Des chercheurs s’inspirent de l’oignon pour créer un muscle artificiel !

Vue anatomique des musclesUne équipe de Taïwan a réussi à créer un muscle artificiel à partir de cellules d’oignon, enfin capable de contraction ou de flexion avec des tensions différentes. Parue dans la revue Applied Physics Letters, AIP Publishing, cette nouvelle place le muscle artificiel à un niveau supérieur, puisque ceux qui existaient jusqu’alors n’étaient pas capables de se plier et de se contracter en même temps.

Le Pr Wen-Pin Shih a pensé que l’oignon pourrait être un bon candidat pour cette expérience car la peau est une couche fine et transparente faite de cellules à forte densité.

Pour y parvenir, les scientifiques ont appliqué un traitement spécial aux cellules d’oignon afin d’ôter l’hémicellulose, responsable de la rigidité des parois cellulaires. Ils ont ensuite recouvert les parois de l’oignon avec de l’or, jouant le rôle d’électrodes  et appliqué un courant variable sur des positions différentes qui a étiré et contracté la peau ainsi formée, un peu comme le ferait un muscle.

On ne sait pas encore si cette découverte vaut de l’or, et l’histoire ne dit pas non plus si les chercheurs ont beaucoup pleuré en faisant cette découverte étonnante.

Sources : Chien-Chun Chen, Wen-Pin Shih, Pei-Zen Chang, His-Mei Lai, Shing-Yun Chang, Pin-Chun Huang and Huai-An Jeng. Onion artificial muscles.Applied Physics Letters, 2015 DOI: 10.1063/1.4917498

Share Button
(3 votes, Moyenne: 4,67/5)
Loading...

Ecrire un commentaire