Le piment brûleur de graisses fait parler de lui

 

Le piment brûle les graisses ?
Le piment revient souvent dans les études scientifiques comme accélérateur de combustion des graisses, il fait d’ailleurs partie de nombreuses formules de brûleurs de graisses. Son effet dopant sur le métabolisme a encore une fois été mis en évidence, dans cette étude de l’Université du Wyoming aux USA. Grâce au piment, le corps serait capable de brûler davantage de graisses et ce, quasiment sans effort… Cette propriété lui vient de la capsaïcine, molécule chimique du piment, qui donne l’effet chauffant et brûlant du piment. Mais le plus surprenant est que cette capsaïcine permet au corps de transformer les graisses classiques en graisse brune. Ces fameuses graisses brunes responsables de notre capacité à produire de la chaleur, en utilisant tout simplement ces graisses sous forme de combustible, les graisses blanches étant, quant à elles, le siège du stockage de l’énergie. En augmentant le nombre de cellules de graisse brune, la capacité du corps à brûler les graisses au lieu de les stocker augmenterait également la facilité à perdre du gras, sans devoir faire de sacrifice particulier.

Indispensable pour brûler plus de graisses

  • REDBURN HARDCORE (100Caps)

    De loin la formule la plus puissante et la plus élaborée pour élever le métabolisme et diminuer la masse grasse, à base de plantes, tyrosine, chrome et niacine.

    Superset Nutrition

    Brule Graisse Extrême

    L'avis du Team Fitadium

    De loin la formule la plus puissante et la plus élaborée pour élever le métabolisme et diminuer la masse grasse, à base de plantes, tyrosine, chrome et niacine.

    44,90 €

    59,90 €

La capacité de transformation des cellules blanches en cellules de graisse brune avait déjà été prouvée lors d’exposition à des températures basses, nécessitant la production de chaleur. Mais cette étude sur des souris prouve que cette transformation s’opère en d’autres circonstances, et notamment en présence de capsaïcine, le fameux piment brûleur de graisses. Les souris, soumises à une alimentation très riche, mais qui reçoivent de la capsaïcine, résistent mieux à l’excès calorique, et ne grossissent pas, car leur métabolisme augmente sous l’effet du piment, contrairement à celles privées du récepteur vanilloïdes TRPV1, stimulé justement par la chaleur ou par la capsaïcine.

Les études continuent à ce sujet et permettront de déterminer une manière d’administrer cette molécule pour éventuellement lutter contre l’obésité. En attendant, consommer du piment élève bel et bien la température.

Source futurasciences, Abstractonline.com : Dietary Capsaicin and exercise : analysis of a two-pronged approach to counteract obesity. Vivek Krishnana, Kevin fettel, Baskaran Thyagarajan, University of Wyoming, Laramie, WY, USA. Photo Pixabay.com

Share Button
(4 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire