Et s’il fallait manger gras pour vivre vieux ?

Des études américaines l’affirment : un régime riche en graisses et pauvre en sucres est un gage de santé et de longévité. C’est vrai …chez les souris…

Les chercheurs de l’université de Californie ont voulu étudier si un régime cétogène de type kéto diète pouvait, affecter la longévité et la santé globale chez les souris. Les rongeurs soumis à un régime cétogène ont vu leur espérance de vie grimper de 13%. Rapporté à l’échelle humaine, cela laisse espérer un gain d’années de vie supplémentaires de 7 à 10 ans.

En quoi consiste le régime cétogène ?

On le sait: les trois principaux nutriments sont les glucides, les protéines et les lipides. Le principe de la diète cétogène est de privilégier les protéines et certains types de graisses en laissant de côté au maximum les glucides. La majorité des calories vient des lipides à 90% et des protéines 8% pour seulement 2% de glucides.

Le corps doit trouver de l’énergie. S’il ne la trouve pas directement dans les sucres, il est forcé de convertir les graisses. Cela passe par un processus compliqué et consommateur de calories pour l’organisme. Le foie produit de l’acétone et transforme les graisses en corps cétoniques qui vont alimenter le cerveau principalement et le reste en énergie.

Que peut-on manger et que faut-il éviter ?

Au niveau des protéines, on alterne viandes, poissons, fruits de mer, volailles, charcuterie, œufs. On ne se prive pas du beurre, ni de la crème fraîche… même si on évite les laitages. Quant aux graisses, on privilégie l’huile de noix, de colza, d’olive, de noix de coco, les olives, les avocat, amandes, noix, pistaches, le chocolat noir.

Ajoutez de bonnes graisses au menu

  • FISH OIL (200 Softgels)

    Avec leur enrobage gastro-résistant, vous bénéficiez de tous les avantages de l'huile de poisson et omégas 3 sans le goût peu agréable qui se ferait ressentir sans cet enrobage spécial.

    Optimum Nutrition

    Acides gras essentiels EPA & DHA.

    L'avis du Team Fitadium

    Avec leur enrobage gastro-résistant, vous bénéficiez de tous les avantages de l'huile de poisson et omégas 3 sans le goût peu agréable qui se ferait ressentir sans cet enrobage spécial.

    23,40 €

    25,90 €

Côté fruits, on consomme uniquement du citron, fruits rouges, papaye, pastèque… des fruits peu sucrés.

On évite tous les gras trans : pains, viennoiseries, plats cuisinés et toute forme de sucre, compotes, jus de fruits, miel, confiture, biscuits, pâtisseries, bonbons, sodas, chocolat au lait… On peut consommer du thé ou du café, mais sans sucre.

A éviter aussi, les fruits et légumes trop sucrés : carottes, le maïs, le panais, le quinoa, le sarrasin, la pomme de terre, les patates douces, la betterave… certaines céréales comme le riz, les légumineuses…

Vivre vieux et mieux

Non seulement ce régime est bénéfique pour la santé physique mais il l’est aussi pour la santé mentale. Avoir plus de lipides dans l’assiette et moins de sucres améliore la mémoire et diminue le risque d’Alzheimer, comme le montre cette étude menée par le Buck Institute for Research on Aging, tout en préservant les autres organes du vieillissement.

Les chercheurs ont comparé les effets de trois régimes différents : un régime riche en glucides, un régime cétogène sans glucides et un régime de type amincissant à haute teneur en matières grasses et faible en glucides. Ils ont constaté que les souris bénéficiaires du régime cétogène vieillissaient mieux avec un risque de mortalité plus faible.

Par ailleurs, ces souris réussissaient bien mieux des tests de mémoire sans subir de déclin lié à l’âge. Et ceci même si le régime cétogène n’est pas poursuivi. Cela a tendance à montrer que quelque chose dans le cerveau de ces souris s’est modifié.

Le régime riche en graisse modifie probablement l’expression d’un gène permettant au corps de métaboliser les graisses plus facilement et rapidement. Un régime de type cétogène mais non obésogène améliore donc la survie, la mémoire et la santé chez les souris vieillissantes.

Les corps cétoniques de l’alimentation pourraient préserver les capacités cognitives si ce type de régime était appliqué à l’homme. Toutefois, il faut rester prudent, même si les changements observés ont été tels au niveau du vieillissement et de la condition physique qu’ils ont surpris les chercheurs eux-mêmes.

Sources: Ketogenic Diet Reduces Midlife Mortality and Improves Memory in Aging Mice. John C. Newman, Anthony J. Covarrubias, Minghao Zhao, Xinxing Yu, Philipp Gut, Che-Ping Ng, Yu Huang, Saptarsi Haldar, Eric Verdin. Cell metabolism. Photo Shutterstock.com

Share Button
(5 votes, Moyenne: 4,60/5)
Loading...

Ecrire un commentaire