Associer protéine et boisson sucrée empêche la sèche

Boisson sucrée en sèche
Vous n’arrivez pas à perdre du poids malgré un régime riche en protéines ? Le problème vient peut-être de ce que vous buvez…  Les boissons sucrées sont une plaie selon une étude publiée dans la revue BNC. On sait déjà que boire un soda est néfaste à cause des quantités de sucre cachées dans ces boissons. Mais on n’y pense pas toujours lorsqu’il s’agit de boissons dites sportives. Même les jus de fruits, en apparence plus sains, ont malheureusement le même effet.

Les protéines impactent le métabolisme

En faisant le test sur deux groupes de sujets âgés de 23 ans en moyenne, les chercheurs ont constaté deux choses. La première c’est que la consommation de protéines impacte positivement le métabolisme. La seconde c’est que la prise d’une boisson sucrée diminue ces effets. Dommage !

Les sujets ont passé 24 heures dans une chambre calorimétrique pressurisée, permettant de savoir avec précision comment le corps utilise les nutriments, la graisse et les protéines, ou brûle les calories lors de la digestion à chaque minute. On a mesuré leur consommation d’oxygène, la production de dioxyde de carbone et les excrétions azotées d’urine. L’azote est un élément constituant de la protéine et la quantité excrétée dans l’urine fournit une estimation précise de la dégradation des protéines. Une fois que l’utilisation de la protéine est connue, la quantité de l’utilisation des glucides et des graisses pour la respiration peut être correctement calculée.

Boisson protéinée vs boisson sucrée

Les deux groupes de sujets ont pris deux repas identiques durant ces 24 heures, le premier contenant 15% de protéines et le deuxième, 30% de protéines. En accompagnant ces deux repas d’une boisson sucrée et d’une boisson aux édulcorants, les chercheurs ont fait un constat. La prise d’une boisson sucrée, en même temps qu’un repas riche en protéines, diminuait de manière significative (40%) l’utilisation de la graisse et la thermogenèse induite par l’alimentation (production de chaleur. Et même si le repas est très riche en protéines, la dépense énergétique sera perturbée.

En effet, sur une journée, le corps dépense seulement 80 des 120 kilocalories fournies par la boisson sucrée. Au final on a un excédent de 40 calories susceptibles d’être stockées.

une boisson protéinée diététiquement correcte

  • DIET WHEY PROTEIN WATER (1x500ml)

    Pratique sa grande bouteille de whey+carnitine en format 500 ml pour être bue juste après la séance ou au cours de la séance.

    PHD

    Boisson rafraichissante + Whey

    L'avis du Team Fitadium

    Pratique sa grande bouteille de whey+carnitine en format 500 ml pour être bue juste après la séance ou au cours de la séance.

    3,50 €

Evitez les boissons sucrées

C’est la preuve que consommer une boisson sucrée de type soda, jus de fruits ou boisson de l’effort en plus d’un repas protéiné peut avoir une incidence négative sur l’équilibre énergétique et la combustion des graisses.

Une autre étude plus ancienne avait déjà montré auparavant que la consommation de boissons sucrées : sodas, jus de fruits augmentait la part de graisse viscérale. Or c’est la couche de graisse dans l’abdomen qui est la plus dangereuse pour la santé, car reliée aux risques de maladies cardio vasculaires.

Bref, rien que des bonnes raisons d’éviter les boissons sucrées.

Source: BMC. Biomedcentral. Why high protein meals combined with sugary drinks are bad news for your metabolism. Photo Pixabay.com.

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire