sprint interval and moderate intensity training in subjects with Type 2 Diabetes or Prediabetes. Photo Shutterstock.com/Warren Goldswain.

Share Button
(4 votes, Moyenne: 4,75/5)
Loading...

Ecrire un commentaire