La musculation lutte contre les tremblements !

Si vous tremblez sous la barre, ne soyez pas inquiet, car la musculation améliore les symptômes de Parkinson.
Une récente étude établit que la musculation pratiquée pendant deux ans améliore de façon significative les symptômes moteurs de la maladie de parkinson, comme les tremblements, et ce mieux que ne le ferait les exercices d‘équilibre et d’étirements.
L’étude comparant les deux formes d’exercice vient d’être publiée et fera l’objet d’une présentation à l’Académie Américaine de Neurologie lors de l’assemblée annuelle de la Nouvelle Orléans le 21 avril 2012.
On savait déjà que l’exercice physique était bénéfique pour ces malades, ce qui est nouveau c’est de constater que l’exercice physique avec haltères améliore les symptômes à long terme. 48 personnes au total, divisées en deux groupes soumis à des types d’exercices différents, à raison d’une heure, deux fois par semaine pendant deux ans. En mesurant la sévérité des symptômes moteurs, dont les tremblements, tous les 6 mois, et sans prise de médicaments. Si les deux formes d’exercices ont bien réduit les symptômes dès les 6 premiers mois, le groupe musculation a vu ses scores largement améliorés au bout de deux ans, alors que le groupe équilibre et étirements est resté au même niveau que celui du début.
Selon les chercheurs, ces résultats offrent un nouvel élément de traitement pour gérer au mieux la maladie de Parkinson, que les patients se doivent de mettre en pratique pour améliorer leur confort de vie.

Par ailleurs, la fonction musculaire, altérée par la maladie de Parkinson, se traduit par une plus grande fatigue, une perte de force et de masse musculaire. Selon d’autres études, la prise de créatine permettrait également de réduire efficacement ces symptômes, mais sans pouvoir toutefois ralentir l’évolution de la maladie.

Sources : American Academy of Neurology, Daniel Corcos, February 16 2012.
Neurology. 2006 Mar 14;66(5):664-71. A randomized, double-blind, futility clinical trial of creatine and minocycline in early Parkinson disease. NINDS NET-PD Investigators.
Clin Neuropharmacol. 2008 May-Jun;31(3):141-50. A pilot clinical trial of creatine and minocycline in early Parkinson disease: 18-month results. NINDS NET-PD Investigators.
Neurology. 2006 Oct 10;67(7):1262-4. Creatine supplementation in Parkinson disease: a placebo-controlled randomized pilot trial. Bender A, Koch W, Elstner M.

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire