Manger lentement fait perdre du poids

Manger lentement pour perdre du poids

Etes-vous souvent le premier à sortir de table ?

Si vous avez tendance à engloutir rapidement la nourriture, ce n’est pas bon pour votre poids.

D’après une étude menée à l’Université de Kyushu au Japon, manger lentement pourrait être la clé pour perdre du poids. Ceux qui mâchent et savourent la nourriture ont plus de chances de rester minces et de perdre du poids.

La clé pour perdre du poids

L’étude menée sur environ 60.000 personnes diabétiques a montré que les personnes qui mangeaient à une vitesse normale étaient 29% moins susceptibles d’être obèses. Celles qui mangeaient le plus lentement avaient 42% de risque en moins, comparativement aux personnes qui mangent rapidement.

En observant durant 6 ans les habitudes de ces groupes de personnes, les chercheurs ont constaté que le tour de taille des mangeurs les plus rapides était supérieur de 0,62 cm par rapport au groupe de mangeurs lents. Au contraire, chez les mangeurs à vitesse normale et les mangeurs lents il y a eu des réductions du tour de taille de 0,21 cm et 0,41 cm respectivement. Prendre son temps à table rendrait donc moins susceptible de devenir obèse.

La preuve pour le Dr Haruhisa Fukuda, de l’École supérieure des Sciences Médicales de l’Université de Kyushu, Fukuoka, au Japon, que des changements dans les habitudes alimentaires peuvent affecter l’obésité, l’IMC et le tour de taille. Et ceci, même si ces changements semblent anodins, comme le facteur « vitesse de la prise des repas ».

Publiée dans la revue BMJ Open, cette étude provient d’experts ayant analysé les données de l’assurance maladie d’après des bilans de santé réguliers entre 2008 et 2013.

La vitesse à laquelle on mange

Les participants ont été interrogés sur leur autres habitudes de vie : la vitesse à laquelle ils mangeaient (rapide, normale ou lente), dîner 2 heures avant le coucher, prendre une collation après le dîner et sauter le petit déjeuner.

Leur poids, leur indice de masse corporelle (IMC) et leur tour de taille ont également été mesurés.

Dans l’étude, les personnes ayant un score d’IMC de 25 ou plus ont été définis comme obèses, alors que dans d’autres pays, c’est uniquement si l’IMC est supérieur à 30. Parmi les 59.717 personnes de l’étude, 22 070 personnes étaient des gloutons, 33 455 mangeaient à une vitesse normale et 4 192 se classaient parmi les mangeurs les plus lents.

Un peu plus de la moitié des participants a changé sa vitesse d’alimentation au cours de l’étude, ce qui a permis de mettre en évidence les résultats sur la perte de poids et la diminution du tour de taille. Les mangeurs les plus lents avaient tendance à être en meilleure santé. Les conclusions de l’étude incitent toutefois à la prudence parce que pouvoir déterminer la vitesse à laquelle on mange reste très suggestif.

Manger rapidement était lié à une intolérance au glucose et à une résistance à l’insuline. Or, il faut environ 20 mn au cerveau pour se rendre compte que l’estomac est plein. Ce qui explique sans doute pourquoi les mangeurs rapides ont l’impression de ne jamais en avoir assez.

 

Manger lentement efficace pour perdre du poids

 

Des habitudes de vie qui comptent aussi

D’autres facteurs de prise de poids sont également importants comme grignoter après le dîner et manger dans les deux heures qui précèdent le coucher. Sauter le petit déjeuner n’était pas un facteur de risque. Cette étude menée uniquement chez des diabétiques de type 2 reste à vérifier auprès du reste de la population, même si les basiques restent valables pour tout le monde : mâcher longuement et ne pas manger ni grignoter juste avant de se coucher.

Si vous voulez perdre du poids, commencez donc par manger plus lentement. Même si dans nos sociétés actuelles tout s’accélère et que la nourriture molle, riche et grasse n’a plus besoin d’être longuement mastiquée, il est important de savoir prendre son temps…

Une aide précieuse pour perdre du poids

  • Programme Minceur Extrême

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les...

    Superset Nutrition

    Programme sur 4 semaines

    L'avis du Team Fitadium

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les graisses avec Oxydrine Xtreme pour les libérer dans le sang et, à l’aide de Redburn Ladies et Carni-Max, pouvoir enfin les attaquer avec une intensité croissante afin de les déstocker plus massivement.

    69,90 €

    85,00 €

Sources: Effects of changes in eating speed on obesity in patients with diabetes: a secondary analysis of longitudinal health check-up data. Yumi Hurst, Haruhisa Fukuda. Department of Health Care Administration and Management, Kyushu University Graduate School of Medical Sciences, Fukuoka, Japan. Photo Shutterstock.com

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire