Et si les muscles faisaient rêver les femmes mais ne les inspiraient pas ?

Les filles trop musclées inspirent ou agaçent ?

Les hommes forts et musclés sont de retour au cinéma, parait-il, avec les héros à gros bras et abdos apparents. Mais cette montagne de muscles émoustille-t-elle vraiment les femmes ?

Dans un monde ‘ »healthy » où le fitness prend de plus en plus de place et où les acteurs travaillent leur physique autant (et même parfois plus) que leur jeu pour des rôles et tandis qu’on nous abreuve de recommandations santé pour être mince et en forme, il est parfois difficile d’y voir clair.

Oui, les femmes adorent, si on en croit leur engouement pour Channing Tatum, dans la suite de Magic Mike (ah les strip-teasers…) les héros de Game of Throne ou d’autres figures masculines et sexy comme Hugh Jackmann.

Alors oui, le corps musclé fait vendre et en marketing il a même un nom  le «hunkvertising» et aucune publicité pour les eaux de toilette masculines n’échappe à l’œil expert des femmes. D’accord, mais les chatons trop mignons aussi font vendre? Alors, les femmes sont-elles vraiment si sensibles que cela à la testostérone ?

Les femmes aiment regarder de beaux mâles, de loin comme, ça mais ne souhaitent pas forcément les avoir dans leur lit. Leur préférence pour le quotidien semble aller vers les hommes un peu moins stéréotypés et bodybuildés. Les muscles ne les laissent pas indifférentes, elles les apprécient mais ce n’est pas leur critère principal. Pour beaucoup cela reste, (et restera) un fantasme entre copines, un peu comme les soirées de chippendales…

Quand il s’agit au contraire de motiver les femmes avec des muscles féminins, ça ne marche pas toujours. Les femmes ne s’identifient pas forcément aux femmes trop minces ou trop musclées et posent un regard critique sur ce genre de silhouette peu naturelle à leurs yeux. Retouchée, photoshopée, la mannequin ne les fait pas rêver, pas plus que la miss fitness arborant une énorme poitrine en même temps qu’un six-pack (elles ne sont pas dûpes, tout de même). Pourtant la publicité mise aujourd’hui beaucoup sur les corps musclés et pleins de santé. Fait-elle fausse route ? Pour l’instant, l’effet est pervers. L’explication est simple, les femmes, bien qu’admiratives, pensent qu’elles ne seront jamais à la hauteur. Déjà, être mince leur parait un Graal inaccessible, alors avoir, en plus, des abdos tout en gardant des rondeurs au bon endroit les agace carrément, selon une étude australienne réalisée à l’Université d’Adelaïde. Cela leur ajoute une contrainte et une pression de plus dans leur vie quotidienne pour être aussi  parfaites qu’elles le souhaitent. Le pire, ce sont les réseaux sociaux et notamment instagram qui leur montre ce qu’elles ne pourront jamais avoir et qui, au lieu de les motiver, les renvoie face à la réalité de leur propre corps. Résultat pour la plupart d’entre elles : une estime de soi en baisse, une insatisfaction corporelle et une humeur négative. Tout le contraire de ce que celles qui s’affichent souhaitent inspirer aux femmes…

Pourtant le business fitness d’instagram n’a jamais été aussi prospère et les « avant-après » des filles qui testent les méthodes renvoient une image de battante. Même s’il faut souffrir pour être belle, elles montrent que c’est possible et donne envie d’essayer à la majorité d’entre elles. A méditer en cette journée de la femme ?

 

SI Vous rêvez d’abdos comme ces miss

  • Programme Minceur Ventre Plat

    Les deux suppléments de ce programme permettent, l'un, de modérer l’appétit et d'agir spécifiquement sur la perte de masse grasse chez la femme, en modulant  les variations hormonales et limiter le stockage, et...

    Superset Nutrition

    L'avis du Team Fitadium

    Les deux suppléments de ce programme permettent, l'un, de modérer l’appétit et d'agir spécifiquement sur la perte de masse grasse chez la femme, en modulant  les variations hormonales et limiter le stockage, et l'autre, d'augmenter les dépenses énergétiques pour cibler essentiellement ces graisses de réserve, principalement localisées à la taille.

    49,90 €

    60,50 €

 

Body Image. 2015 Sep;15:61-7. doi: 10.1016/j.bodyim.2015.06.003. Epub 2015 Jul 10. »Exercise to be fit, not skinny »: The effect of fitspiration imagery on women’s body image.Tiggemann M1, Zaccardo M2. Photo Shutterstock.com/Yeko Photo Studio.

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire