Et si la vitamine D augmentait la testostérone ?

 

vitamine d et testoistérone

 

Une récente étude randomisée et contrôlée vient confirmer que la vitamine D pourrait augmenter la production de testostérone chez l’homme. Cette étude s’appuie sur des études antérieures chez l’homme et de précédentes conclusions observées chez la souris, lors d’études expérimentales, montrant que les sujets dépourvus de récepteurs de vitamine D avaient des taux de testostérone inférieurs à la normale. Et une autre étude transversale montre le lien entre le taux de vit D et taux de testostérone sanguin.
Dans le cadre d’une étude allemande, portant sur de 200 personnes  en surpoids se voyant administrer de la Vitamine D, celle-ci n’a pas démontré uniquement  ses effets bénéfiques sur la perte de poids, mais contre toute attente elle a augmenté significativement le taux de testostérone !
Pendant 12 mois ces personnes, ont reçu, soit de la vitamine D à un dosage précis, soit un placebo. Par ailleurs, ils suivaient une diète sous le contrôle de nutritionnistes. La moitié d’entre eux étaient fumeurs.  Un dosage de la testostérone a été fait sur un sous-groupe de 54 hommes d’âge moyen de 48 ans au terme de ces 12 mois . Il démontre une augmentation statistiquement significative des taux de testostérone totale *, libre et biodisponible. Toutefois ces résultats sont à prendre avec précautions, car ils portent sur un petit nombre d’hommes (54) et que l’impact de la vitamine C reste modeste, mais ils offrent une nouvelle piste à explorer !

*Incluant la testostérone libre et la testostérone liée aux protéines sanguines.
Testostérone libre, tient compte de mesures entre taux de testostérone totale et les concentrations de SHBG (sex hormone-binding globulin) et d’albumine
Testostérone biodisponible (testostérone libre + faiblement liée à l’abumine).

Sources : Zanatta L, Zamoner A, Zanatta AP, et al. Nongenomic and genomic effects of 1?,25(OH)(2) vitamin D(3) in rat testis. Life Sciences. 2011 Apr 30. [Epub ahead of print]Foresta C, Strapazzon G, De Toni L, et al. Bone mineral density and testicular failure: evidence for a role of vitamin D 25-hydroxylase in human testis. Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism. 2011 Apr;96(4):E646-52. Zittermann A, Frisch S, Berthold HK, et al. Vitamin D supplementation enhances the beneficial effects of weight loss on cardiovascular disease risk markers. American Journal of Clinical Nutrition. 2009 May;89(5):1321-7.  Pilz S, Frisch S, Koertke H, et al. Effect of vitamin D supplementation on testosterone levels in men. Hormone and Metabolic Research. 2011 Mar;43(3):223-5. Katharina Nimptsch Clinical Endocrinology Photo iStock.com/Apichsm

 

 

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire