Les poids libres plus efficaces pour l’anabolisme

L’actualité de la musculation ne cesse de changer. Une controverse toujours en cours dans l’entrainement de force est l’opposition entre les avantages et inconvénients de l’entrainement avec charges libres par rapport à des appareils de musculation.

Les salles de gym encouragent pourtant l’usage des machines car elles sont plus rentables et plus sûres (barres guidées, machines modernes et sécurisées, surtout pour les débutants).

Mais poids libres et machine ne sont pas équivalents, même s’ils visent les mêmes groupes musculaires. Par exemple, les novices ne voient pas la différence entre le squat et la presse à jambes, mais il y en a pourtant une : le squat est un travail en chaîne cinétique fermée, tandis que la presse est un travail en chaîne cinétique ouverte. Concrètement, cela veut dire dans le premier cas qu’une partie du corps reste en contact direct avec le sol pendant le mouvement, autrement dit  le segment terminal est fixe.

Entrainement poids libres ou machine

L’entrainement avec poids libres mobilise alors les muscles stabilisateurs de la colonne vertébrale, ce qui rend la charge plus importante pour les muscles durant ce type d’exercice. L’entrainement avec charges libres déclenche également une plus grande réponse hormonale selon une étude menée par Aaaron Shaner et Disa Hartfield. Un taux élevé d’hormones anabolisantes semble favoriser la force et l’hypertrophie musculaire. Les chercheurs ont également constaté que les niveaux de testostérone et d’hormone de croissance étaient également plus élevés avec l’exerice de squat, même si l’effort semblait égal du point de vue de la perception.

Ce qui prouve bien que les exercices portant sur le bas du corps avec des poids libres sollicitent davantage les muscles et boostent les hormones anabolisantes par rapport aux exercices avec machines.

Journal Strength Conditioning Research, 28 : 1032-1040, 2014. Photo Istock.com

Share Button
(4 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire