L’ordre de l’entrainement influence la testostérone

L’ordre de votre entrainement influence votre taux de testostérone !

Exercice cardio en aérobie et entrainement de force augmentent tous deux les hormones anabolisantes. Cela tombe bien car beaucoup de gens intègrent ces deux types d’exercices dans leurs séances d’entraînement, mais pas forcément dans cet ordre-là.
Une étude de l’université de Navarre en Espagne a révélé que la testostérone a augmenté davantage quand le cardio a été fait avant l’entrainement avec haltères que lorsque l’entrainement avec haltères a été fait avant le cardio.
Cette étude a examiné deux groupes, l’un soumis à 30 mn d’exercice cardio sur ergocycle puis à 3 séries de 8 reps d’exercices de musculation, l’autre groupe commençant par les exercices de  musculation. Leur taux de testostérone a été mesuré avant, entre les deux sessions et après. Le taux de testostérone s’est élevé après la première série d’exercice, dans les deux cas, mais il est resté plus élevé lorsque l’entrainement de force a été fait après les exercices cardio. Le taux de cortisol a également été influencé à la baisse par cet ordre d’exercice.
Ces changements de taux de testostérone ont été observés à court terme, donc on ne sait pas quelle est leur influence sur les gains de force. Le développement de la force musculaire exige un entrainement de haute intensité, de sorte que ces résultats ne s’appliqueront probablement pas aux powerlifters mais peuvent être utiles aux bodybuilders qui exercent une activité cardio d’intensité modérée.

Sources Muscular Development April 2012, Journal Strength Conditioning Research, published online, January, 3, 2012
Hormonal responses to concurrent strength and endurance training with different exercice order.
Eduardo Lusa cadore, Mikel Isquierdo, Mariah Gonçalves Dos santos, Jocelito Bijoldo Martins, Francisco Luiz Rodriguez Lhuillier, Ronei Silveira pinto, Rodrigo Ferrari Silva, Luiz Fernado Martins Kruel.
Exercise Research Laboratory, Physical Education School, Federal University of Rio Grande do Sul, Porto Alegre Brazil; Department of Health Sciences, Public University of Navarre, Navarre, Spain.

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire